Affaire philip chism

Affaire philip chism; Il ne pourra sortir de prison qu’à l’âge de cinquante-cinq ans. Philip Chism, 16 ans, a été condamné à la prison à vie avec un minimum de 25 ans de probation pour le meurtre de Colleen Ritzer, professeur de mathématiques en Pennsylvanie. Selon le “Boston Globe”, le mineur doit également purger deux peines consécutives de 40 ans de prison pour avoir agressé et tenté de fuir avec une arme sa victime. Colleen Ritzer, qui n’avait que 24 ans au moment de sa mort, a reçu une peine sévère qui a été accueillie avec soulagement par sa famille : « J’ai le tueur de Colleen sur les mains, et je ne le laisserai jamais partir. Tom, le père de la jeune femme, a déclaré devant le tribunal que l’accusé était “diabolique” et “devrait être puni”.

Philip Chism avait été déclaré coupable en décembre de l’année précédente. Pour parvenir à cette décision, le jury n’a eu besoin que de neuf heures pour délibérer.

Philip Chism, un joueur de football populaire adoré par beaucoup, avait agressé sexuellement et physiquement une jeune femme lorsqu’elle était étudiante au lycée Danvers, avant de l’emmener dans une forêt voisine, où elle a été battue à mort avec 16 couteaux à le cou. Par la suite, il a été accusé de l’avoir frappée avec une branche de pommier.

Affaire philip chism
Affaire philip chism

Cependant, le jury ne l’a pas déclaré coupable de cette deuxième allégation de viol en raison d’un manque de preuves, et l’affaire a été classée sans suite. Un seul mot est inscrit sur le côté de son corps : « Je vous déteste tous ». Il ne pourra sortir de prison qu’à l’âge de cinquante-cinq ans.

Philip Chism, 16 ans, a été condamné à la prison à vie avec un minimum de 25 ans de probation pour le meurtre de Colleen Ritzer, professeur de mathématiques en Pennsylvanie. Selon le “Boston Globe”, le mineur doit également purger deux peines consécutives de 40 ans de prison pour avoir agressé et tenté de fuir avec une arme sa victime. Colleen Ritzer, qui n’avait que 24 ans au moment de sa mort, a reçu une peine sévère qui a été accueillie avec soulagement par sa famille : « J’ai le tueur de Colleen sur les mains, et je ne le laisserai jamais partir. Tom, le père de la jeune femme, a déclaré devant le tribunal que l’accusé était “diabolique” et “devrait être puni”.

Dans cette affaire, Philip Chism avait 14 ans lorsque le crime a été commis. Le 22 octobre 2013, l’écolier a suivi son institutrice, Colleen Ritzer, 24 ans, dans les toilettes de l’école, où il l’a étouffée, l’a poignardée au moins 16 fois, puis l’a battue. Son corps a été découvert dans une zone boisée près de l’école où il avait disparu. Les avocats de Philip ont reconnu qu’il l’avait assassinée, mais ils ont soutenu qu’il l’avait fait dans un état de déséquilibre, ce que le jury a rejeté. L’acte de Philip Chism a été qualifié de « brutal et insensé » par le juge. D’abord et avant tout, Philip Chism n’a jamais été confronté à la perspective d’une damnation éternelle.

Affaire philip chism
Affaire philip chism

Aux États-Unis, la peine maximale pour les mineurs criminels est de 25 ans de prison, sans possibilité de libération conditionnelle. Philip, quant à lui, a été condamné à 40 ans de prison pour son rôle dans la viole et le vol. Il est possible qu’il soit éligible à la libération conditionnelle dans 40 ans, lorsqu’il aura dépassé l’âge de cinquante-cinq ans. Les parents de Colleen Ritzer, quant à eux, pensent qu’il ne devrait jamais être au courant de la possibilité d’être libéré de prison. Et ils ont qualifié la décision d’« irrecevable ». Une déclaration de la mère du défunt a déclaré que “c’est le mal pur qui ne pourra jamais être restauré dans son ancienne gloire”.

Philip Chism, un joueur de football populaire adoré par beaucoup, avait agressé sexuellement et physiquement une jeune femme lorsqu’elle était étudiante au lycée Danvers, avant de l’emmener dans une forêt voisine, où elle a été battue à mort avec 16 couteaux à le cou. Par la suite, il a été accusé de l’avoir frappée avec une branche de pommier. Cependant, le jury ne l’a pas déclaré coupable de cette deuxième allégation de viol en raison d’un manque de preuves, et l’affaire a été classée sans suite. Un seul mot est inscrit sur le côté de son corps : « Je vous déteste tous ».

Related Posts