Maurice dantec mort

Maurice dantec mort; Cela faisait longtemps que Maurice Dantec n’était pas en bonne santé. En effet, il avait subi trois interventions chirurgicales (dont deux sans succès) en 2011 à la suite d’un choc septique, qui se définit comme une diminution sévère du débit sanguin en raison de la présence de toxines bactériennes dans le sang. De plus, il souffrait d’un pneumothorax bilatéral. Selon L’Obs, Maurice Dantec avait même passé une semaine dans un coma artificiel et avait subi plusieurs interventions chirurgicales, dont l’ablation d’une grosseur de sa cuisse, avant de mourir.

Je suis sûr qu’il aurait dit quelque chose comme : « Sur moi laissait entre une et deux heures de survie. Sa maladie avait été rendue publique car l’auteur avait accusé Ring, son ancien éditeur, d’avoir profité de sa vulnérabilité pour l’obliger à signer un contrat abusif.

S’affectant dans ce qu’il appelle son « laboratoire des catastrophes générales », sorte d’établissement de guérison qui lui sert de deuxième bureau au-dessus de son appartement montréalais, il est l’auteur du World Trade Center, l’auteur d’une nouvelle humanité, ainsi que l’auteur d’une nouvelle génération d’êtres monstrueux qui l’ont affronté. Elle est sur le point de se détourner de la contre-culture qui a nourri ses débuts sous William Burroughs et de s’inverser dans un ultraconservatisme impeccablement conservateur, à la Joseph de Maistre. Ce qui rend Laissa si perplexe, c’est que ses premiers lecteurs-lectrices sont également perplexes.

Maurice dantec mort
Maurice dantec mort

«Maurice Dantec est décédé samedi soir à Montréal des suites d’une crise cardiaque, selon Jérôme Dayre, directeur de la maison d’édition Inculte, qui a publié son plus récent roman, Les résidents, en décembre 2014.

“Chaleureux, généreux, amical et humain, il marquera durablement la littérature française par son œuvre unique”, a déclaré la maison d’édition Inculte sur sa page Facebook, faisant référence à l’auteur.

L’auteur, qui vivait au Canada depuis la fin des années 1990, avait écrit de nombreux romans et était largement considéré comme l’un des écrivains francophones de science-fiction les plus importants.

Il a reçu le Trophée 813 du meilleur roman francophone pour son premier roman, La sirène rouge (1993, Gallimard), qui a été publié dans la prestigieuse Série Noire.

Son deuxième roman, Les racines du mal (1995, Gallimard), est largement considéré comme son meilleur ouvrage. C’est un mélange remarquable de thriller, de science-fiction et d’anticipation politique qui a été comparé à son premier roman. Ce livre, traduit dans une quinzaine de langues, a reçu le Grand Prix de l’Imagination et le Prix Rosny aîné en 1996, qui est l’une des récompenses littéraires les plus prestigieuses dans le domaine de la science-fiction.

Maurice dantec mort
Maurice dantec mort

Maurice George Dantec est né le 13 juin 1959 à Grenoble, en France, dans une famille bretonne et communiste (père journaliste, mère prolétaire). Il a grandi à Ivry-sur-Seine, en France, où il était connu comme « le pil poil entre le Spoutnik et la Gagarine » (Val-de-Marne). Au lycée, il rencontre un certain Jean-Bernard Pouy, qui deviendra auteur et éditeur de romans noirs. A l’époque, il était responsable du centre socio-éducatif, où il projetait des films un peu insolites. C’est le déclic.

Lors de la cérémonie de signature le 2 août 2011, l’auteur a déclaré qu’il était sous le contrôle d'”une grande quantité de drogues psychotropes et contenant de la morphine”. Selon France Culture, il prenait des médicaments non seulement à cause de ses opérations mais aussi parce qu’il était bipolaire, ce qui l’a rendu bipolaire. La demande de Maurice Dantec de retarder la parution de “Sœurs satellites” n’a pas été acceptée et l’auteur a été condamné à verser 1500 euros à la maison d’édition Ring et 1000 euros à la société française de distribution. Enfin, en 2013, un accord amiable a été trouvé pour résilier le contrat qui liait auparavant Maurice Dantec et la maison d’édition Ring.

Related Posts