Skip to content

Michel louvain fortune

  • by

Michel louvain fortune; “Les informations sur Michel louvain fortune ne sont pas disponibles car la “Michel louvain” aime garder sa vie personnelle privée, pour en savoir plus, visitez la page officielle instagram/facebook/twitter de la personne”. Savez-vous que Michel Louvain, décédé le 14 avril dernier, a vécu dans « un manoir luxuriant » à Châteauguay pendant près de 15 ans dans les années 1970 avant de se suicider ? À cette époque, le crooner tient également un fleuriste dans la ville et son répertoire musical comprend une chanson sur le carnaval du Grand Châteauguay, que l’on peut entendre ici.

https://en.wikipedia.org/wiki/Michel_Louvain

Michel louvain fortune
Michel louvain fortune

Affectueusement qualifié de « première grande vedette québécoise dont la carrière s’est déroulée aux États-Unis », l’homme adoré des femmes a fait l’objet de nombreuses chroniques écrites par des journalistes qui s’intéressaient à la vie des célébrités.

Le Soleil de Châteauguay a retracé certains de ces objets jusqu’à leur source d’origine dans les archives nationales. Le Photo-Journal, un média qui couvre un large éventail de sujets, dont le monde du divertissement, publie un reportage photo de la nouvelle maison des vedettes à Châteauguay le 2 août 1970, dans un article intitulé « Spécial vacances ». On disait que sa maison était une “beauté de bon goût et de luxe”.

Vers le 2 août 1970, le Photo-journal publie

Un article sur la nouvelle résidence de l’artiste, qu’il a lui-même construite. (Capture d’écran de l’écran). Vous pouvez également lire ceci : Le Photo-edition Journal’s du 2 août 1970 est conservé dans cette archive. Lorsque M. Louvain grandissait, il était bien connu pour sa propension à déménager souvent. « C’est vrai que j’ai la bougeotte, mais cette fois j’ai envie de m’installer durablement.

Impossible de décrire à quel point cette maison est belle, située au bord d’une rivière avec ses arbres et sa piscine ! Après ça, j’ai un intérieur de playboy. Le 10 mai 1970, la célébrité se confie à la journaliste Colette Chabot du Petit Journal : « Je suis prête à parier avec vous que cette maison sera ma dernière.

Dans le même rapport, il était dit que la maison était évaluée à 65 000 dollars. Cette résidence bien connue se trouve sur le boulevard Salaberry, à l’intersection de Châteauguay et Mercier. Voici les mots utilisés par l’interprète de la Dame en bleu pour décrire sa résidence dans le Photo-Journal du 25 juin 1972 : «

Michel louvain fortune
Michel louvain fortune

Une maison de style californien complètement cachée parmi les arbres ; il n’y a pas de maisons voisines à proximité. Je l’ai entouré d’une clôture à ossature d’acier de six pieds de haut et je me sens complètement coupé du reste du monde, ce qui me procure des moments de détente incomparables». Vous pouvez également lire ceci :

Le Photo-edition Journal’s du 25 juin 1972 est conservé dans ses archives. Le Journal Télé Radiomonde fera de nombreux reportages pour une prochaine séance photo à l’opulente châteauguoise, ainsi que pour un reportage sur la “garden party” que M. de Rothschild animera à la résidence.

Louvain avait prévu l’événement. Avec l’utilisation de ces médias, le chanteur a donné accès à sa maison, permettant aux téléspectateurs de voir virtuellement tous ses quartiers d’habitation, y compris sa chambre. De plus, il était décrit comme “quelqu’un qui était généreux et qui savait bien recevoir ces invités”. Selon le récit de Suzanne Colpron publié en janvier 1987 dans La Presse, il aurait vendu sa maison en 1986, selon le journal.

