Skip to content

Lilou wadoux parents

Lilou wadoux parents; Nous avons le plaisir de vous présenter aujourd’hui Lilou, une jeune femme qui n’a pas peur. Lors de la finale de la Renault Clio Cup qui s’est déroulée au Paul Ricard, nous l’avons observé au travail. Toujours heureuse, elle a attiré notre attention avec son charmant sourire. Lilou commence son parcours à travers les championnats et les nombreuses catégories à l’âge de 19 ans, et même si elle a rencontré quelques difficultés en cours de route, elle continue d’améliorer ses performances d’année en année et de relever la barre pour elle-même.

https://www.instagram.com/lilou_wadoux/?hl=en

Lilou wadoux parents
Lilou wadoux parents

Lilou fait sa première incursion dans le monde du karting à l’âge de 14 ans. Après quelques débuts en location et quelques tours, elle prend un goût immédiat et assez naturel pour ce sport particulier. Si son père a participé à quelques rallyes et a appris à sa fille à partager son enthousiasme pour le sport, il était fou de joie lorsqu’elle a décidé d’en faire son métier. À la suite de ces tours de location et du fait qu’il souhaitait commencer la compétition, ses parents ont pris la décision de lui offrir un karting de compétition. La machine a commencé son fonctionnement !

Beau palmarès, assurément

en 2017 des meetings de coupe sport racing pour cette jeune fille réservée et dévouée. Elle était la plus jeune concurrente à participer aux meetings Peugeot Sport en sprint sur la 208 Racing Cup et a été entraînée par Julien Briché, qu’elle a rencontré pour la première fois sur un circuit de karting.

Elle dit : « Je suis ravie de toute la saison », et je la crois. Les découvertes qu’il a faites le démontrent. Elle a terminé le sprint en deuxième position au général dans la catégorie Lionceaux pour les moins de 21 ans; toutes catégories confondues : à la huitième place du général (sur quarante véhicules), et au relais, à la quinzième place du général (sur 74 véhicules).

L’objectif est de mieux performer pour Lilou, qui jongle entre ses études, son désir de devenir architecte et aime faire du shopping. Pourquoi un athlète de Lionceaux n’est-il pas sur le podium pour le sprint ou le relais ? Elle a aussi pour objectif d’évoluer au sein d’un peloton expérimenté, d’acquérir de l’expérience et de courir au milieu d’un peloton d’une quarantaine de véhicules. ” Beaucoup de gens sont curieux d’elle et se déplacent pour la voir lorsqu’elle performe sur les circuits.

C’est une jeune femme remarquable, pleine de potentiel et de vitesse, et elle est capable d’évoluer au milieu de 40 voitures avec des pilotes qui ont un beaucoup plus d’expérience. Il est difficile de dire ce qu’elle peut avoir d’autre. La capacité d’acquérir et d’intégrer de nouvelles informations, ainsi que la motivation et la concentration. Olivier Langlet, qui est en charge de sa communication, m’a confié qu’elle était, c’est peut-être son talent, c’est certainement une caractéristique remarquable, et depuis six mois, elle enchaîne les succès.

La jeune pilote, découverte par la Fédération Française de l’Automobile, doit effectuer des essais F4 sur le circuit du Mans le 6 décembre 2017. Alors, fierté pour les personnes qui l’entourent, notamment pour ses parents, qui voyagent avec elle jusqu’au circuits en camping-car. “Cela me donne l’opportunité de me détendre, de me concentrer et de passer du temps avec ma famille”, a déclaré la jeune femme timide avec un sourire. Concernant son père, il avoue ne pas s’inquiéter pour lui et avoir confiance en lui. ” On y va avec elle, mais on ne la force pas ; c’est à elle de décider si elle veut ou non vivre sa passion. “

Six courses différentes sont prévues pour la saison à venir, chacune nécessitant une aide financière ainsi que le soutien de mécènes et de sponsors. Par conséquent, un appel est passé à diverses entreprises.

