Skip to content

Comment melenchon peut devenir premier ministre

Comment melenchon peut devenir premier ministre; Après les résultats de cette élection législative, et l’excellent score réalisé par le Nupes, avec environ 156 sièges à l’Assemblée nationale, Jean Luc Mélenchon a pris la parole en même temps que Marine Le Pen, qui l’avait devancé de quelques secondes après l’annonce de la résultats : “La déroute du parti présidentiel est totale”, s’exprime-t-il. La prochaine chose qu’il a dite était, “Mon message ce soir est un message de combat.”

Comment melenchon peut devenir premier ministre
Comment melenchon peut devenir premier ministre

Juste avant de dire “toutes les possibilités sont entre vos mains”, j’aimerais clarifier quelque chose. Même si je vais déplacer mon poste de combat, mon engagement sera toujours à l’avant de vos rangs si c’est là que vous voulez qu’il soit. L’immense bond en avant de l’évolution historique qui s’est produit au plus profond de la France actuelle (…) a un visage, le visage de notre collectif, celui de l’Union populaire. » Nous n’abdiquerons en aucun cas notre responsabilité “La France est une nation politique malgré ce que dit l’abstention”, a déclaré celui qui n’a pas voté.

Malgré le fait qu’il ne se représentera

Année et que Manuel Bompard prendra sa place, il s’est beaucoup impliqué dans son travail. À tout le moins, cela est vrai en ce qui concerne les nombreuses résolutions et lois pour lesquelles il a produit des suggestions. Son premier rapport, daté d’octobre 2017, concernait la création d’une commission d’enquête sur l’action de l’État dans la vente de plusieurs fleurons industriels et les moyens mis en œuvre pour défendre les intérêts fondamentaux de la nation dans le domaine économique. Son second rapport, également daté d’octobre 2017, concernait la création d’une commission d’enquête sur l’action de l’Etat dans la vente de plusieurs fleurons industriels.

En 2018, il a déposé une requête pour la mise en place d’une commission d’enquête sur le scandale humain, sanitaire et écologique que le chlordécone a provoqué aux Antilles françaises. Il s’agit d’un grave problème socioéconomique et sanitaire qui s’est développé au cours des dernières années. En plus de cela, il a plaidé pour la création d’un comité chargé d’examiner le conflit entre les partis d’extrême droite et modérés en France.

La pièce maîtresse de sa proposition est un amendement constitutionnel qui, s’il est adopté, permettrait aux citoyens de demander au gouvernement d’organiser des référendums sur des questions qui sont importantes pour eux. Concernant l’environnement, sa contribution la plus notable a été la proposition d’une résolution pour proclamer l’urgence climatique et socio-économique au mois de mai 2019. En matière d’égalité, il a suggéré une mesure en mars de l’année dernière qui mettrait fin à la rémunération différence qui existe entre les femmes et les hommes qui occupent des emplois égaux.

Quelle politique préconise Jean-Luc Mélenchon et le parti Nupes ?

L’alliance est composée de quatre partis principaux, et ces partis sont parvenus à un consensus sur plus de 650 initiatives thématiques partagées. Cette plateforme s’inspire de celle sur laquelle Jean-Luc Mélenchon et l’Union populaire se présenteront pour l’élection présidentielle de 2022, qui s’intitule “L’avenir en commun”.

Une augmentation du Smic à 1500 euros, un abaissement de l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans, la mise en place d’un “aménagement écologique” ou la création d’une “allocation d’autonomie” pour les jeunes sont quelques-unes des propositions communes qui ont été faite par Nupes. D’autres propositions incluent l’abaissement de l’âge légal de la retraite à 55 ans. En outre, le programme du Nupes décrit les domaines de désaccord qui existent actuellement entre les différentes formations et précise que ces désaccords “seront soumis à la sagesse de l’Assemblée”.

La gauche et les écologistes, réunis cette fois pour les législatives sous le drapeau de la Nouvelle union populaire écologique et sociale, sont mobilisés par le slogan « Mélenchon à Matignon », que l’on peut traduire par « Mélenchon à Matignon » (Nus ).

Il est évident qu’avec ce mot d’ordre, l’électorat de gauche va se remobiliser pour l’élection de juin en agitant la perspective d’une majorité à l’Assemblée nationale et, par conséquent, d’une cohabitation avec Emmanuel Macron.

