Skip to content

Fusillade Popincourt

Fusillade Popincourt; Lundi soir à Paris, le 11e arrondissement a été le théâtre d’une fusillade qui s’est soldée par la mort d’un homme. Quatre personnes ont été légèrement blessées. Lundi soir à Paris, il y a eu un mort et quatre autres blessés à la suite de coups de feu. Selon Le Figaro, la préfecture de police a été informée que vers 21h35, deux individus sont sortis d’un véhicule et ont tiré des coups de feu sur deux autres personnes qui étaient attablées à la terrasse d’un bar situé rue Popincourt dans le 11e arrondissement. La police a pu appréhender l’un des deux suspects, mais l’autre a réussi à s’enfuir.

Fusillade Popincourt
Fusillade Popincourt

Une personne a été tuée et quatre autres ont été légèrement blessées à la suite de la fusillade. L’hypothèse d’un décompte complet et définitif est celle qu’il convient de retenir. “Ils sont sortis avec une arme – j’aurais dit une mitraillette ou une kalachnikov – ils ont tiré puis ils sont partis”, a témoigné à l’AFP Antoine, le patron d’un restaurant voisin. “Nous avons vu une voiture arriver, ils sont sortis avec une arme – j’aurais dit une mitraillette ou une Kalachnikov.” “J’ai à peine eu le temps de dire au personnel de rentrer.

Tout le monde s’est enfui”, a-t-il poursuivi, “y compris moi-même”

Cela a duré entre vingt et trente secondes. J’ai tout de suite compris qu’il s’agissait d’un règlement de comptes, et que les autres établissements de ce quartier qui avaient été visés par des attentats en janvier et novembre 2015 n’en seraient pas impactés, le propriétaire d’un restaurant du quartier touché par ces attentats a dit.

Les faits se sont déroulés dans le 11e arrondissement de Paris, plus précisément rue Popincourt, vers 21h30. Dans la soirée du lundi 18 juillet, la préfecture de Paris précise que “deux individus sont descendus d’un véhicule et ont tiré sur deux individus qui étaient assis à la terrasse d’un bar”. Cette information a été fournie par la préfecture. Il s’agit d’un bar à chicha, comme l’ont confirmé Le Parisien et Actu17, d’après les informations dont nous disposons.

Au cours de la fusillade, un homme a été tué par balle. Quatre autres clients ont subi des blessures moins graves et ont nécessité des soins médicaux avant d’être transportés vers un hôpital voisin. Pour l’heure, l’hypothèse d’un règlement de comptes est celle vers laquelle penchent les policiers.

Un suspect a été appréhendé après avoir été “maîtrisé par des clients du bar”, selon François Vauglin, le maire de l’arrondissement. Vauglin, qui a alerté le public sur les coups de feu sur son compte Twitter et les a dénoncés comme un “acte de barbarie”, a déclaré que le suspect avait été appréhendé après “avoir été maîtrisé par des clients du bar”. Selon la préfecture, il a été confirmé que le deuxième suspect “a réussi à prendre la fuite”. Il porte une arme.

L’un des deux suspects a réussi à s’éloigner du lieu du crime. François Vauglin, le maire du 11e arrondissement, a déclaré que des clients du bar tenaient l’un des agresseurs sous la menace d’une arme. L’élu a déclaré que l’acte de « barbarie » était inacceptable et l’a condamné. L’individu en question est un habitant de l’arrondissement de Seine-Saint-Denis âgé de 17 ans. Une personne a été tuée et quatre autres blessées dans une fusillade qui a eu lieu ce soir dans une taverne du quartier de la rue Chicha Popincourt à Paris 11.

Dans un tweet, l’élu a qualifié l’incident d'”acte barbare”, puis a déclaré que “l’un des deux auteurs a été appréhendé par les clients du pub”. Il y a eu, selon un rapport du correspondant de l’AFP, une enquête aurait été ouverte sur des allégations “d’homicide volontaire et de tentative d’homicide volontaire”, comme l’a indiqué une personne proche du dossier. Elle est placée en charge de la deuxième circonscription de la police judiciaire de Paris.

Rien à notre connaissance pour le moment ne nous éclaire sur les motifs qui ont conduit à ce comportement ignoble. Les marchands ont réussi à abattre l’un des deux assaillants, tandis que l’autre a réussi à s’enfuir. Un membre du conseil municipal a déclaré que la police nationale menait actuellement une recherche intensive du deuxième suspect.

C’est ce qu’a confirmé le maire du 11e arrondissement de Paris, François Vauglin, qui a posté l’information sur Twitter. “A ce stade, nous ne pouvons rien faire pour mieux comprendre ce qui a motivé ce comportement odieux. Il souligne que les clients du bar ont pu sauver la vie de l’un des agresseurs, tandis que l’autre s’est enfui après vaincu par les mécènes.

Fusillade Popincourt
Fusillade Popincourt

Une personne a perdu la vie à la suite de l’incident, tandis que quatre autres ont été blessées. Ils ont une vision pessimiste de ce qui les attend. L’un des deux suspects a été placé en garde à vue à la suite d’une blessure à la tête subie par l’autre suspect. La deuxième personne est dangereuse et est actuellement en fuite. A ce moment, une conclusion du récit doit être recherchée.

Une personne a été tuée et quatre autres ont été tuéese blessés

Mais leurs conditions n’étaient pas considérées comme mettant leur vie en danger. L’idée de « régler des comptes » est mise en avant comme candidate à l’adoption. Quelqu’un se cachait dans le camion quand ils sont soudainement apparus en brandissant une arme de poing.

Parce qu’ils ont tiré puis se sont enfuis, j’aurais deviné qu’ils utilisaient une Kalachnikov ou une mitraillette. Selon les rumeurs, Antoine serait le propriétaire d’un restaurant local, comme le rapporte l’AFP. La dernière personne à partir l’a fait après seulement quelques secondes. Il a poursuivi en expliquant que tout ce qu’il pouvait faire était d’avertir le personnel d’entrer. “Il a continué à élaborer.

Une arme longue de type automatique semblable à une Kalachnikov a été découverte à proximité du lieu du crime. Le maire a précisé qu’un espace de garde médico-psychologique sera mis à disposition des habitants et des témoins dans les meilleurs délais.

Selon les premières preuves recueillies au siège du département de police, il ne semble pas qu’aucun des blessés ait été blessé par balles. Un journaliste de l’AFP présent sur les lieux a noté qu’il y avait un certain nombre de chaises visibles sur le trottoir devant le bar, ainsi qu’un périmètre de sécurité qui avait été mis en place par la police.

Selon une source proche du dossier qui s’est entretenue avec l’AFP, une enquête a été ouverte pour “homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire”. Elle a été remise à la deuxième circonscription de la police judiciaire de Paris pour y être mise en examen.

Une personne a été tuée et quatre autres ont été blessées dans une fusillade qui a eu lieu ce soir dans un bar situé sur la Chicha rue Popincourt. À ce stade, rien ne peut éclairer les motivations vicieuses derrière cet acte qui a été commis. L’un des deux agresseurs a été abattu par des clients du bar, et l’autre serait en fuite, selon le maire du 11e arrondissement, François Vauglin, qui a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter.

Fusillade Popincourt
Fusillade Popincourt

“La police nationale recherche très activement” le deuxième suspect a précisé l’élu. Une cellule médico-psychologique “sera ouverte dès que possible pour les résidents et les témoins”. Le ministre des Transports et député, Clément Beaune, a réagi et exprimé « son immense tristesse et sa colère » face à « cet acte dramatique ». Il a revendiqué “une mobilisation totale pour venir en aide aux victimes et arrêter les coupables”.