Skip to content

Age alain souchon fils

  • by

Age alain souchon fils: En plus d’être musicien, Alain Souchon est également comédien et auteur-compositeur-interprète français. Il a 15 albums à son actif et a joué dans sept films en tant que personnage. Alain Souchon est né à Casablanca, la capitale marocaine. La famille de sa mère est suisse, et il possède la double nationalité française et suisse en raison de la lignée de sa mère. Sa famille a déménagé en France six mois après sa naissance et il y a grandi.

Age alain souchon fils
Age alain souchon fils

Enfants : Ours, Pierre Souchon

Son père périt dans un accident alors qu’il avait 15 ans. Sa mère s’est arrangée pour qu’il fréquente un collège français en Angleterre, mais après avoir éprouvé des difficultés à s’inscrire, il a choisi de rester à Londres et de travailler. De retour en France, il commence à jouer de la guitare, qui s’inspire de la musique anglaise et américaine. En 1970, il se marie et a son premier enfant, tout en continuant à se produire dans les cabarets et les pubs de la Rive Gauche à Paris.

Souchon a obtenu son premier contrat d’enregistrement avec le label Pathé-Marconi en 1971, mais l’entreprise a été un échec. Bob Socquet, le directeur créatif de RCA Records, le pousse à participer au concours Rose D’Or d’Antibes et à y jouer sa chanson “L’amour 1830”.

Biographie et actualités de Alain Souchon

Dans le coeur des Français, il y a ce petit garçon de dix ans, qui est seul dans son coin du presbytère. Souchon connaît bien les bobos de l’âme. Cependant, ce qui peut sembler plaintif ou geignard prend en bouche une saveur de tendresse interminable, non dénuée de comédie. Souchon et Voulzy, ainsi que Voulzy et Souchon, se sont révélés proches de la perfection. De Belle-Île à Lann Bihoué, le langage est franc et direct, la musique est de qualité, l’alchimie est solide et le duo est content.

Alain Souchon est né Alain Kienast, qui est le nom officiel de son père. Durant son enfance, il adopte le nom de son père biologique, qui deviendra l’amant de sa mère puis son second mari ! Alain Souchon, qui n’avait que 14 ans au moment de sa mort, a été tué dans un accident de voiture sur l’autoroute.

En 1971, il épouse Françoise, qu’il connaît depuis l’enfance. Plus tard, leur fils Pierre Souchon forme un groupe avec Julien Voulzy, le fils de Laurent Voulzy, et d’autres membres de la famille. Charles, leur deuxième fils, fait également son chemin dans le monde artistique. Suite à l’agglomération de nombreux petits théâtres parisiens, Alain Souchon rencontre Laurent Voulzy en 1974 et ils se lient d’amitié. Les deux musiciens deviennent inséparables, devenant amis et collaborateurs tant dans leur vie personnelle que professionnelle.

Outre son épouse Françoise, il a deux fils : Pierre, qui porte ce nom en mémoire de son père, et Charles. Tous deux uvrent dans l’industrie musicale : Pierre, 42 ans, est un compositeur et interprète qui vit à New York. Ce n’est que l’année précédente qu’il a temporairement ressuscité le groupe Les cherche-midi, qu’il avait fondé avec Julien Voulzy dans les années 1990. Charles, 37 ans, est également musicien, même s’il se fait appeler Ours.

Alain Souchon Foule sentimentale

Pierre a réservé du temps pour acquérir de l’expérience dans l’industrie de la comédie avant de poursuivre une carrière dans la musique. Le nôtre, quant à lui, a étudié le graphisme à Londres avant de retourner dans le monde de la musique. Les deux frères partagent une maison et travaillent régulièrement ensemble dans le même immeuble. Le fils de Laurent Voulzy, Nicolas Voulzy,

est un musicien qui a collaboré avec Charles sur son dernier album, Nicolas Voulzy’s Last Album. Alain Souchon croit que la façon la plus efficace d’accompagner ses fils artistes est de leur permettre de se développer par eux-mêmes. “C’est assez difficile d’avoir un père qui chante et qui soit connu. Quand ils ouvrent la bouche, ils disent : “Ça ressemble à ton père”, alors que ça ne ressemble pas du tout à ton père.”

Laurent Voulzy est père de quatre enfants. Ses deux fils, qu’il a eus avec son ex-femme Betty, sont également portés vers la musique. Julien Voulzy, 44 ans, est également auteur, compositeur et interprète, qui se fait appeler June et travaille dans l’industrie musicale. Il fait ses débuts avec son ami Pierre Souchon en formant le groupe Les Cherche Midi, qui est aujourd’hui en train de se reformer. Il s’est formé via une collaboration musicale avec Mathieu Chedid.