Une stratégie de marketing électoral qui semble porter ses fruits pour l’instant alors que les résultats des premiers sondages s’annoncent plutôt prometteurs pour le bloc Nupes, actuellement ex aequo avec le bloc LREM et le bloc Rassemblement national avec environ 28 %. des intentions de vote.

Les prévisions du nombre de sièges, en revanche, sont plus difficiles à faire du fait que les premières études proposent à la coalition entre 130 et 170 députés. C’est une augmentation significative par rapport au nombre d’élus de gauche qui quittent leurs fonctions, mais ce n’est pas suffisant pour obtenir la majorité des 289 sièges nécessaires pour contrôler l’Assemblée.

Comment melenchon peut devenir premier ministre
Comment melenchon peut devenir premier ministre

Selon les projections du second tour préparées par Elabe pour BFMTV, RMC et L’Express, “Ensemble” deviendra le futur groupe majoritaire à l’Assemblée. Ensemble devrait recevoir 260 à 295 sièges, tandis que Nupes devrait recevoir 160 à 210 sièges.

Il est difficile d’imaginer que le parti

Nupes puisse regagner un nombre significatif de sièges, d’autant plus qu’il ne dispose pas d’un grand nombre de suffrages accumulés. “C’est aussi la limite de cette alliance : elle a effectivement très bien fonctionné au premier tour, mais pour le second, elle ne peut pas se tourner vers les autres pour s’entendre sur des accords, et du coup, elle ne peut pas recueillir de nouvelles voix”, explique Virginie Martin. .

Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez : Jean-Luc Mélenchon Premier ministre ? Emmanuel Macron aurait déclaré qu'”aucun parti politique ne peut imposer un nom au président”.

Malgré le fait qu’un nombre important d’électeurs n’ont pas voté lors de l’élection primaire, le parti Nupes a encore une chance de gagner des voix supplémentaires s’il parvient à s’organiser d’ici dimanche. Cependant, le politologue estime que cela ne représentera qu’une petite partie de l’électorat et que, plus important encore, ce niveau de mobilisation aidera tous les partis.

En revanche, elle affirme que les premiers constats et projections démontrent que LFI a réussi à “consolider sa base, notamment en assurant la place des principaux cadres du parti comme Sophia Chikirou, Adrien Quatennens, ou encore Alexis Corbière”.

Dissensions
“Cela semble quand même assez idiot qu’il parvienne à imposer Jean-Luc Mélenchon comme Premier ministre à Emmanuel Macron”, a déclaré un commentateur au cas où le Nupes parviendrait à gagner plus de sièges et à obtenir une majorité au parlement. D’une part, c’est le cas puisque, selon la constitution, c’est le Président de la République qui est chargé de procéder à la nomination du Premier ministre ; les partis, et surtout les groupes d’opposition, ont très peu d’influence sur cette décision.

En revanche, il ne semble pas que les autres membres des Nupes fassent une proposition pour faire de Jean-Luc Mélenchon la figure de proue du mouvement de sitôt. Il est important de garder à l’esprit qu’avant la formation des Nupes, cette question a été à l’origine de plusieurs désaccords lors des négociations qui ont eu lieu entre les groupes de gauche.

Comment melenchon peut devenir premier ministre
Comment melenchon peut devenir premier ministre

Quel a été le total des voix finales de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2022 ?

Au premier tour de scrutin pour l’élection présidentielle de 2022, Jean-Luc Mélenchon a terminé en troisième position. Bien qu’il ait obtenu 21,95 % des suffrages exprimés, il ne s’est pas qualifié pour le second tour puisqu’il avait 1,2 point de retard sur Marine Le Pen. Comparé à sa performance au premier tour de scrutin en 2017, lorsqu’il a obtenu 19,58% des voix et terminé à la quatrième place derrière François Fillon, son résultat actuel est une amélioration. C’était la troisième fois que Jean-Luc Mélenchon se présentait à la présidence : en 2012, il avait déjà terminé quatrième au premier tour de l’élection, mais avec seulement 11,1 % des voix, loin derrière François Hollande. En 2017, il a de nouveau fait campagne pour la présidence (28,63).