Skip to content

Gerard rinaldi hommage ncis

Gerard rinaldi hommage ncis; Rinaldi est décédé le 2 mars 2012 des suites d’un lymphome. Il avait 69 ans. Jean Sarrus (Les Charlots) rend hommage à son pote quelques jours plus tard en étouffant ses larmes et dit de lui : « Gérard a été le moteur des Charlots. Il a été exceptionnel dans tout ce qu’il a tenté. : il avait une belle voix de chanteur, mais il excellait surtout en tant qu’auteur-compositeur, ce qu’il aimait faire par-dessus tout : créer des chansons. En particulier, j’ai aimé son merveilleux sens de l’humour et sa capacité à rire de tout et de rien tout le temps. Alors qu’il était mourant, il a même réussi à nous faire plaisanter sur son cancer.

Gerard rinaldi hommage ncis
Gerard rinaldi hommage ncis

Il m’est arrivé de le voir dans son lit d’hôpital, et il essayait simplement de me faire rire malgré le fait que la morphine commençait à s’installer. Il va énormément me manquer.” Luis Rego (Les Charlots) a également exprimé son le chagrin de la perte de son pote, disant qu’il était “extrêmement désolé” et qu’il avait beaucoup d’affection pour Gérard Rinaldi, notant qu'”il était si brillant qu’il aurait eu une carrière formidable même s’il n’avait pas été membre des Charlots.”

Dix jours après la mort de Rinaldi

Le monde du théâtre s’est réuni au Théâtre de la Michodière à Paris pour un hommage particulier au défunt metteur en scène. Les anciens membres des Charlots Jean Sarrus, Jean-Guy Fechner et Richard Bonnot (le successeur de Rinaldi dans le groupe de 1986 à 1992) étaient tous présents pour rendre hommage au défunt chanteur. Gérard Jugnot, Marie-Anne Chazel, Marie-Pierre Casey, Marthe Villalonga et une foule d’autres acteurs et actrices ont rendu hommage à leur amie et collègue.

Le Théâtre de la Michodière a été choisi comme lieu de l’hommage puisque Rinaldi s’y est produit quatre fois au cours de sa carrière théâtrale : en 1986 dans Double Mixte, 1992 dans La Puce à L’Oreille, 1994 à Bobosse, et 2004 dans Le Canard à l’Orange, entre autres productions.

Connu sous le nom de “Voix des Charlots” dans les années 1970, alors que le groupe se produisait sur scène, en musique et au cinéma, Gérard Rinaldi s’est éteint vendredi à l’âge de 69 ans. Il était aussi la voix de plusieurs bien-aimés. personnages connus sur le petit et le grand écran pendant cette période.

Il a joué un certain nombre de personnages d’émissions de télévision américaines, dont “The Simpsons” et “NCIS”, au cours de nombreuses années.

Gérard Rinaldi a formé les cinq “Charlots” avec Gérard Filipelli, Jean Sarrus, Luis Rego et Jean-Guy Fechner, et ils ont été un énorme succès. “Paulette, la reine des paupiettes”, “Merci patronne”, “l’Apérobic” et “Sois érotique” ne sont que quelques-uns des grands succès des cinq “Charlots”.

D’abord connus sous le nom de “Problèmes” lorsqu’ils accompagnaient le chanteur Antoine, les cinq compères changent de nom en “Les Charlots” en 1966 et se font largement connaître via des parodies et des chansons paillardes avant de faire leurs débuts sur grand écran.

Au cours de sa carrière, il s’est inspiré de diverses émissions de télévision américaines, dont “The Simpsons” et “NCIS”.

Un exemple est le film « Paulette, reine des pauvres », qui met en vedette Gérard Filipelli, Jean Sarrus, Luis Rego et Jean-Guy Fechner. Citons également les films « Paulette, reine des pauvres », « Merci mécène », « Apéro », et « Sois érotique ». “Problèmes”, un groupe de cinq amis, s’est réuni en 1966 pour fonder le groupe “Les Charlots”. Dans le passé, ils ont gagné en popularité en utilisant des parodies et des chansons un peu trop odieuses.

Gerard rinaldi hommage ncis
Gerard rinaldi hommage ncis

Gerard rinaldi hommage ncis

Philippe Clair réalisera son deuxième long métrage, “La Grande Java”, tandis que les frères Charlot feront leurs débuts au cinéma avec le réalisateur Claude Zidi, avec qui ils collaboreront largement sur le projet. Une société a l’intention de faire un grand nombre de films différents à l’avenir. « Folie des Bidasses », « Grand Bazar », « Fous du Stade » et « Charlot contra Dracula » ne sont que quelques-uns des titres disponibles.