Cette jeune prodige, qui a remporté la course de la Charade dans le Puy-de-Dôme en septembre 2017, classe Magny-Cours dans la Nièvre comme son circuit préféré car c’est dans la Nièvre et c’est là qu’elle a passé si près de terminer sur le podium au général.

En 2019, Lilou Wadoux a eu l’opportunité de participer au championnat d’Europe de course de tourisme TCR Europe Touring Car Series. Elle l’a fait en tant que membre de l’équipe française JSB Compétition et au volant d’une Peugeot 308 TCR. En plus de cela, elle avait disputé avec l’équipe GPA Racing deux manches de la Clio Cup France au cours de l’année précédente.

Lilou wadoux parents
Lilou wadoux parents

Lilou Wadoux est devenue membre de l’équipe de France Autosport GP en 2020 avec l’intention de concourir dans la division junior de la série Alpine Elf Europa Cup. Elle a terminé sa première année de compétition dans le championnat des pilotes avec 65 points, ce qui l’a placée septième au classement général.

Lilou Wadoux a maintenu son engagement

Auprès de l’équipe de France Autosport GP tout au long de la saison 2021 afin de pouvoir disputer une seconde fois la compétition Alpine Elf Europa Cup. C’était le même engagement qu’elle avait pris lors de la saison précédente. Lilou Wadoux a pu faire des progrès significatifs au cours de cette saison en améliorant son temps de course lors de la manche disputée sur le Circuit Paul Armagnac, en terminant huit fois sur le podium et en remportant la victoire lors de la manche disputée à l’Autódromo Internacional do Algarve.

En conséquence, elle avait mis fin à la saison de la dri championnat de ver à la troisième place avec 156 points. Il est important de mentionner que Lilou Wadoux a participé au cortège alpin qui s’est déroulé aux 24 Heures du Mans aux côtés d’autres pilotes célèbres comme Fernando Alonso et Esteban Ocon… 1 .

En plus de disputer les 24 Heures du Mans, Lilou Wadoux avait la possibilité de participer au meeting Porsche Sprint Challenge France. Lors du deuxième tour de compétition, elle remporte cette rencontre et prend la première place au général. Suite à ses performances exceptionnelles, l’équipe française Richard Mille Racing l’a invitée à participer au test de recrue afin qu’elle puisse acquérir de l’expérience au volant d’une Oreca 07 lors des 8 Heures de Bahreïn 3 et 4.

En 2022, Richard Mille Racing officialise la participation de Lilou Wadoux dans l’équipage de l’Oreca 07 No. Après qu’elle ait donné satisfaction lors de l’ultime rookie test, Richard Mille Racing en fait l’annonce. Fin janvier 2022, l’équipe a finalisé les membres restants de l’équipage de la voiture, et les pilotes français Sébastien Ogier et Charles Milesi sont devenus membres de l’équipe Lilou Wadoux 6.

Elle a abandonné le karting après quelques courses car elle n’avait pas beaucoup de succès. Lilou compte les jours jusqu’à ses 16 ans pour pouvoir enfin emménager dans le véhicule. Tout a commencé avec des formules de promotion pour apprendre à contrôler les voitures et passer en tête du peloton. Les choses ont commencé à se mettre en place pour Lilou lors de ses premières sorties, et elle envisage maintenant d’évoluer dans cette discipline avec la seule intention d’atteindre la victoire.

Lilou wadoux parents
Lilou wadoux parents

Après deux saisons en 208 Racing Cup, elle passe en 308 CUP et termine trois manches du championnat TCR Europe. Lilou va connaître une année 2019 couronnée de succès. Elle clôturera la saison en participant à la CLIO CUP, ce qui a été une belle trouvaille pour elle. Même s’il s’agissait d’une nouvelle voiture et d’une nouvelle course, rien de tout cela ne l’a empêchée de terminer sur le podium pour sa première.