Skip to content

Incendie Sportica Gravelines

Incendie Sportica Gravelines: Le 25 décembre, la salle Sportica du BCM Gravelines-Dunkerque a été ravagée par un violent incendie, marquant une tragédie pour le club et l’enceinte construite en 1986. Le maire de Gravelines a déclaré sur France Bleu Nord que l’incendie avait débuté à partir d’un problème technique à la piscine, et il craint que les flammes n’épargnent pas la salle, s’attendant à une reconstruction complète.

Incendie Sportica Gravelines

Le feu aurait commencé vers 13 heures, affectant considérablement l’ensemble du complexe sportif. Sept casernes de pompiers luttent actuellement pour contenir les flammes, mais le vent complique la maîtrise de l’incendie, qui continue de se propager avec des colonnes de fumée visibles sur plusieurs kilomètres. La préfecture du Nord a signalé “deux blessures légères parmi les pompiers”.

Hervé Beddeleem, le directeur général du BCM Gravelines-Dunkerque, a exprimé sa détresse, anticipant la perte totale de la salle, des vestiaires et de l’équipement des physiothérapeutes. Les joueurs se retrouvent sans maillots, shorts et chaussures, laissant le club dans l’incertitude quant à son avenir. Il a déclaré : “Nous ne savons pas ce que nous allons devenir.”

Le responsable du club a également évoqué les défis logistiques à venir, notant que des solutions alternatives devront être trouvées pour les matchs futurs, car la salle Dewerdt à Dunkerque ne dispose pas de panneaux de basket. Cette tragédie affecte particulièrement les joueurs du BCM, qui ont été relégués à mi-saison avec 4 victoires et 12 défaites. Le match prévu contre Paris le 28 décembre ne pourra pas avoir lieu, et des solutions alternatives sont à l’étude, notamment à Calais ou à Portel, bien que rien ne soit encore décidé.

DateLundi 25 décembre
Heure12h47
LieuCentre sportif Sportica, Gravelines
Alarme incendieDéclenchée à 12h47
InterventionPompiers mobilisés immédiatement
Dispositif d’urgenceDéployé en urgence
Origine de l’incendieProblème technique à la piscine
Pompiers90 pompiers mobilisés
DifficultésPropagation rapide due au vent
Structure du bâtimentMajoritairement en bois
Fin de l’incendieContenue et maîtrisée vers 17h
VictimesDeux pompiers légèrement blessés
MatériellementTollévraiment lourd : piscine, cafétéria et salle de basket détruites
Impact sur Hervé Beddelem« C’est toute ma vie qui part en fumée »
Incendie Sportica Gravelines

Le lundi 25 décembre, l’alarme incendie du centre sportif Sportica à Gravelines s’est déclenchée à 12h47, déclenchant une intervention immédiate des pompiers. Un important dispositif d’intervention d’urgence a été déployé. Selon le maire de Gravelines, Bertrand Ringot, l’incendie a commencé en raison d’un problème technique à la piscine. Les 90 pompiers ont tenté, en vain, de maîtriser le feu pour éviter qu’il ne détruise la salle de basket du BCM.

« Il s’agit d’un incendie très grave et tout devra probablement être reconstruit », a expliqué Bertrand Ringot, le maire de Gravelines. Le vent a contribué à la propagation du feu, rendant difficile le contrôle des pompiers. De plus, la structure principalement en bois du bâtiment a accéléré la progression des flammes. Peu après 17 heures, l’incendie a été contenu et maîtrisé, mais pas encore éteint.

Les pompiers doivent rester sur place toute la nuit du lundi au mardi. Il n’y a eu aucune victime, à l’exception de deux pompiers légèrement blessés, a indiqué la préfecture. Mais matériellement, le bilan est très lourd : la piscine, la cafétéria et la salle de basket sont détruites, et les courts de tennis ont également été touchés. « C’est toute ma vie qui part en fumée », déclare Hervé Beddelem, le directeur général du BCM Gravelines-Dunkerque, présent au club depuis 1984. « C’est dramatique, c’est une salle légendaire. »


error: Content is protected !!