Michel louvain fortune

Mercier ou Châteauguay, que préférez-vous? Tous les journaux de l’époque font mention d’une maison à Châteauguay. M. Louvain, dans une entrevue avec Gravity Média à l’été 2020, a révélé qu’il avait vécu à Mercier, sur les rives du fleuve près de la ville de Châteauguay, pendant les 14-15 dernières années, mais n’a pas donné de détails.

Michel Louvain est décédé paisiblement dans son sommeil au Centre hospitalier de Verdun le 14 avril, selon des informations. Une tumeur maligne de l’œsophage avait été découverte au début du mois, et elle avait été immédiatement prise en charge par les équipes soignantes compétentes.

M. Louvain, décédé à l’âge de 83 ans, laisse dans le deuil son épouse, Mario Théberge, qui était leur partenaire privilégié depuis vingt-cinq ans, et leurs trois filles, Thérèse Poulin (Rhéo Poulin), Ginette Poulin ( Gaétan Dufresne), et Lucie Poulin (Rhéo Poulin) (Jean-Guy Rousseau).

Michel Louvain a toujours gardé un haut niveau de secret sur sa vie personnelle, au point que le grand public n’a eu connaissance de l’existence de son amant… et épouse… qu’après sa mort. Oui, Michel Louvain et Mario Théberge se sont mariés « il y a quelque temps », selon Martin Leclerc, producteur de l’artiste, qui s’est entretenu avec le Journal de Montréal.

Il poursuit, “Comme beaucoup d’artistes, il était très discret”, selon Martin Leclerc. Il avait une carrière, c’était un artiste, et il savait trouver un équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle, comme tant d’autres le font. Il avait souhaité maintenir l’intimité qui était restée entre eux pendant longtemps. Et cela a toujours été respecté par les médias et le grand public !»

Michel Louvain n’a jamais évoqué sa compagne dans les médias, alors qu’ils sont ensemble depuis 25 ans !

Dans un étatnt à Benoît Dutrizac, Pierre Marcotte a dit que Michel avait proposé à Mario Théberge, son compagnon de longue date de 25 ans qui sortait avec lui depuis quelques semaines ou quelques mois.

Vous pouvez également lire ceci

La Rive-Sud vue par Michel Louvain Fleuriste à Châteauguay, Québec En plus d’avoir vécu dans la région, Michel Louvain a ouvert son deuxième fleuriste à Châteauguay en 1971, qui était le premier dans la région. Plus tôt cette année, la ville de Laval a accueilli la première succursale au pays. Lors de l’ouverture officielle, le chanteur et fleuriste avait reçu plusieurs invités de marque, dont la chanteuse Michèle Richard, qui a chanté lors de l’événement.

Malgré le fait qu’il a entretenu une relation ininterrompue avec le public québécois, Michel Louvain a toujours maintenu une distinction claire entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Ce n’est qu’après sa mort que le voile a commencé à réfléchir sur sa vie amoureuse chérie.

À la suite de son décès mercredi soir des suites d’un cancer de l’estomac, selon son équipe, Michel Louvain laisse derrière lui un partenaire de longue date de 25 ans, Mario Théberge, dont personne ne connaissait l’existence avant l’annonce de son décès. Michel Louvain avait 83 ans au moment de sa mort.

Michel Louvain et Mario Théberge se sont mariés “il y a quelque temps”, selon Martin Leclerc, le producteur de l’artiste, qui a confirmé la nouvelle au journal Le Journal.

Selon un reportage de La Presse, son commerce de Châteauguay a fermé ses portes en 1987. Vous pouvez également lire ceci : Son fleuriste de Châteauguay ouvrira ses portes le 1er mai. Le Carnaval d’hiver de Châteauguay est présidé par un invité de marque. Lorsque M. Louvain a accepté le privilège de servir comme président honoraire du Carnaval d’hiver de Châteauguay en 1973, il l’a fait alors qu’il résidait toujours dans la région. De plus, il a une chanson sur le sujet qui peut être entendue dans son répertoire.