Skip to content

Bruno pradal accident

Bruno pradal accident; Bruno Pradal est un acteur français qui a fait ses études au Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye ainsi qu’à la Rue Blanche. Le succès du film Mourir d’aimer d’André Cayatte en 1971, dans lequel il incarne le jeune amant d’Annie Girardot, est le film qui l’a attiré l’attention du public. La même année, il figure également au générique de La saignée, réalisé par Claude Mulot mais qui n’a pas connu le même succès économique.

Bruno pradal accident
Bruno pradal accident

Après cela, il apparaît dans une autre quinzaine de longs métrages, dont la plupart n’offrent que peu ou pas de relief comique et dans lesquels il joue des rôles secondaires. Dès lors, il incarne le neveu de Françoise Rosay dans Pas folle la guêpe (1972) de Jean Delannoy ou encore un mécanicien dans Quelques messieurs trop calmes (1973) de Georges Lautner. Ces deux rôles ont été écrits par Jean Delannoy.

Dans le film de 1980 Charly Bravo,

Réalisé par Claude Bernard-Aubert, il joue le rôle d’un lieutenant. Dans le film Rue du Départ de 1986, réalisé par Tony Gatlif, il joue le rôle d’un veuf. Dans le film de 1987 La rumba, réalisé par Roger Hanin, il joue le rôle d’un patron. Dans le film Sortis de route de 1989, il joue le rôle d’un père. attribué à Gilbert Roussel

Bruno Pradal est surtout actif à la télévision et au théâtre, où il a joué dans des pièces mises en scène par Peter Ustinov, Daniel Ceccaldi, Jean Rougerie et Jean-Luc Tardieu. Ses principaux médiums d’activité sont la télévision et la scène. Il n’avait que 42 ans lorsqu’il a été impliqué dans un terrible accident de voiture qui lui a coûté la vie.

L’acteur Bruno Pradal est né le 17 juillet 1949 et est décédé des suites de blessures subies dans un accident de voiture le 19 mai 1992.

Son premier rôle est dans la production de 1970 de Mourir d’aimer d’André Cayatte, dans laquelle il campe le jeune amant d’Annie Girardot.

Roger Vadim et Jean Delannoy l’ont employé pour ses productions respectives de Hellé et Pas folle la guêpe.

Bruno Pradal est un acteur, né le 17 juillet 1949, tué dans un accident de la circulation le 19 mai 1992

Né le 17 juillet 1949 à Rabat au Maroc, Bruno Pradal arrive en France à l’âge de 9 ans à Saint-Germain-en-Laye où il poursuit les études jusqu’à l’âge de 17 ans.

Il entre au conservatoire de Saint-Germain-en-Laye dans le cours de Jacqueline Rouillard avant de suivre les cours au Centre d’art dramatique de la rue Blanche. Il est ensuite révélé par le film Mourir d’aimer d’André Cayatte.

Alors qu’il revient du tournage de la mini-série Secret de famille avec Véronique Genest, il percute un poids lourd sur l’autoroute A10 à Saran, près d’Orléans, et meurt sur le coup le 19 mai 1992 à l’âge de 42 ans. Il est inhumé à cimetière de Joigny (Yonne).

Carrière
À ses débuts en 1970 : il incarnait le jeune amant d’Annie Girardot dans Mourir d’aimer d’André Cayatte.
Roger Vadim l’engage pour Hellé et Jean Delannoy pour Pas folle la guêpe.
C’est l’un des Quelques messieurs trop tranquilles 1973 aux côtés de Dani dans le film de Georges Lautner.

Il joue le rôle major d’Édouard Dabert dans la série télévisée où le premier volet réalisé par Marcel Camus retrace l’histoire de l’aviation d’Otto Lilienthal à la traversée de la Manche par Louis Blériot le 25 juillet 1909 intitulé Les Faucheurs de marguerites (1974).

En 1978, il poursuit l’épopée de l’aviation toujours dans le rôle d’Édouard Dabert dans Le Temps des réalisations par Claude Boissol retraçant la période de la Première Guerre mondiale.
En 1980, il est la vedette de Charlie Bravo et joue avec Danielle Darrieux dans La Mort en sautoir.

Bruno pradal accident
Bruno pradal accident

Il incarne le mari disparu de Claude Jade dans Une petite fille dans les tournesols (1984) et il joue Raynald dans Sans défense (1989) de Michel Nerval.
Sur les planches, entre autres, à côtés de Claude Jade en 1989 dans Regulus 93.

Biographie

Ses débuts en 1970 : il incarnait le jeune amant d’Annie Girardot dans Mourir d’aimer d’André Cayatte.
Roger Vadim l’engage pour Hellé et Jean Delannoy pour Pas folle la guêpe.
Il est un des Quelques messieurs trop tranquilles 1973 aux côtés de Dani dans le film de Georges Lautner.

Il joue le rôle major d’ “Edouard Dabert* dans la série télévisée dont le premier volet réalisé par Marcel Camus retrace l’histoire de l’aviation de Otto Lilienthal à la traversée de la Manche par Louis Blériot le 25 juillet 1909 intitulé “Les Faucheurs de Marguerites” 1974.

En 1978, il poursuit l’épopée de l’aviation toujours dans le rôle d'”Edouard Dabert* dans “Le Temps des As” réalisé par Claude Boissol retracant la période de la première à la seconde guerre mondiale.

En 1980, il est la vedette de Charlie Bravo et joue avec Danielle Darrieux dans La mort en sautoir.
Il incarne le mari disparu de Claude Jade dans Une petite fille dans les tournesols (1984) et il joue le Raynald dans Sans défense (1989) de Michel Nerval.

Sur les planches, entre autres, à côtés de Claude Jade en 1989 dans Regulus 93. 1991 : Cas de divorce, série TV où il incarne un avocat.
Son dernier rôle : il joue dans le feuilleton Secret de famille.

En te film réalisé par Georges Lautner, il apparaît avec Dani comme l’un des mecs trop silencieux de 1973.

Il est l’acteur principal de la pièce “Edouard Dabert a joué le rôle d’Edouard Dabert dans la série télévisée “Les Faucheurs de marguerites” de 1974, qui retrace l’histoire de l’aviation d’Otto Lilienthal à la traversée de la Manche par Louis Blériot en juillet 25, 1909. La série a été réalisée par Marcel Camus pour la première partie de la série.

En 1978, il reprend le conte de l’aviation tout en interprétant toujours le personnage d'”Edouard Dabert” dans “Le Temps des As”. “Claude Boissol est le réalisateur de ce film qui couvre la période entre la première et la seconde guerre mondiale.

En 1980, il a eu des rôles principaux à la fois dans Charlie Bravo et La mort en sautoir, ce dernier dont il est apparu avec Danielle Darrieux.

Dans le film “Une jeune fille dans les tournesols” (1984), il interprète le rôle du mari absent de Claude Jade, et dans le film “Sans défense” (1989), écrit par Michel Nerval, il campe Raynald.

Bruno pradal accident
Bruno pradal accident

En 1989, dans le film Regulus 93, Claude Jade apparaît sur les planches parmi d’autres membres de la distribution. 1991 : Il joue dans la série télévisée Divorce case, dans laquelle il incarne un avocat. Son rôle le plus récent était dans un épisode de la série télévisée française Secret de famille.