Age alain souchon fils
Age alain souchon fils

C’est un jeune père de 20 ans qui a décidé de se lancer en affaires après une longue bataille juridique avec un fabricant de produits alimentaires. “Ils ignoraient complètement qu’une personne noire ne pouvait pas faire du reggae.” Nicolas Voulzy, 36 ans, a également choisi d’entrer dans l’industrie musicale en 2009 sous les traits du lieutenant Nicholson, après avoir goûté à la scène avec son ami Charles Souchon (L’Ours). Dans le cadre de leurs projets musicaux, les deux amis ont fondé un groupe connu sous le nom d’Unik. Après une longue cour, Laurent Voulzy a épousé l’écrivain Mirella Lepetit en 2010, et le couple a eu leur quatrième enfant, Quentin, qui a maintenant douze ans.

Alain Souchon La vie ne vaut rien

Avec des chansons comme “J’ai 10 ans”, “Bidon” et “Jamais content”, Alain Souchon s’impose comme un chanteur populaire avec son style reconnaissable entre tous, à la fois saccadé et rythmé. Ses albums « Toto 30 ans, rien que du malheur… » et « Rame » sont devenus plus populaires en devenant plus mélancoliques. « C’est déjà ça » est son album le plus réussi commercialement, sorti en 1993, avec « Foule sentimentale » et « L’Amour à la machine ».

En 2011, Alain Souchon sort « A cause d’eux », un livre qui raconte les histoires de son enfance. Parallèlement à sa carrière de chanteur, il fait une apparition dans un film. Son rôle le plus connu était dans le film “L’Eté meurtrier” de 1983, dans lequel il partageait la vedette avec Isabelle Adjani, avec qui il avait déjà partagé la vedette dans “All fire, all flamme” l’année précédente.

Alain Kienast est né le 27 mai 1944 à Casablanca, au Maroc, où son père travaille comme professeur. Quand Alain a six mois, sa famille déménage à Paris. Lorsqu’il a sept ans, sa mère Madeleine et lui déménagent chez son père biologique, Pierre Souchon, un immigrant anglophone qui fut d’abord l’amant de sa mère puis son second mari. C’est un enfant peureux peu intéressé par l’école et préfère passer ses vacances d’été à la campagne.

En 1959, au retour de vacances aux sports d’hiver, la famille est impliquée dans un accident de voiture dans lequel le père d’Alain perd la vie. L’adolescent avait 15 ans au moment de sa mort, ce qui a été une expérience traumatisante pour lui. Il devient juste plus introverti à la suite de cela.

L’année suivante, Souchon commence à travailler avec le compositeur/arrangeur Laurent Voulzy (né en 1948) ; les deux développeraient des chansons ensemble mais chacun sortirait un album sous son propre nom. Le premier single à succès de Souchon était “J’ai 10 ans”, qui venait de l’album du même nom et est sorti en 1974.

Si le public a pu reconnaître Pierre et Charles (dit Ours) Souchon, ses deux fils quadragénaires dont il a été plusieurs fois père absent, le public connaît moins Françoise, l’épouse d’Alain Souchon depuis 1971. Le chanteur affectueusement l’a surnommée « Belotte » (abréviation de « belle ») avant de devenir célèbre, alors qu’elle était encore étudiante en sciences naturelles au moment de son succès.

“Elle l’avait dans la paume de sa main”, se souvient une amie proche, laissant entendre que Françoise avait confiance dans les capacités de son futur mari avant qu’il ne devienne célèbre dans l’industrie musicale.

Il continue à sortir des albums et compose en 1978 la chanson-titre du film L’amour en fuite de François Truffaut qui sort en 1979. C’est à cette époque que naît son deuxième fils. En 1980, on lui demande de participer aux Jeux olympiques d’été à Montréal. Il a également commencé sa carrière d’acteur, notamment dans le film L’été Meurtrier de 1983, dans lequel il a joué le rôle-titre.

Suite à la sortie de l’album ‘On avance’, il décide de quitter RCA et de rejoindre Virgin Records à l’âge de 40 ans. Les Victoires de la Musique décernent à “La beauté d’Ava Gardner” le titre de meilleur film de l’année en 1989 pour ses performances exceptionnelles.

Puis il y a eu le plus grand succès de Souchon, “Foule sentimentale”, de l’album millionnaire C’est déjà ça, sorti en 1993. “Foule Sentimentale” d’Alain Souchon a reçu le prix de la plus belle “Chanson Originale” lors du 20e anniversaire de la Victoires de la Musique en 1995, c’est la première fois que le prix est décerné.

En 1996, il a reçu le “Prix Vincent Scotto” de la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs) pour sa chanson “Sous les Jupes des Filles”, écrite pour sa fille. Avec l’album massivement populaire La vie Théodore, qui comprenait la chanson “… Et si en plus y’a personne”, Souchon est revenu sur la scène musicale en 2005.


error: Content is protected !!