Skip to content

Ben barnier fils de michel barnier

Ben barnier fils de michel barnier; Il sera le candidat surprise de l’élection du 26 mai, en Belgique : Nicolas Barnier, 33 ans, fils de Michel Barnier, figure à la troisième position sur la liste du Mouvement réformateur (MR) présentée vendredi matin par le parti libéral du premier ministre ministre belge Charles Michel. Cette formation compte actuellement trois élus et Nicolas Barnier pourrait donc siéger à Strasbourg, à condition toutefois que le MR fasse mieux que ce que lui prédisent les sondages actuels. M. Barnier fils rejoindrait alors les rangs de l’Alliance des démocrates et libéraux européens, le groupe qui attend avec impatience le ralliement, après le scrutin, des élus de La République en marche (LRM).

Ben barnier fils de michel barnier
Ben barnier fils de michel barnier

On nommé d’ailleurs que le fils du négociateur en chef du Brexit pour l’Union européenne (qui est, lui, toujours devenu membre des Républicains) serait candidat pour le parti macroniste. Il était, en février, quatrième sur la liste des candidats Agir. En Belgique, il suit, sur la liste, Olivier Chastel, ancien président du MR, et Frédérique Ries, eurodéputée sortante.

Dans le quotidien Le Soir, M. Barnier explique

Que son engagement en politique s’est décidé au moment du lancement de la candidature d’Emmanuel Macron à la présidentielle. Son programme européen, notamment, l’aurait enthousiasmé. Soutien de Grégory Besson-Moreau, dans l’Aube, il an ensuite posé sa nomination à LRM en novembre 2018, peu avant que le premier ministre belge l’appelle pour lui indiquer qu’en liaison avec le président français, il soutiendrait sa candidature pour la liste du MR. Son père, assure-t-il, aurait tout ignoré de cette démarche.

L’entourage de M. Michel – et notamment le père de ce dernier, Louis Michel, ex-commissaire européen et ex-ministre belge – ne tarit en tout cas pas d’éloges sur les Barnier. « Je les connais bien, je les apprécie beaucoup », affirme Louis Michel. Son fils Charles ne livre pas de commentaire mais a indiqué au Soir qu’il fallait voir ce ralliement comme « l’affirmation d’une volonté de travailler ensemble autour d’un projet européen largement partagé ».

C’est peut-être aussi, pour le premier ministre belge, un investissement à plus long terme : incertain quant à son avenir à la tête du gouvernement, il lorgnerait une (haute) fonction européenne, pour laquelle le soutien de M. Macron pourrait se révèle déterminant.

Fils d’un artisan maroquinier, Michel Barnier est né le 9 janvier 1951 à La Tronche en Isère. Issu d’une fratrie de trois garçons, il se passionne, dès l’adolescence, pour la politique et commence à militer dans le mouvement gaulliste. En 1972, il sort diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Paris.

En 1973, il débute la carrière comme chargé de mission au sein du cabinet du ministre de l’Environnement Robert Poujade. Dans les années qui suivent, il occupe ce poste dans différents cabinets ministériels. En 1978, il est élu député de la Savoie à l’âge de 27 ans devenant ainsi le benjamin de l’Assemblée nationale.

Ben barnier fils de michel barnier
Ben barnier fils de michel barnier

En 1982, il est élu Président du conseil général de la Savoie. Une dizaine d’année plus tard, il arrive au gouvernement sous la présidence de François Mitterrand qui le nomme ministre de l’Environnement le 30 mars 1993. Après l’élection de Jacques Chirac en mai 1995, ce dernier le nomme ministre délégué aux Affaires européennes.

Entre 1999 et 2004, il est nommé Commissaire européen

La politique régionale sous la présidence de Romano Prodi. En 2004, Jacques Chirac fait de nouveau appel à lui et le nomme ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin. Il rejoint ensuite Nicolas Sarkozy qui le nomme ministre de l’Agriculture et de la Pêche en 2007 dans le gouvernement de François Fillon.

En février 2010, il retrouve à nouveau la Commission européenne comme responsable du Marché intérieur et des Services. En février 2015, il est nommé conseiller spécial pour la politique de défense & de sécurité auprès de la Commission européenne. Entre novembre 2019 et mars 2021, il endosse la fonction de négociateur en chef pour l’Union européenne chargée de la préparation des relations futures avec le Royaume-Uni dans le cadre du Brexit.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dédiés à ses engagements politiques, à l’écologie et à la construction européenne, parmi lesquels ; Le défi écologique, chacun pour tous (2000), Sortir l’Europe des idées reçues (2005), La grande illusion : journal secret du Brexit (2021).

Le 26 août 2021, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2022.

Le 2 décembre 2021, lors du congrès LR, il est battu au premier tour avec 23,9 pour cent des voix, derrière Eric Ciotti et Valérie Pécresse.

Côté vie privée, il est père de trois enfants ; un fils Nicolas (né en 1986) et les jumeaux Laetitia et Benjamin (nés en 1988), de son union avec Isabelle Barnier.

Les proches de M. Michel s’en tiennent, pour leur part, à évoquer la candidature du jeune Français comme « un bien signal, même si les listes transnationales ne sont pas encore possibles ». Le MR pense en tout cas que la candidature de Nicolas Barnier pourrait rallier les voix de nombreux Français vivants en Belgique.

« Conviction européenne »

Le candidat aurait-il bénéficié de faveurs liées à un rôle éminent joué par son père dans la négociation du Brexit ? « Je doute que le premier ministre belge soit influençable à ce point », estime un proche de Michel Barnier. La présence de son fils sur une liste belge serait, selon cette source, similaire à celle de l’ex-secrétaire d’Etat Sandro Gozi, membre du Parti démocrate italien, sur la liste LRM.

Ben barnier fils de michel barnier
Ben barnier fils de michel barnier

Quant à Michel Barnier, il a indiqué, via la voie d’un communiqué, que l’engagement de son fils, « depuis le début » dans les rangs de la Macronie, était un choix qu’il « respecte ». « Je suis simplement heureux que mes enfants soient une conviction européenne », a-t-il ajouté.