Skip to content

Lfi David Guiraud

Lfi David Guiraud: David Guiraud, député de la France insoumise pour la 8e circonscription du Nord, a annoncé le mercredi 3 janvier sur le réseau social X que sa maison avait été “ciblée par des actes malveillants graves”. L’élu estime qu’il s’agit “d’une volonté de détruire ceux qui s’opposent à l’épuration ethnique des Palestiniens”, alors qu’il est accusé d’antisémitisme.

Lfi David Guiraud
Lfi David Guiraud

La maison de l’élu du Nord, David Guiraud, aurait été visée par des “actes malveillants”. C’est ce qu’a indiqué le député sur son compte X, mercredi 3 janvier au soir, sans préciser la nature de ces actes. Dans son communiqué, il dénonce des “attaques brutales et malhonnêtes”, visant “à délégitimer tous ceux qui s’opposent aux politiques israéliennes”.

Le lundi 1er janvier, David Guiraud a nié avoir partagé une référence antisémite. “Les dragons célestes ne sont pas une religion ni une ‘race’ et si vous pensez cela, vous lisez mal One Piece”, a-t-il écrit à nouveau sur X. “C’est une alliance militaire de personnes puissantes qui écrasent les autres. Ils ne sont pas détestés pour ce qu’ils sont, mais pour ce qu’ils font aux autres. Mais je ne veux offenser personne alors je préfère supprimer.”

Il est peu probable que le député de 31 ans ignorait la dimension antisémite de cette référence, mais au contraire voulait la partager en clin d’œil à l’électorat jeune antisémite qui utilise, par la technique du “sifflement de chien”, ( littéralement “le sifflet du chien”). Cela se définit par le fait “d’utiliser un langage suffisamment ambigu pour envoyer un message à une partie du public que l’on souhaite atteindre tout en évitant d’en prendre la responsabilité”, a expliqué Rudy Reichstadt, fondateur et directeur de Conspiracy Watch.

Controverse antisémite :

Le député LFI de la 8e circonscription du Nord est embourbé depuis plusieurs jours dans une controverse concernant l’un de ses tweets, où il parle de “dragons célestes”. Une référence au manga One Piece, utilisée par certains antisémites pour désigner les personnes de confession juive. Face à la controverse suscitée par cette référence, le député LFI a publié des explications. “Laissons la religion de côté. Les dragons célestes ne sont pas une religion ni une “race” et si vous le pensez, vous lisez mal One Piece.

NomPrénomPosition/RôleÂge
GuiraudDavidDéputé de La France Insoumise40
Lfi David Guiraud

Il s’agit d’une alliance militaire de personnes puissantes qui écrasent les autres”, a-t-il écrit sur le réseau social X. “Ils ne sont pas détestés pour ce qu’ils sont, mais pour ce qu’ils font aux autres. Mais je ne veux offenser personne alors je préfère le supprimer”, s’est-il justifié. “Pendant plusieurs mois, j’ai observé une volonté de détruire ceux qui s’opposent à l’épuration ethnique des Palestiniens”, déplore désormais David Guiraud dans son communiqué. Ces attaques brutales et malhonnêtes visent à délégitimer tous ceux qui s’opposent aux politiques israéliennes.

Violette Spillebout s’en est récemment prise à David Guiraud sur la base de ce schéma judiciaire. Le parallèle très difficile entre les assauts du Hamas et les atrocités palestiniennes de Sabra et Chatila en septembre 1982 a été fait par l’homme politique dissident élu à Tunis en novembre. Avant que le député dissident ne modifie ses propos, Violette Spillebout avait déjà contacté le procureur de la République à cette époque :

“Le ton utilisé lors de ma conférence était trop léger.” “Relativiser ce massacre” n’était pas leur objectif, a-t-il précisé. En décembre, dans un tableau qui lui est dédié ainsi qu’à son père, élu socialiste de Seine-Saint-Denis, Guiraud a déclaré à Libération qu’il avait “parlé trop légèrement” à cette occasion. “J’ai fait une erreur, j’ai manqué de compassion”, a-t-il ajouté.

Il y a quelques jours, le député du Nord a tenu un nouveau propos et a été une nouvelle fois accusé d’antisémitisme. Cependant, comme mentionné dans une réponse à un article sur le sujet, les antisémites exploitent ces derniers depuis un certain temps pour nuire aux Juifs sans enfreindre la loi. Pour tenter de « n’offenser personne », Guiraud a retiré son tweet avant de déclarer : « Les dragons célestes ne sont ni une religion ni une « race ». Quiconque croit différemment a mal interprété One Piece.


error: Content is protected !!