Skip to content

Enfant retrouvé mort dans une valise

Enfant retrouvé mort dans une valise; Après avoir disparu avec sa mère mercredi soir, le corps de la victime a été découvert dans une valise sans surveillance jetée dans une benne abandonnée avec des balles. La mère est recherchée “très activement” par les enquêteurs.

Enfant retrouvé mort dans une valise
Enfant retrouvé mort dans une valise

Selon une source policière, un garçon de 10 ans a été découvert mort dans la valise de sa mère en Seine-et-Marne jeudi 27 janvier. Il semble avoir été assassiné avec une arme à feu blanche la veille, après leur disparition de chez eux à Ferrières-en-Brie. Dans un communiqué publié plus tard dans la soirée, le procureur de Meaux a confirmé l’exactitude de l’information.

Un père et une mère de famille ont abandonné leurs enfants dans le Cantal, provoquant l’ouverture d’une enquête sur “disparition”.

La disparition d’un garçon de 33 ans et de sa mère a été signalée au commissariat de Lagny-sur-Marne mercredi à 19h00 par le père du garçon, qui s’est “préoccupé de leur absence du domicile familial alors qu’il revenait de travail », selon la procureure de Lagny-sur-Marne, Laureline Peyrefitte.

Un important dispositif de recherches

La présence de taches de sang à l’intérieur de la maison, située dans un lotissement flambant nouvellement aménagé à Ferrière-en-Brie, a poussé les autorités à lancer de vastes opérations de recherche dès qu’elles ont été prévenues en pleine nuit. Pompiers, policiers, sauveteurs canins et fluviaux, et autres secouristes sont arrivés,

aidés par des drones. Ces investigations ont abouti à la découverte du corps de l’enfant jeudi matin en fin d’audience du matin, qui était “caché dans une valise à roulettes, dans une benne à gravats à une centaine de mètres du pavillon familial”, selon le procureur. .

Il avait subi plusieurs blessures graves qui semblaient avoir été causées par une balle au phosphore blanc, selon Laureline Peyrefitte. Une autopsie sera pratiquée vendredi afin de déterminer la cause précise du décès du défunt. La mère était toujours “très activement recherchée” en début de soirée jeudi. L’enquête sur un meurtre volontaire commis sur un mineur de moins de 15 ans a été confiée à la branche criminologique de la police judiciaire de Versailles en collaboration avec le SPJ de Meaux.

Enfant retrouvé mort dans une valise
Enfant retrouvé mort dans une valise

Le corps d’un enfant non identifié a été découvert dans une valise près de son domicile dans la commune de Ferrières-en-Brie, dans le département de Seine-et-Marne, le jeudi 27 janvier. L’enfant aurait été enlevé. Vendredi dernier, le 28 janvier, sa mère a été convoquée.

Jeudi dernier, une découverte macabre a été faite. Le corps sans vie d’un garçon de 10 ans avait été découvert dans une valise devant son domicile de Ferrières-en-Brie, près de l’endroit où il avait été vu pour la dernière fois (Seine-et-Marne). Une information vient d’être dévoilée par nos confrères de BFMTV.

C’est le père du petit garçon qui a appris le premier la disparition de son fils. Des efforts importants ont été déployés pour tenter de localiser la mère de la victime, âgée de 33 ans et psychologiquement faible à l’heure actuelle. Selon BFMTV, elle n’avait montré aucun signe de vie depuis la soirée du mercredi 26 janvier, jusqu’à sa découverte vendredi. Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne, était le lieu de son interrogatoire vendredi matin.

La femme avait cherché refuge auprès de sa famille après avoir fui son domicile. L’interrogatoire s’est déroulé sans recours à la force et la mère a été placée sous observation. Elle est soupçonnée d’être impliquée dans la mort de son fils, alors âgé de 10 ans.

