Jacqueline chabridon jeune
Jacqueline chabridon jeune

Jacqueline chabridon jeune; Jacqueline Chabridon est née le 1er janvier 1940, dans la ville française de l’Allier, où elle s’intéresse très tôt au monde du journalisme. Elle quitte son foyer et sa famille pour poursuivre ses études à Vichy puis à Paris.

Jacques Chirac, décédé le 26 septembre, a partagé sa vie avec Bernadette Thérèse Marie Chodron de Courcel, plus tard connue sous le nom de Bernadette Chirac, pendant plus de six décennies, jusqu’à leur divorce en 2015. Jusqu’au bout, l’ancienne Première Dame se tiendra aux côtés son côté, devant et contre tout le monde. Même ses plus petites incartades… ainsi que ses plus grandes. L’épisode extraconjugal le plus célèbre de la vie de Jacques Chirac est bien connu de tous : c’est sa rencontre avec la journaliste Jacqueline Chabridon alors qu’il était président de la République française.

La rencontre entre Jacqueline Chabridon et Jacques Chirac a lieu en janvier 1975. Elle est journaliste au Figaro depuis dix ans et est née le 1er janvier 1940 à Désertines dans l’Allier. Elle a été désignée par son rédacteur en chef pour succéder au Premier ministre français, Valéry Giscard d’Estaing. L’idylle commencera avec une tête de veau comme point focal.

Jacqueline chabridon jeune
Jacqueline chabridon jeune

Le jeune homme politique la défie d’engloutir des sommes massives au même rythme que lui-même. Le journaliste, qui est de bonne humeur, se met au travail. Le premier ministre, lui, se laisse prendre par le charme. Pendant environ un an et demi, ils éprouvent un désir intense sans trop s’y enivrer. Jacques Chirac veut la garder près de lui, aussi bien en public qu’en privé.

Jacqueline commence sa carrière de journaliste en 1961 à Radio Luxembourg, avant de se tourner vers la presse écrite lorsqu’elle rejoint la rédaction du Figaro en 1962. Sa vie professionnelle lui a permis de côtoyer un grand nombre de personnalités politiques. C’est à cette époque qu’elle rencontre Charles Hernu, député français de Villeurbanne, qu’elle épouse en 1963.

Jacqueline se retrouve de moins en moins à l’aise dans le monde du journalisme au fil des années, et elle finit par devenir la directeur de la communication du Crédit Lyonnais avant de rejoindre la RATP au début des années 1990. En 1994, elle passe du train à l’avion pour finalement rejoindre Air France jusqu’en 1998. Son premier poste à la sortie de l’université est celui de directrice de la communication du groupe Lucien Barrière, poste qu’elle occupe jusqu’en 2003.

Jacqueline chabridon jeune
Jacqueline chabridon jeune

Jacqueline Chabridon est bien connue pour ses réalisations professionnelles, mais elle est aussi bien connue pour sa vie personnelle. Depuis 1975, le journaliste entretient des relations de travail avec Jacques Chirac, alors Premier ministre français. Le couple s’est rencontré vers la fin d’une interview pour laquelle le journaliste avait pour mission de créer une image du ministre pour Le Figaro, au cours de laquelle ils ont échangé des plaisanteries.

L’homme politique ne tarde pas à succomber à ses charmes et à initier une relation. Jacques Chirac, quant à lui, tient à ne pas divorcer et décide de mettre un terme à leur relation. Jacqueline Chabridon retrouve l’amour dans les bras d’Alain Fernbach, son second mari, après une longue période de séparation. Elle épouse Olivier Lyon-Caen, neurologue, en 1996, alors qu’elle en est à sa troisième grossesse.

Related Posts