Skip to content

Jules Bianchi Accident

Jules Bianchi Accident; Après avoir subi une grave blessure à la tête lors d’un accident neuf mois plus tôt lors du Grand Prix du Japon le 5 octobre 2014, le monde de la Formule 1 a été secoué par la mort du populaire pilote français Jules Bianchi. Il avait été impliqué dans l’accident neuf mois auparavant.

Le pilote automobile français Jules Bianchi est né le 3 août 1989 à Nice et il est décédé le 17 juillet 2015 dans la même ville. Il est né et décédé à Nice. Son lieu de naissance était à Nice. Il est le petit-neveu de Lucien Bianchi et le petit-fils de Mauro Bianchi, qui étaient tous deux des personnalités éminentes du monde du sport automobile, il vient donc d’une famille bien connue dans ce domaine. Il a pris part à un total combiné de 34 Grands Prix au cours des saisons de Formule 1 2013 et 2014.

Après cette saison, il rejoint Force India en tant que pilote de réserve

puis poursuit sa carrière en participant à la Formula Renault 3.5 Series, une voie alternative à la Formule 1. Il arrive à la deuxième place de la dernière compétition, marquée par scandale. Après avoir été écarté par Force India pour piloter en Formule 1 avec l’équipe pour la saison 2013 au profit d’Adrian Sutil, il a été recruté par la Scuderia Ferrari pour piloter pour l’équipe Marussia F1 juste avant la première course de la saison. Cela s’est produit après qu’il ait été abandonné pour piloter en Formule 1 avec Force India pour la saison 2013. Au volant d’une monoplace peu compétitive dans laquelle il évolue en bout de grille, Bianchi obtient la 13e position du Grand Prix comme son meilleur résultat, dépassant de loin son partenaire qui débute également dans le sport.

Après des débuts solides en karting, Jules Bianchi est passé en 2007 à la monoplace, où il n’a cessé de démontrer ses prouesses. Dès sa première année de course, il a pu décrocher le titre de champion du championnat de France de Formule Renault. L’année suivante, il a connu une saison productive, culminant avec une troisième place en Formule 3 Euro Séries et une première place dans la prestigieuse course Formula 3 Masters.

Il a obtenu l’aide de la Scuderia Ferrari, qui l’a inscrit dans son académie de développement des pilotes pour pilotes juniors lorsqu’il a remporté la Formule 3 Euro Série en 2009. Il a remporté la compétition en 2009. Pour cette raison, il a reçu le titre de champion de la série. . À partir de 2010, il a couru dans la série GP2, considérée comme un tremplin vers la Formule 1 en raison de son haut niveau de compétition. Parce qu’il a maintenu une performance très constante tout au long de sa première saison, il a pu se classer troisième de la compétition. Même s’il a connu un début de saison difficile en 2011, la seule année où il a couru en GP2, il a réussi à renverser la vapeur et à terminer à nouveau à la troisième place. En 2011, il n’a couru qu’en GP2.

A partir du 5 octobre 2014 et jusqu’au 17 juillet 2015, Jules Bianchi s’est battu contre l’inévitable. Le jeune pilote français, qui n’avait que 25 ans, a été arraché à ce monde dans un horrible accident survenu lors du Grand Prix d’automne au Japon. Neuf mois après le drame, il est décédé au CHU de Nice. “Jules s’est battu jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait, mais hier sa lutte a pris fin”, est-il mentionné dans le communiqué de presse publié par la famille et il est indiqué que “Jules s’est battu jusqu’au dernier comme il l’a toujours fait”. Cet horrible laps de temps est divisé en quelques dates, puis l’intégralité de ces dates est décrite en vingt minutes.

Juste après 10 heures du matin, lors du Grand Prix du Japon, le pilote de Formule 1 Jules Bianchi perd le contrôle de son véhicule et sort de la course sur le circuit mouillé de Suzuka. Après cela, sa monoplace a été impliquée dans un accident avec une voiture qui aidait un autre pilote, Adrian Sutil, à sortir de la course. Bianchi, qui avait 25 ans à l’époque, a été transporté à l’hôpital général de Mie alors qu’il portait un masque à oxygène sur le visage. L’hôpital n’est qu’à quelques kilomètres de Suzuka. Pour cette raison, la compétition a finalement été annulée. Sur la chaîne d’information française France 3, son père Philippe Bianchi a rapporté que le pilote était “dans un état épouvantable” et qu’il “subissait une intervention chirurgicale d’urgence pour un hématome au crâne”. Philippe Bianchi a également précisé que son fils était “opéré en urgence pour un hématome au crâne”.

Vingt-quatre heures après son opération, le pilote français est dans un état “critique mais stable” selon la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Matteo Bonciani, qui est très touché car très proche de Bianchi, dit : “Comprenez, c’est très très sérieux” (sans évolution), ajoutant qu’il est profondément impacté par l’actualité. Il fait cette déclaration après avoir eu une brève conversation avec la poignée de journalistes qui attendaient depuis plusieurs heures en anglais, français et italien.

“Comprenez, c’est très très sérieux” “comprenez, c’est extrêmement très sérieux” nous” En plus de cela, il insiste fortement sur le fait que l’état de Bianchi est “stable”, ce qui peut être compris comme “sans progression dans un sens ou dans l’autre”. La soirée voit les parents de Jules se diriger vers l’établissement médical où leur fils est soigné pour être avec lui.

Alors que Jules Bianchi se bat pour sa vie à l’hôpital, de nombreuses personnes prennent la parole pour affirmer que le Grand Prix aurait dû être annulé en raison de la forte averse. Ces gens prennent la parole alors que Jules Bianchi se bat pour sa vie. Conséquence directe de cela, il n’y a pas eu d’accident. “Cela fait cinq circuits que j’ai dit de tout arrêter, via la radio embarquée”, a révélé après la course Felipe Massa, le pilote de Williams, qui n’a pas été entendu par l’administration de la course, “Cela fait cinq tours depuis J’ai dit de tout arrêter.” Il n’a pas été entendu par la direction de la course. Alain Prost lui dit que les commissaires ont commis une “faute grave” dans la manière dont ils ont traité l’affaire après avoir visionné la vidéo de l’incident qui a été mise à la disposition du public sur les sites de réseaux sociaux.

Jules Bianchi Accident
Jules Bianchi Accident

En raison de la gravité de la collision, Bianchi a subi une lésion cérébrale importante et a ensuite été placé dans le coma. Le Français a été emmené de l’hôpital au Japon et amené à l’hôpital de sa ville natale de Nice en France. Environ un an et demi plus tard, le 17 juillet 2015, il y est décédé. Depuis qu’Ayrton Senna est décédé en 1994 à la suite d’un accident dans le sport, il a été le premier pilote à décéder de cette manière. Le numéro de départ 17 utilisé par Bianchi a été retiré de la circulation en Formule 1 en signe de respect pour lui.