Skip to content

Attaquant Senegalais Jules

Attaquant Senegalais Jules : Hier, mardi 16 janvier, dans une salle de l’Hôtel Président à Yamoussoukro, était présenté le film « Essamaay : Bocandé la panthère » réalisé par le cinéaste sénégalais Macky Madiba Sylla. La vidéo raconte la vie de Jules François Bocandé, icône du football sénégalais décédé en 2012. Au début et à la fin du film, nous avons un aperçu de l’attaquant record du Sénégal, Sadio Mané, célébrant la toute première victoire de l’équipe en Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun.

Attaquant Senegalais Jules
Attaquant Senegalais Jules

Grâce au but historique de Jules François Bocandé, le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA 1986 en Égypte, et l’immense joie du pays se manifestera pleinement le 6 février 2022. Ce dernier événement est significatif car il a changé le cours de la vie sénégalaise, africaine et africaine. le football mondial. Hier mardi, à l’Hôtel Président de Yamoussoukro, a été projeté un film intitulé « Essamaay : Bocandé la panthère », retraçant le parcours extraordinaire du réalisateur Macky Madiba Sylla. Pour la CAN-2023, l’hôtel sert également de repaire aux Lions du Sénégal.

Sadio Mané, sensation au Sénégal, s’est vu remettre par l’Association nationale de la presse sportive du Sénégal (ANPS) le prix du meilleur joueur sénégalais évoluant à l’étranger pour l’édition 2022. Selon des informations publiques de l’Association nationale de la presse sportive du Sénégal (ANPS), un groupe s’est rendu à Munich pour remettre à Sadio Mané le trophée Jules François Bocandé, qui récompense le meilleur joueur sénégalais évoluant actuellement à l’étranger.

L’attaquant des Lions a remporté cette récompense à sept reprises : en 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2022. Tout un exploit !

Tout sur la vie de l’ancien joueur et entraîneur de l’équipe nationale sénégalaise de football, son enfance, ses débuts sportifs, ses sélections et ses succès, est raconté dans la vidéo qui voyage de Ziguinchor à Tournai en Belgique en passant par Dakar et Metz ( France). Les téléspectateurs d'”Essamaay : Bocandé la panthère” peuvent également revivre les moments forts de la carrière de Jules François Bocandé.

Attaquant Sénégalais Jules François Bocandé
Date de l’événementMardi 16 janvier 2024
Film présenté“Essamaay: Bocandé la panthère” par Macky Madiba Sylla
Lieu de la premièreSalle de l’hôtel Président à Yamoussoukro
Contenu du filmRetrace le parcours de Jules François Bocandé, légende du football sénégalais
Événement sportif liéFinale de la CAN-2022 remportée par le Sénégal
Remise de trophée à Sadio ManéMeilleur joueur sénégalais évoluant à l’étranger pour l’année 2022
Récompense7e fois que Sadio Mané remporte le trophée
RéalisateurMacky Madiba Sylla
Témoignages inclus dans le filmClaude Leroy, Roger Mendy, Omar Gueye Sène, Luc Sonor, Aliou Cissé, Dean Abdoulaye Diaw
Naissance de Jules François Bocandé1958 à Ziguinchor
Décès de Jules François Bocandé2012 des suites d’un accident vasculaire cérébral
Postes occupésAttaquant du Barça, PSG, Nice, Lens ; Entraîneur de l’équipe nationale du Sénégal
Participations à la CAN1986, 1990, 1992
Meilleur buteur en 198625 buts avec Metz

À cela s’ajoutent les témoignages de Claude Leroy, Roger Mendy, Omar Gueye Sène et Luc Sonor, entre autres, qui ont été soit membres de l’équipe nationale du Sénégal, soit entraîneurs de cette équipe. Même les écrivains sportifs comme le doyen Abdoulaye Diaw ne sont pas à l’abri. Les proches du joueur sont également présents. “Quand on évoque une célébrité sans essayer, cette personne est célèbre”, note Aliou Cissé dans le film.

Pour Jules François Bocandé, tout a commencé à Ziguinchor. Il décrit ses débuts en tant que footballeur dans le document. Très jeune, mon père est décédé. Une femme m’a élevé. Pour elle, le football était un concept étranger. Il s’est vanté de la difficulté de la situation. Le natif de Casamance a joué au Sénégal puis a abandonné ses affaires à Tournai, en Belgique, et s’est finalement retrouvé à jouer pour des clubs en France. “Jules était un garçon très agréable”, remarque son entraîneur. Personne ne lui faisait peur. Il possédait d’excellentes compétences”, souligne son instructeur.

Ses mains et une petite partie de sa coiffure sont visibles. On entend sa voix lorsqu’il remarque : “Il n’allait faire qu’une brève apparition”, souligne le réalisateur. Jules-François Bocandé, ancien international sénégalais et meilleur buteur du championnat de France 1986 avec Metz, est décédé lundi des suites d’une longue maladie à Metz. Il avait 54 ans.

Selon l’Agence de presse sénégalaise (APS), l’ancien Messin, affaibli depuis des mois après avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral, est décédé à Metz après avoir été opéré. Il a également joué au Paris SG et à Lens. Cela m’a complètement écrasé. Pour le football sénégalais, c’est un revers dévastateur. Son état nous paraissait évident. Le football sénégalais a su être redynamisé par Bocandé. “Il a consacré son talent et son engagement au sport du football sénégalais”, a déclaré devant la presse le président de la FSF, Me Augustin Senghor.

Attaquant de Barcelone :

En 1986, alors qu’il jouait à Metz. Club, Jules-François Bocandé a inscrit 25 buts et a été désigné meilleur buteur du championnat. Il faisait partie de l’équipe qui a remporté le match de championnat historique contre le Barça. Après son passage au PSG, Bocandé a joué pour Nice et Lens.

Après avoir revu Bocandé il y a un mois puis lors du match contre Monaco (13 avril), Bernard Zénier, qui était l’ancien partenaire de Bocandé à Metz, a appris cette nouvelle avec une profonde tristesse. a déclaré avoir été malade il y a un an, mais se sentait beaucoup mieux après s’être fait soigner à Metz. C’était bien jen mon avis. Mes émotions sont un mélange de choc et de dépression. Quelle étrange façon de mourir, mon ami de 54 ans. Ce type avait mon âge.

Il existe trois CANS :

Il a débuté sa carrière au Casa Sports de Ziguinchor, club principal de la ville de Casamance au sud du Sénégal, puis a joué en Belgique. Trois Coupes d’Afrique des Nations ont été disputées avec le Sénégal (1986, 1990 et 1992) par Bocandé. C’est ce que déplorait souvent cet ancien capitaine sénégalais : le fait que les “Lions” sénégalais n’aient jamais atteint la gloire continentale.

Ce redoutable attaquant, doté de remarquables capacités de pénétration défensive, a pris la direction du Sénégal dans les années 90, puis a rejoint l’équipe de direction technique dans les années 2000. Cet accident vasculaire cérébral a coûté la vie à Ziguinchor Jules François Bocandé, un fils précoce né en 1958. Icône des fans de football du monde entier, il aura marqué des décennies.


error: Content is protected !!