Jacqueline huet cause de sa mort

Jacqueline huet cause de sa mort; Lorsqu’il s’agissait de télévision dans les années 1960 et 1970, Jacqueline Huet était l’un des visages les plus reconnus à l’écran. C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons son décès à l’âge de 56 ans. Après avoir quitté son poste de speakerine à l’ORTF le 5 janvier 1975, les choses se compliquent pour l’humoriste. Malgré ses apparitions dans d’autres émissions de télévision, elle n’a pas pu ressusciter sa carrière en raison de ses circonstances malheureuses.

Le pire, c’est que cette femme, qui était autrefois une amie proche de Mike Brant, a été admise dans un établissement psychiatrique à deux reprises, en 1985 et 1986. Elle est plus seule qu’elle ne l’a jamais été, et elle refuse l’aide de sa famille. Le 7 octobre 1986, elle est invitée à une fête, mais elle ne se présentera jamais. Il est 3 heures du matin lorsque les pompiers sont envoyés, mais il leur faut une heure pour pénétrer à l’intérieur de son appartement.

En entrant dans l’immeuble, les secours découvrent Jacqueline Huet, qui ricane de façon incontrôlable dans sa salle de bain, s’étant engagée en prenant des barbituriques. Elle a laissé un message dans l’espoir que personne ne profiterait de sa situation, dans lequel elle décrit sa situation comme suit : “Les stars du showbizz qui sont au-delà de leur apogée sont comme des canards sans tête qui continuent de marcher.”

Jacqueline huet cause de sa mort
Jacqueline huet cause de sa mort

L’une des meilleures choses qui aurait pu lui arriver aurait été son acceptation en tant que speakerine avec l’Olympic Research and Training Facility. Son attrait, sa personnalité magnétique et sa capacité innée à réussir en affaires ont tous contribué à sa réussite professionnelle d’une manière ou d’une autre.

La présentatrice a remporté plusieurs prix pour sa performance. En dehors de cela, elle avait une amitié avec Mike Brandt, l’acteur bien connu qui a joué le rôle de “Laissez-moi t’aimer” dans le film. Après, place à la série noire. Nous sommes en 1982 et elle est victime d’une agression physique. Sa mère décède en 1984 et son père abandonne la famille en 1985.

Comme si cela ne suffisait pas, Jacqueline Huet est hospitalisée à la fois pour une infection génitale à répétition et une ostéochondrite disséminée dans la colonne vertébrale. Plusieurs anxiolytiques et somnifères sont utilisés tout au long de cette période difficile. – Le pire, c’est que cette femme, qui était une amie proche de Mike Brant, a été admise à deux reprises dans un établissement psychiatrique dans les années 1980 : en 1985 et 1986.

La réalité est qu’avec le temps, le grand public a commencé à l’oublier. Elle avait été envoyée aux oubliettes alors qu’elle avait été auparavant l’une des icônes du petit écran. A chaque fois qu’elle fait l’objet d’une attaque, son moral est au plus bas, à partir de 1982. Deux ans plus tard, elle perd sa mère, et l’année suivante, elle perd son père.

Jacqueline huet cause de sa mort
Jacqueline huet cause de sa mort

Quand on a passé toute sa vie professionnelle dans la lumière, il peut être difficile d’entrer dans le noir. C’est ce qui est arrivé à Jacqueline Huet, qui a vécu une très mauvaise expérience avec la désactivation des radars… En effet, le 5 janvier 1975, elle démissionne de son poste de speakerine à l’ORTF, le cœur brisé en l’a fait.

De 1975 à 1981, son moral est au plus bas. Elle animera une émission télévisée sur le thème de l’accordéon sur TF1, et elle sera l’invitée de plusieurs événements animés par Michel Drucker, Jean Pierre Foucault et Pascal Sevran, mais rien de tout cela ne suffira à assouvir son besoin de savoir. Le public l’oublie au bout d’un moment, malgré le fait qu’il soit prêt à le soutenir… De plus, elle est certaine d’être boycottée depuis qu’elle a publiquement soutenu la campagne présidentielle de Valéry Giscard d’Estaing en 1981, qui s’est soldée par un défaite contre François Mitterrand.

Related Posts