Skip to content

Le Talent Incomparable de Damien Jouillerot sous les Projecteurs

Le Talent Incomparable de Damien Jouillerot sous les Projecteurs: Damien Jouillerot, né le 23 septembre 1985 à Besançon, Doubs, France, est un acteur et réalisateur connu pour Les fautes d’orthographe (2004), Amour (2012) et No Limit (2012). Après avoir passé son enfance dans un pensionnat de sa Franche-Comté natale, le jeune Damien Jouillerot a commencé à étudier la boulangerie.

Damien Jouillerot
Damien Jouillerot

En 2001, alors qu’il était en première année, il voit Gérard Jugnot arriver dans son village à la recherche de talents pour Monsieur Batignole. Sa demande d’autographe se transforme en un véritable sketch, séduisant l’acteur-réalisateur. Un coup du destin étonnant : Damien Jouillerot décroche un petit rôle dans Monsieur Batignole et entame une carrière cinématographique inattendue à seulement 16 ans.

Le jeune acteur voit alors de nombreuses portes s’ouvrir. Il se distingue à la télévision (Poil de carotte, Désiré Landru), mais c’est surtout au cinéma qu’il se fait un nom, partageant l’affiche avec les plus grands, notamment en 2003, dans le rôle du fils de Jacques Villeret dans Les Jardins du Terrible de Jean Becker. En 2004, il est la vedette de Malabar Princess et, surtout, des Fautes d’orthographe, où il tient pour la première fois un rôle principal, aux côtés de Carole Bouquet.

En 2005, Damien Jouillerot poursuit son ascension en accompagnant Gérard Darmon dans la comédie Emmenez-moi. L’année suivante, il fait partie des jeunes stars du drame choral Les Aiguilles rouges, où il incarne un scout contraint de gravir un massif dangereux avec d’autres garçons.

La carrière de Damien Jouillerot ne cesse de prendre de l’ampleur, marquée par sa polyvalence et sa capacité à incarner une diversité de rôles. Que ce soit à la télévision ou sur grand écran, il continue d’éblouir le public par sa présence captivante et son talent indéniable. Alors que son parcours cinématographique se dévoile, Damien Jouillerot reste un acteur prometteur, laissant une empreinte durable dans le monde du cinéma français.

Détails sur Damien Jouillerot

InformationDétails
Date de naissance23 septembre 1985
Lieu de naissanceBesançon, Doubs, France
ProfessionActeur et Réalisateur
Connu pourLes fautes d’orthographe (2004), Amour (2012), No Limit (2012)
Vie privéeFils : Gabin Jouillerot Participation à Jamel Comedy Kids en 2018 Début au cinéma en 2022 avec L’école est à nous et Mise au vert Rôle d’Obélix enfant dans Astérix et Obélix: Le Royaume du Milieu
Littérature (sous le pseudonyme Gibus)Les Crobards d’amour (2016) – Collection de 200 croquis inspirés par son fils Gabin Paname d’amour (2017) – Hommage à la ville de Paris en croquis
Damien Jouillerot

Damien Jouillerot, né le 23 septembre 1985 à Besançon, Doubs, France, est un acteur et réalisateur renommé, mais sa vie personnelle révèle une dimension tout aussi captivante. Père d’un fils nommé Gabin, Damien transmet sa passion pour le cinéma à la génération suivante. Gabin Jouillerot, acteur depuis un jeune âge, a déjà participé à des projets tels que Jamel Comedy Kids en 2018, démontrant ainsi son talent précoce.

En 2012, il fait ses premiers pas dans le cinéma avec un rôle dans le court métrage dirigé par son père, Machin. Cependant, sa véritable percée a lieu en 2022, partageant l’affiche avec son père dans les films L’école est à nous et Mise au vert. Une collaboration père-fils qui atteint son apogée lorsque Gabin incarne Obélix enfant dans Astérix et Obélix : Le Royaume du Milieu.

Gabin Jouillerot ne se limite pas au cinéma ; il s’illustre également sur les planches théâtrales. Ses performances dans des pièces telles que Man, the Beast and Virtue de Luigi Pirandello, La Maison du lac avec Jean Piat et Maria Pacôme, Le Carton dirigé par Arthur Jugnot, et Angèle 5 de Marcel Pagnol témoignent de sa polyvalence artistique.

Sous le pseudonyme Gibus, Gabin prend une tangente artistique différente en publiant un livre en juillet 2016 intitulé Les Crobards d’amour, une collection de 200 de ses croquis avec l’amour comme fil conducteur, inspirés par son père. En mai 2017, toujours sous le pseudonyme Gibus, il sort son deuxième livre : Paname d’amour, un hommage à la ville de Paris, toujours sous forme de “crobards.”

Cette relation père-fils, tissée à travers la passion partagée pour le monde artistique, transcende les écrans et les planches. La collaboration de Damien et Gabin Jouillerot, que ce soit sur un plateau de cinéma, dans un théâtre ou à travers des projets littéraires, célèbre le talent familial et laisse une empreinte remarquable dans l’univers artistique français. Au-delà des feux de la rampe, c’est une histoire de transmission artistique, de créativité partagée et de liens familiaux qui se poursuit avec éclat.


error: Content is protected !!