Stupéfaction dans le quartier 

L’alerte avait été envoyée par le père du petit enfant vers 19h30 mercredi. Selon des sources policières, un garçon de 11 ans a été découvert mort en début d’après-midi jeudi à Ferrières-en-Brie, en Seine-et-Marne, selon 20 Minutes de sources policières. Le corps d’un petit garçon, qui avait été retrouvé dans une valise près de chez lui, a été découvert par la brigade canine de la police locale. Les découvertes indiquent qu’un armement blanc était responsable d’un certain nombre de tentatives de sabotage.

Selon les premières conclusions de l’enquête, le braquage aurait lieu dans l’enceinte du domicile familial. Le père de la victime, âgé de 33 ans au moment des faits, a pris d’assaut les portes du commissariat mercredi en fin d’après-midi pour signaler la disparition de son fils et de sa fille. Cette dernière, la mère de l’enfant, est toujours non identifiée jeudi soir. On estime qu’une centaine de policiers ont été envoyés pour tenter de la retrouver. Son bien-être psychologique est décrit par un certain nombre de sources comme “fragile”.

Enfant retrouvé mort dans une valise
Enfant retrouvé mort dans une valise

La situation a été prise très au sérieux par les autorités presque à l’écart, notamment lorsque d’importantes traces de sang ont été découvertes dans la résidence familiale. La veille au soir, un important appareil a été déployé pour tenter de localiser l’enfant et sa mère. La brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire ciaire (DRPJ) à Versailles a été placé en garde à vue.

Le corps du petit garçon a été découvert par un chien de la brigade canine des pompiers en début d’après-midi. Il avait été assassiné et son corps avait été placé dans une valise à roulettes, qui avait été jetée dans un conteneur à gravats dans le lotissement où habitait sa mère. Plusieurs coups de couteau auraient été portés, selon Le Parisien. La présence de taches de sang a été découverte au domicile de la mère de famille.

“Il présentait des blessures très graves qui semblaient avoir été causées par une balle au phosphore blanc”, a indiqué le parquet dans un communiqué relayé par nos confrères de BFMTV, précisant qu’une autopsie sera pratiquée vendredi pour déterminer la cause exacte du décès.

La bêtise règne dans le quartier.

Le mot pour cela est stupéfaction dans le petit lotissement. Un passant, promenant son chien, raconte à nos confrères du Figaro : “Quand j’ai vu tous ces policiers débarquer hier soir, on m’a dit que c’était pour un interrogatoire, peut-être lié à un trafic de drogue, mais je n’aurais jamais pu imaginer quelque chose d’aussi odieux.” Selon ce qui semble être le cas, le couple et leur fils de 10 ans venaient également de déménager dans un pavillon communautaire.

Suite à la notification par le père de famille des deux disparitions mercredi 26 janvier, une enquête a été ouverte. La responsabilité pour elle a été déléguée à la brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) à Versailles. Jeudi, une centaine de policiers au total étaient sur les lieux.

Enfant retrouvé mort dans une valise
Enfant retrouvé mort dans une valise

Le choc règne en maître dans la petite ville où la grande majorité des habitants arrivent à peine à décharger leurs affaires dans leurs véhicules. «Quand j’ai vu tous les policiers débarquer hier soir, on m’a dit que c’était pour un interrogatoire, peut-être en rapport avec le trafic de drogue, mais je n’aurais jamais pu imaginer quelque chose d’aussi odieux», raconte un voisin, qui est en liberté. une promenade avec son chien.

Un pavillon de la commune semble avoir été libéré par le couple et leur enfant de 10 ans peu de temps auparavant. « Je n’en avais jamais vu ni entendu parler auparavant. Je n’avais même jamais entendu parler d’eux auparavant. Une chose est sûre : ils n’ont semblé rien remarquer et il ne s’agissait pas d’un groupe de fauteurs de troubles, selon un riverain. Seuls subsistent pour rappeler le drame qui s’est déroulé dans la maison le scellé apposé sur la porte d’entrée et la mention « Meurtre ».