Skip to content

Mathilde Panot Mariage

Mathilde Panot Mariage; Alors que la France commémorait le week-end dernier les 80 ans de la rafle du Vel d’Hiv, le président du groupe LFI à l’Assemblée a voulu faire un parallèle avec Emmanuel Macron, ce qui a provoqué un tollé dans la classe politique. Dans un tweet envoyé samedi en fin de journée, l’organisation Insoumise a exhorté les gens à “ne pas oublier ces crimes”. Avant de poursuivre, je dirai : « Aujourd’hui plus que jamais, avec un Président de la République qui honore Pétain et 89 députés RN !

Mathilde Panot Mariage
Mathilde Panot Mariage

Interrogé par Eric Decouty et Bruno Tertrais sur LCI ce lundi 18 juillet dernier, le député LFI des Bouches-du-Rhône, Manuel Bompard, a tenté d’éteindre l’incendie, estimant que le président du groupe LFI à l’Assemblée nationale seul faits rappelés.

Même si Philippe Pétain a “mené des choix désastreux”

Emmanuel Macron le qualifiait de “grand soldat” en 2018 et disait avoir servi pendant la Première Guerre mondiale. “Le président de la République (…) a tenu des propos qui visaient ‘une certaine manière de réhabiliter Pétain, en disant, effectivement, dans la même phrase aussi, qu’il y avait un côté obscur’, explique le député LFI.” Le président de la République (…) a tenu des propos qui visaient à réhabiliter Pétain d’une certaine manière.” “Malheureusement, je crois que c’est une forme de réhabilitation pour Philippe Pétain, ce dont notre pays n’avait pas besoin à cette fois. » Il a déclaré : « J’ai un peu de mal à comprendre la polémique et la réalité de ce dont on l’accuse. » « J’ai un peu de mal à comprendre la réalité de ce dont on l’accuse.

“Imaginez un instant que je vous dise qu’Hitler avait été un excellent soldat dans le passé, mais que, malheureusement, son bilan a été entaché après qu’il soit devenu dictateur. Vous comprendrez à quel point c’est choquant de dire cela”, a-t-il souligné, avant poursuivant : “Ce que Mathilde Panot a fait, c’est nous rappeler que lorsque nous rendons hommage, nous devons aussi prendre en considération les leçons que l’histoire a à nous apprendre.

Et parmi les nombreuses leçons que l’on peut tirer de l’histoire, l’une d’elles est le fait que le fascisme peut entraîner de telles atrocités. S’en souvenir est une exigence, tout comme éviter de la prendre à la légère ou d’essayer de la rendre à nouveau acceptable. Dans le cadre de l’opposition, il y avait ceux qui le critiquaient pour ne pas avoir utilisé le mot “Juif” dans son hommage. “Nous savons à qui nous rendons hommage lorsque nous honorons les victimes de la rafle du Vel d’Hiv”, a déclaré Manuel Bompard. “Quand on rend hommage aux victimes de la rafle du Vel d’Hiv.”

Le tweet de la députée a fait réagir non seulement ses partisans mais aussi ses collègues du parti. La déclaration notable a été faite par le député Jérôme Guedj (Nupes), qui l’a dit sur Twitter : “lorsque nous sommes légitimement offensés par des équivalences risquées et offensantes, nous nous abstenons d’y céder.” Un tweet qui a aussi le bouton “j’aime” cliqué par Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste.

Mathilde Panot Mariage
Mathilde Panot Mariage

“Personne ne prétend qu’il existe une quelconque parité entre le président de la République et le Rassemblement national”, a déclaré l’orateur. “Personne ne dit ça.” Manuel Bompard a insisté sur le fait que “[Mathilde Panot] ne sous-entend rien et n’a jamais dit qu’elle mettait le président de la République et le Rassemblement national”. [Mathilde Panot] n’a jamais dit qu’elle mettait le président de la République et le Rassemblement national.