Après avoir réfléchi à ses options, Gerard Rinaldi décide de quitter l’entreprise et de créer sa propre entreprise. Les films “La vie désordonnée de Gérard Floque” et “Funny Boy” sont deux des films dans lesquels il est apparu. Une interview avec une émission de télévision française devait avoir lieu à l’approche du soixantième anniversaire. Il leur a dit qu’il remonterait le temps et qu’il aurait de nouveau 20 ans.

“En conséquence, nous sommes d’accord que si j’avais la possibilité de remonter le temps et d’apprendre ce que j’aurais aimé savoir quand j’avais 20 ans, nous ne ferions pas ce travail.” “Une carrière scientifique est quelque chose que je voudrais poursuivre dans un avenir proche”, dit-elle. Ses commentaires sur l’astronomie et l’astrophysique ont démontré qu’il était un étudiant de longue date sur le sujet.

C’est le réalisateur Philippe Clair qui fera des Charlot les vedettes de son deuxième film “La grande java”, qui marquera leurs débuts au cinéma et dans lequel ils collaboreront à plusieurs reprises avec Claude Zidi (qui sera également à l’affiche). .

De “Charlots en délire” d’Alain Basnier à Jean-P”Charlots contre Dracula” de Pierre Desagnat, de “Bidasses en folie” à “Grand Bazar”, de “Fous du stade” à “Charlots contre Dracula”, le groupe produira un total de quinze films.

L’année 1984 marque l’année où Gérard Rinaldi prend la décision de quitter son groupe de collègues et de poursuivre sa propre carrière professionnelle. Ses crédits cinématographiques incluent “La Vie dissolue de Gérard Floque”, réalisé par Georges Lautner, et “Funny Boy”, écrit et réalisé par Christian le Hémonet.

Interrogé sur France 2 sur sa vieillesse alors qu’il approchait du soixantième anniversaire de sa naissance, il a confié qu’il n’avait jamais voulu revenir sur ses “vingt ans”. “Envisagez la possibilité que, si j’avais 20 ans devant moi et que je savais ce que je sais maintenant, je n’aurais pas choisi cette ligne de travail. À l’avenir, je voudrais poursuivre une carrière scientifique”, a-t-il dit, révélant son enthousiasme. pour les sciences en général et, en particulier, l’astronomie et l’astrophysique en particulier.

De Dingo à Feydeau est un voyage de découverte.

En particulier, la télévision a joué un rôle important dans le développement de sa deuxième carrière, qui l’a vu apparaître dans plus de cinquante téléfilms et séries télévisées depuis 1987.

Il incarne, entre autres, un vétérinaire qui épouse un médecin dans la série télévisée à succès « Marc et Sophie », dans laquelle il partage la vedette avec Julie Arnold, et est apparu dans « Cluedo », « Les Cordier juge et flic, « Blandine l’insoumise », « Commissaire Valence », « Fabien Cosma » et « Père et maire », ainsi que « La Nouvelle Maud » et

Dans le même esprit, Gérard Rinaldi prête régulièrement sa voix au doublage de films étrangers. Dingo le chien, Sipowicz dans “New York Police Blues”, le commandant Sinclair dans “Babylon 5” et Tobias Fornell dans “NCIS : enquêtes spéciales” font partie des nombreux personnages qu’il a interprétés.

Gerard rinaldi hommage ncis
Gerard rinaldi hommage ncis

Depuis 2008, il est également apparu en tant que Montgomery Burns, le chef Wiggum, Kent Brockman et Krusty le clown dans la série télévisée “Les Simpson”.

Gérard Rinaldi a également contribué au monde de la bande dessinée, notamment dans l’univers Feydeau. Il a notamment incarné le double rôle du bourgeois Chandebise et de l’ivrogne Poche dans “La Puce à l’oreille” de Georges Feydeau, dans une mise en scène de Jean-Claude Brialy et avec un décor de Jean-Claude Brialy.

Julie Arnold, parlant d’un “acteur parfait” qui est “toujours là et prêt”, l’a décrit comme ayant “un être exceptionnel” et “une belle âme” sur RTL vendredi.

Gérard Rinaldi est un homme engagé qui s’est engagé auprès de l’association « Vaincre l’autisme », qui célèbre « la profondeur de l’humanité » et « l’humilité » des personnes autistes.