Skip to content

Enfants de jean ferrat

  • by

Enfants de jean ferrat; Véronique Estel

Jean Ferrat (né Jean Tenenbaum ; 26 décembre 1930 – 13 mars 2010) était un auteur-compositeur-interprète et poète français né dans la ville de Tenenbaum, près de Paris. Il excellait dans la poésie chantante, notamment celle de Louis Aragon, qu’il avait apprise de son père. Il avait une forte sympathie de gauche, qui a fait son chemin dans une poignée de ses chansons. Suite au décès de la seconde épouse de Jean Ferrat, Véronique Estel, qu’il considérait comme sa fille, le couple qu’il a formé avec sa mère s’est reconnecté dix ans après le divorce du premier mariage du couple.

Enfants de jean ferrat
Enfants de jean ferrat

Lorsque la mère de Véronique Estel, Christine Sèvres, rencontre Jean Ferrat alors qu’elle a trois ans, les deux deviennent rapidement amis. Ce dernier, en revanche, n’est pas encore connu. Dès le début de leur relation, la belle-fille du chanteur affirme qu’il l’a toujours traitée comme si elle était sa propre fille. «

Il m’a servi de modèle parental et de modèle masculin. Il était une combinaison de puissance et de tendresse », a révélé la fille de Christine Sèvres dans les colonnes de Paris Match, qui sera disponible en kiosque le jeudi 5 mars 2020. Malgré le fait qu’elle le considérait comme son père, elle n’a jamais réussi à s’adresser à lui comme tel. Elle se souvient lui avoir dit un Noël qu’elle ferait un effort pour l’appeler “papa” à l’avenir. Cependant, après deux ou trois tentatives infructueuses, elle a finalement décidé de My John “…..

Enfants de jean ferrat

Pendant plus de 40 ans, l’auteur-compositeur-interprète Jean Ferrat, décédé le 13 mars 2010, a vécu une histoire d’amour passionnée avec Colette Ferrat, sa dernière épouse.

Jean Ferrat nous avait quittés il y a dix ans, et nous étions dévastés. L’acteur qui incarnait le personnage principal du film “La Montagne” est décédé le 13 mars 2010, à l’âge de 79 ans, à l’hôpital d’Aubenas, entouré des siens. Parmi ces derniers se trouvaient Colette Ferrat, née Laffont, ancienne professeure d’éducation physique et sportive avec laquelle il était entré en contact pour la première fois en 1971 et qui allait devenir sa seconde épouse.

Après une longue période passée amoureuse de Christine Sèvres, chanteuse qu’il rencontre en 1956 et dont il restera amoureux malgré leur séparation jusqu’à la mort de Christine en 1981, Jean Ferrat trouve enfin le bonheur en épousant Colette en 1992. Colette Ferrat a a terminé l’écriture d’un livre intitulé « Jean, un homme qui chante dans mon cœur » après presque quatre décennies à partager la vie d’un auteur-compositeur-interprète de renom.

Colette Ferrat a révélé les débuts de son histoire d’amour avec Jean Ferrat dans une interview au magazine Paris Match parue en 2015 : Un soir, à la sortie d’un spectacle de café-théâtre, je me dirige vers ma voiture, une Porsche 911 Turbo vintage. Il était impossible de le faire démarrer. Jean s’approche de moi et me demande : ‘Peux-tu me dire à quoi tu penses ?’

C’est quoi ton problème exactement ?

‘ Intimidée, je réponds : ‘Je suis sur le point de m’évanouir !'” s’est-elle expliquée avant de donner plus d’informations : “Sans aucun doute, il prend mes mains dans les siennes et les serre l’une contre l’autre pour me réconforter. Ce fut un coup dur, d’autant plus difficile que mon véhicule était immobilisé au bord du trottoir quand c’est arrivé.”

Enfants de jean ferrat
Enfants de jean ferrat

Depuis longtemps, nous partagions tous les deux un fort désir physique.

Dans ce couple fusionnel, il y avait très peu de place pour qu’une tierce personne existe. C’est pour cette raison que Jean et Colette Ferrat n’ont pas eu d’enfants ensemble. “Par le passé, nous avions un besoin brûlant d’activité physique. Nous étions en complète osmose, avec les mêmes envies et goûts à chaque instant, et cela a été vrai tout le temps”, comme le décrit Colette Ferrat dans le Revue Paris-Match.

