Skip to content

Emmanuelle beart chirurgie plastique

Emmanuelle beart chirurgie plastique; L’actrice Emmanuelle Béart fêtera ses 57 ans le vendredi 14 août, selon son site officiel. Celle qui vient de se lancer dans la création d’un album de versions de chansons de son père Guy Béart a toujours été assez ouverte sur sa vie, ses victoires et ses défauts médiatiques, et elle a gardé cette transparence. La jolie blonde a en fait été franche à propos de la chirurgie esthétique pratiquée sur ses lèvres il y a quelques années, et elle n’a jamais caché le fait qu’elle regrette de l’avoir fait, la qualifiant d'”erreur”.

Selon ses aveux dans les colonnes du Monde en 2012, “je me suis fait refaire les lèvres quand j’avais 27 ans”. Le mystère est résolu pour tout le monde, et c’est passé à côté.” “Evidemment, si j’avais aimé ma bouche, je n’aurais jamais voulu recommencer”, confie-t-il sur sa perception de la chirurgie esthétique après cette intervention qu’il décrit comme un cauchemar. Pour être très honnête, je n’ai aucune envie d’y retourner tellement j’ai été abasourdi par tout ce qui s’est passé, surtout devant d’autres personnes. “C’était vraiment horrible.”

Emmanuelle beart chirurgie plastique
Emmanuelle beart chirurgie plastique

Vendredi 2 mars, l’actrice Emanuelle Béart s’est exprimée sur l’opération esthétique “manquante” qu’elle a subie dans la bouche, déclarant qu’elle est désormais “contre la chirurgie esthétique”. Elle l’a fait dans un article publié dans Le Monde (quotidien électronique), qui a été publié pour la première fois.

« J’ai fait reconstruire ma bouche quand j’avais 27 ans

Ce n’est un mystère pour personne ; c’est quelque chose qui a été négligé”, ajoute l’actrice, aujourd’hui âgée de 48 ans. A titre d’exemple, voici un paragraphe d’une interview compilée par Brigitte Salino dans laquelle l’actrice, qui jouera dans une pièce de Luigi Pirandello à Paris, “répond” à son personnage, Donata Genzi :

“Je connais trop bien mon visage, je l’ai toujours façonné, et je l’ai trop façonné”, dit Donata. C’est assez pour l’instant ! Maintenant, je veux qu’il soit “à moi”, tel qu’il est, sans que j’aie à le voir.”

Emmanuelle Béart : Nous revenons à notre point de départ : avec un manque de moyens. D’un autre côté, on pourrait parler de désordre, qui est la sensation qu’il faut changer pour exister complètement, ou qu’il faut changer pour avoir l’apparence qu’on souhaite avoir. Façonner, et parfois sur-façonner, c’est aussi ce que c’est. Quand il s’agit de modeler le visage ou le physique,

Emmanuelle beart chirurgie plastique
Emmanuelle beart chirurgie plastique

Quand j’avais 27 ans, j’ai fait reconstruire ma bouche. Ce n’est un mystère pour personne : c’est juste négligé. Chaque fois que quelqu’un, homme ou femme, répète un comportement, c’est qu’il n’en peut plus et que cette partie de son corps n’est plus tolérable pour quelque raison que ce soit. Donc, soit nous cherchons de l’aide et rassemblons les forces pour le combattre, soit nous allons agir de notre propre initiative. J’ai reçu des témoignages de personnes qui disaient que cela avait rendu leur vie plus agréable et plus gérable. C’est une amélioration significative.

Aujourd’hui, je pourrais affirmer sans équivoque que je suis opposé à la chirurgie esthétique. En raison de la gravité de l’acte, et du fait que les ramifications ne sont pas toujours connues. Et c’est un acte qui a un impact sur notre âme. Cela dit, je n’aurais jamais la “cruauté” de porter un jugement sur quelqu’un qui a fait quelque chose comme ça. C’est, à mon avis, son problème. Cet individu qui manquait de confiance, ce que je trouve plus intrigant et humain, c’est autre chose que je trouve intéressant et humain

Certes, si j’avais apprécié le goût de ma propre langue, je n’aurais jamais souhaité répéter l’expérience. Mais, pour être honnête, je ne prévois pas de revenir car j’étais dans un tel état de choc après avoir traversé tout cela et l’avoir fait en public. C’était un crime odieux. Même l’idée de recevoir une injection aujourd’hui me donne mal au ventre. Mais, en même temps, je me rappelle qu’en tant que femme dans mon domaine, il est difficile de vieillir avec grâce.

C’est particulièrement vrai au cinéma. Il y aura donc ceux qui se mêleront totalement du processus, et d’autres qui succomberont aux effets de l’alcool. Mais, mon Dieu, chacun fera de son mieux à sa manière et du mieux qu’il pourra. Personnellement, je ne sais pas comment je pourrai traverser ces phases. Parce qu’il n’y a pas de mal physique, le théâtre est salvateur dans cette situation. Ce qui compte, c’est une aura, c’est ce qui me plaît le plus chez l’être humain : la lumière. Elle reprend les rênes de son entreprise !

Emmanuelle Béart avait repris ses nombreuses interventions sur RTL et les avait même toutes documentées sur son site internet. “Je crois que c’est mon troisième lifting et mon quatrième traitement au Botox. Que voulez-vous que je dise exactement ? Je ne vais pas révéler si j’ai ou non des cicatrices à ce stade. J’exhibe toujours mon visage.” , que les gens y jettent un coup d’œil, et s’ils croient vraiment que j’ai été liftée ou botoxée, c’est leur problème”, avait-elle déclaré.

Malgré son expérience négative de la chirurgie

Elle est pleinement consciente qu’elle peut bénéficier à d’autres, comme elle l’a dit au Monde : « Si quelqu’un, homme ou femme, fait quelque choseencore une fois, c’est parce qu’il ne peut pas vivre avec pour une raison quelconque, et que cette partie de son corps n’est plus tolérable. » Alors, soit on obtient de l’aide et on a la force de la combattre, soit on va agir par nous-mêmes. Des femmes m’ont fait part de leurs expériences en disant que cela a rendu leur vie plus attrayante et plus facile. C’est tant mieux. Il y en a d’autres qui ont été profondément touchées par cela, et je fais partie de ce groupe.

L’ex-petite amie de Daniel Auteuil exprime désormais son opposition à la chirurgie esthétique et n’hésite pas à s’exprimer. “Je suis très opposée à la chirurgie esthétique. Du fait qu’il s’agit d’une conduite sévère, dont les répercussions ne sont pas toujours connues”, a-t-elle déclaré avec insistance.

En 1971, la comédienne Emmanuelle Béart fait ses débuts dans le film La course du lièvre à travers champs. Sa beauté innée était exposée lorsqu’elle et Daniel Auteuil se sont rencontrés pour la première fois sur le tournage de L’amour en douce en 1984. Elle a ensuite été humiliée et vilipendée à la suite de ses actions. La bouche de la pauvre fille a été qualifiée à plusieurs reprises de « bouche de mérou ».

Depuis l’introduction des médias sociaux, la vie de la star est plus difficile, car les internautes deviennent fous et les moqueries sont courantes et simples. Il convient de souligner qu’Emmanuelle Béart est une femme incroyablement belle qui est très appréciée dans l’industrie cinématographique française. De plus, si elle est la cible de ces moqueries, c’est à cause d’une intervention de chirurgie esthétique ratée dont elle est victime.


error: Content is protected !!