Après les déclarations polémiques de Mathilde Panot

Le député Alexandre Vincendet (LR) a pour sa part pointé du doigt l’ambiguïté de LFI sur la question de l’antisémitisme. Il a rappelé l’invitation de l’ancien chef du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn par deux candidats de La France insoumise. L’ancien chef du Parti travailliste avait été exclu de son parti pour suspicion d’antisémitisme avant d’être réintégré.

D’après le souvenir de Manuel Bompard, « il n’a pas été exclu pour antisémitisme ; on lui a plutôt reproché de ne pas suffisamment combattre l’antisémitisme dans son parti ». C’était la raison de son expulsion. Il a déclaré: “Nous combattons le racisme et nous combattons l’antisémitisme.” [Citation nécessaire] Le président, qui a été élu pour empêcher l’extrême droite homophobe d’accéder au pouvoir, a ajouté deux volets de la Manif pour tous à son gouvernement : Mme.

Selon les informations publiées le lundi 11 juillet 2022, on peut lire que Caroline Cayeux est la ministre déléguée à la Cohésion des territoires, et M. Christophe Béchu est le ministre de l’Ecologie et de la Transition énergétique. Pendant ce temps, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, participait à la Manif pour tous en 2012.

“Nous demandons le départ de ces trois ministres qui sont les porte-parole du mouvement de haine et de rejet”, demandent-ils. “Nous demandons le départ de ces trois ministres.”

Après avoir utilisé le mot “assumer”, Caroline Cayeux est alors revenue sur sa déclaration.

Andy Kerbrat, député de LFI, a pris l’initiative d’avoir La plateforme signée par plusieurs parlementaires dissidents, dont Ugo Bernalicis, Mathilde Panot, Danièle Obono et Adrien Quatennnens, entre autres.

On lui rappelle les déclarations que ces ministres ont faites à l’époque de la Manif pour tous, qui s’opposait au mariage homosexuel.

“En 2012, Madame Cayeux, alors sénatrice, a qualifié le mariage pour tous de” caprice “. Elle a également qualifié cela d'”ouverture irrespectueuse à la nature et insensée”.”

Des propos à propos desquels Caroline Cayeux s’est expliquée mardi lors de son passage sur la chaîne Public Sénat, estimant qu’ils devaient être “assumés”.

Mais plus tard dans la journée, elle a posté un tweet dans lequel elle est revenue sur ses déclarations et a déclaré : “Mes mots ont blessé beaucoup d’entre vous. Je me sens mal à leur sujet, surtout parce qu’ils étaient manifestement inappropriés. Il est impératif que nous fassions en sorte que l’égalité droits une priorité absolue dans tout ce que nous faisons.

Egalement au palmarès, Gérald Darmanin et Christophe Béchu.

Par ailleurs, Christophe Béchu, l’actuel ministre de la Transition écologique, est interpellé par le forum pour son rôle dans la “signature chez Valeurs Actuelles […] d’une tribune” contre le mariage homosexuel, qui “parle d’un ‘brouillage de l’original'”. repères'”

Par ailleurs, le texte explique qu’en 2016, il a “décidé de retirer” dans sa ville natale d’Angers, “des affiches d’une campagne de prévention du VIH au motif qu’elles présentaient des couples d’hommes” (car les affiches représentaient des couples hétérosexuels masculins).

L’édile a ensuite expliqué qu’il souhaitait “protéger les plus jeunes des visuels et des messages” dont “le contenu et la forme” pouvaient être interprétés comme “provocateurs”.

L’actuel ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a participé à la Manif pour tous en 2012, a ensuite annoncé qu’en sa qualité de maire de Tourcoing, il “ne célébrera pas personnellement les mariages entre deux hommes et deux femmes”.

Des propos qui avaient déjà exaspéré les militants lors de sa première nomination au poste de ministre de l’Intérieur en 2017, lorsqu’il avait pris ses fonctions.

Au cours de cette période, une pétition en ligne intitulée “Pour un gouvernement qui ne promeut pas le racisme, la culture du viol ou les phobies LGBTQIA+” avait déjà été lancée.