Lorsqu’ils n’étaient pas chez eux à Bergnolles, le couple aimait passer du temps ensemble à discuter de leurs intérêts communs, notamment la cuisine et la musique classique. Quelques mois seulement avant sa mort, Jean Ferrat avait adressé à sa femme une lettre sur laquelle était écrit : « Je vous en prie, n’ouvrez qu’après ma mort. “‘Je me bats pour rester en vie’, a-t-elle dit, ou quelque chose comme ça. C’est toi qui es responsable de mon bien-être. Mais j’ai tellement mal que je suis incapable de continuer”, a révélé l’identité de l’épouse de Jean Ferrat.

Véronique Estel, la belle-fille du musicien

Jean Ferrat, s’est confiée au magazine “Paris Match” sur les rouages ​​de son mariage avec le chanteur. Des confessions à la fois tendres et émouvantes, révélant l’amour inconditionnel qui existait entre les deux interprètes.

L’artiste Jean Ferrat a fait l’objet d’un entretien avec le magazine Paris Match dans lequel Véronique Estel a révélé le lien extrêmement singulier qu’elle entretenait avec lui. Une décennie après sa mort le 13 mars 2010 à Aubenas, sa belle-fille revient sur l’amour inconditionnel qu’elle porte à celui qui est devenu sa « référence paternelle » et son « modèle masculin », et qui est devenu son « mâle ». maquette.”

Véronique a rencontré Jean Ferrat pour la première fois alors qu’elle n’avait que trois ans ; il continuerait àépousera sa mère (Christine Sèvres) quelques années plus tard, en 1961, alors qu’elle n’a que quatre ans. Jean et Véronique nouent une relation instantanée et indéfectible dès leur rencontre. Son explication est la suivante : « Jean m’a toujours dépeinte comme sa fille ». Ainsi, vingt ans plus tard, lorsque Véronique traverse l’un des défis les plus difficiles de sa vie et perd sa mère, Jean est toujours là pour lui apporter son soutien.

Enfants de jean ferrat
Enfants de jean ferrat

Les deux n’ont pas cessé de se voir, dit-elle. Jean était devenu bien plus qu’un père de substitution; elle avait été sa confidente et sa tutrice. Il a naturellement gardé un œil attentif sur Véronique le jour de son mariage, non seulement dans les périodes difficiles mais aussi dans les moments heureux. Elle explique : « Quand j’étais mariée à Benoît à Antraigues, c’est Jean qui m’a conduite à la mairie pour enregistrer le mariage. C’était mon père au téléphone ! Il était rempli de fierté, d’émotion et de bonheur tout au long de la “Je la confie à tes soins, dit-il à Benoît. Prends-en bien soin.””

Enfants de jean ferrat

Les deux étaient si proches qu’elle était là pour les derniers instants de Jean : “La veille de sa propre mort, j’étais avec lui à l’hôpital.” Véronique sent toujours la présence de Jean dans sa vie, malgré le fait qu’il soit décédé il y a plus de 10 ans. Aussi étrangement similaire au mariage de ses parents, Jean et Christine, est sa relation avec sa femme, Christine. “J’ai l’impression de vivre la même histoire d’amour. La gamine de Benoît n’avait même pas quatre ans quand nous l’avons rencontrée pour la première fois”, tient-elle à préciser.

Véronique Ferrat est l’actuelle propriétaire du théâtre La Bobine à Aubenas, qu’elle dirige dans l’esprit de l’héritage de Jean Ferrat. “Ce lieu de rencontre, où nous avons aussi accueilli des gilets jaunes, n’est possible que grâce à ses efforts. Et il a une apparence similaire à lui. Nous avons mis en place des événements qui incluent la poésie, le chant et la danse”, explique-t-elle. Un site très important pour Véronique, car il préserve la mémoire, le talent et le caractère irrévérencieux de celui qu’elle pense être son père, tout en lui offrant l’opportunité d’atteindre l’immortalité.