Skip to content

Abidal maladie

  • by

Abidal maladie: C’était le 18 février 2015, selon les colonnes de FF. Eric Abidal avait annoncé la fin de sa carrière professionnelle deux mois plus tôt, après une dernière expérience en Grèce avec l’Olympiakos. Il avait alors 35 ans. Lui, qui avait lutté contre le cancer entre 2011 et 2012, avait déjà lutté contre la maladie quelques années auparavant. C’est ce combat particulier, sa victoire la plus notable, qu’il a décrit en détail. Un immeuble discret au coeur du quartier des affaires de Barcelone. Le Camp Nou est accessible en cinq minutes en voiture. Les nouveaux bureaux d’Eric Abidal sont situés derrière la petite porte marron au premier étage de l’immeuble.

Abidal maladie
Abidal maladie

A l’intérieur, il y a une entrée, quatre panneaux de verre au design élégant, et une pièce réservée au patron, qui se situe dans un coin et a une vue directe sur l’avenue principale. Un poste de travail, un ordinateur, quelques feuilles de papier, quelques classeurs et un album photo personnel suffisent. Depuis l’achat de ces propriétés, cela fait un an et demi. Nous avons atteint le numéro quatre.

Abidal maladie
Abidal maladie

“Je voudrais exprimer ma gratitude à mon cousin Gérard.” Abidal, ex-footballeur du FC Barcelone, a posté jeudi 5 juillet une photo de lui sur son lit d’hôpital pour tenter de mettre un terme aux spéculations sur le foie greffe dont il a été victime en 2012, selon le site officiel du club. . Le contenu des conversations téléphoniques entre Sandro Rosell, l’ancien président du FC Barcelone, et un reporter du journal espagnol El Confidencial a été publié mercredi, laissant penser que le club avait illégalement acquis une caution pour l’un de ses joueurs.

Après avoir souffert d’une tumeur au cerveau en avril 2012, Eric Abidal a eu une horrible crise cardiaque à l’Hôpital Clinique de Barcelone, mais a pu s’en remettre un an plus tard. Il a ensuite expliqué qu’un de ses proches lui avait offert une portion de son foie en cadeau.

Abidal maladie
Abidal maladie

“Avec la publication de cette photographie

Je veux gagner le respect de mon cousin Gérard et défendre sa réputation. Ma condamnation publique de l’attitude de certains médias qui continuent de mettre en doute la légalité d’une intervention qui m’a sauvé la vie s’exprime ici. Assez-vous ! Je demande de la considération pour toutes les autres personnes qui ont vécu ou vivent actuellement un scénario similaire”, écrit Eric Abidal sur son compte Instagram. Nous préparons le lancement de ma fondation qui viendra en aide aux enfants atteints de cancer.

Notre objectif est d’aider à la recherche, de soulager le stress des patients et de leurs familles en leur donnant accès à des salles de repos et de tenter de créer une atmosphère familiale en milieu hospitalier. Avec mon histoire, j’ai sans doute souffert, mais j’ai aussi compris comment aider au mieux les malades et leurs proches.» L’ancien international a été atteint d’une tumeur au foie en mars 2011, et il a ensuite été détruit par une greffe en avril 2012. Un souvenir sans conséquence.

Lorsqu’Eric Abidal s’est présenté pour un contrôle régulier en 2011, les résultats ont indiqué qu’il avait un cancer, qui a été rapidement traité. On découvre que le patient a une tumeur dans l’intestin qui nécessite une intervention deux jours plus tard. Au cours de sa convalescence, l’ancien footballeur du FC Barcelone a subi une ablation de trois heures d’une partie de son pancréas.

Mais en cas d’erreur, il est conseillé de l’ajouter à la liste des donneurs d’organes, ce qu’il a déjà fait de sa propre initiative. “La cellule maligne a été découverte à proximité d’une veine et a été enlevée chirurgicalement. Puisqu’il est possible que vous fassiez un choix à l’avenir, ils prennent la décision de vous inscrire sur une liste d’attente à ce moment”, a-t-il avoir confiance en toi ?

Abidal maladie

Contraint de fuir à pied, Eric Abidal retrouve l’effectif barcelonais sur le terrain le 3 mai 2011 « Avoir l’opportunité de boucler la saison avec le club avait été une de mes ambitions particulières (…). ‘ai terminé le jeu en 2 minutes et 30 secondes.” En mars 2012, malgré le fait qu’il semblait être en excellente santé, le papa de Méliana (née en mars 2004), Canélia (née le 3 février 2006), Leyna (née en novembre 2009), Kenya (née le 8, 2016), et Edan (né le 20 juillet 2017) a été hospitalisé pendant une courte période. Et cette fois, le cancer est plus agressif qu’il ne l’a été par le passé.

Il faudrait aussi qu’il ait une sorte de greffe pour éviter de mourir. Un donneur vivant, selon Thierry Ardisson, “ne se discute pas car, à ma connaissance, il présente un plus grand danger pour le receveur que le donneur lui-même”. Les médecins, quant à eux, l’informent qu’il n’a d’autre choix que d’accepter le traitement. En conséquence, Hayet sollicite l’aide de toute sa famille afin de trouver un donneur. Et c’est son cousin Gérard qui accepte de se charger de le sauver d’une mort certaine. Il a perdu vingt kg à la suite de cette opération, qui a duré huit heures et huit heures. C’est un régal pour lui, ainsi que pour ses amis et sa famille.

DOULEUR NON DURABLE EN EST UN EXEMPLE.

Une fois secouru, Eric Abidal ne s’est plus préoccupé que de remettre ses crampons, et c’était la fin de ses pensées. Après que son organe de remplacement ait eu le temps de s’habituer à son corps et que les médicaments anti-rejet aient fait effet, il était essentiel de continuer : “D’abord, il y a 31 personnes et puis le nombre commence à baisser lentement. J’ai beaucoup moins aujourd’hui que j’en avais avant.” L’ancien membre de l’équipe de France a en revanche dû attendre la saison prochaine avant de retourner sur le champ de bataille. Environ 10 jours après son passage au billard, la fuite de bile se développe, créant une situation potentiellement dangereuse.

Plutôt que d’endurer plus d’angoisse, Eric Abidal a supplié d’être mis dans le coma à cause de la douleur qu’il ressentait : “J’avais une douleur si atroce que j’ai demandé à être placé dans un “coma” pour ne plus être exposé à cette expérience angoissante. Ils m’ont tendu une pastille, et je n’ai aucun souvenir de ce qu’ils m’ont dit tout au long de l’expérience. Bien que ce soit le cas, les choses ont avancé du fait qu’il a été opéré une deuxième fois.

Eric Abidal a signé un nouveau contrat avec le FC Barcelone pour la saison 2013. Après cela, il jouera pendant un an avec l’AS Monaco avant de rejoindre l’Olympiakos. “Ce degré de persévérance, je pense, est le résultat de ma participation à l’athlétisme. L’éducation, en revanche, est sans aucun doute cruciale”, comme cela a déjà été dit. Lors d’une conférence de presse tenue le 19 décembre 2014, il a révélé qu’il prendrait sa retraite de l’industrie du sport professionnel.