Skip to content

Mylene demongeot enfants

Mylene demongeot enfants; “Les informations sur l’âge/la richesse/les enfants, etc. ne sont pas disponibles car la “Mylene demongeot” aime garder sa vie personnelle privée, pour en savoir plus, visitez la page officielle instagram/facebook/twitter de la personne”

Mylène Demongeot n’a jamais été mariée, n’a jamais aimé qu’un seul homme, a lutté contre le cancer et le Coronavirus… [SECRETS] Mylène Demongeot est décédée ou est sur le point de mourir… Pourtant, malgré tout, elle avoir 85 ans le 29 septembre !

Mylene demongeot enfants
Mylene demongeot enfants

Mylène Demongeot a été mariée de 1968 à 1999 au cinéaste et metteur en scène français Marc Simenon (Signé furax, Le Champignon, Par le sang des autres), avec qui elle a partagé une grande histoire d’amour et une longue histoire de bonheur. Marc Simenon est décédé le 24 octobre 1999 après avoir chuté dans un escalator lors d’un accident.

Depuis ce tragique événement, l’actrice qui incarnait Fantomas n’a jamais pu retrouver l’amour. Mieux, elle n’a jamais voulu être. Ironie du sort, l’humoriste, aujourd’hui âgé de 81 ans, déclare : “Parce qu’on ne va pas bien tout seul”. Malgré le fait que j’ai eu un nombre important de propositions, je veux rester une femme célibataire.”

“Je n’aime pas les enfants qui ont été négligés ou maltraités.”

Mylène Demongeot préfère être seule et éviter de s’engager avec d’autres personnes, et elle n’a jamais souhaité avoir d’enfants à aucun moment de sa vie. Elle a pris une décision qu’elle ne regrette pas une seule seconde. “Je n’ai jamais eu l’instinct maternel”, a-t-elle avoué avant de poursuivre, “mais grâce à mon mari, j’ai eu une pléthore d’autres responsabilités.” “J’ai été tout pour lui : sa femme, sa maîtresse, sa mère, sa collaboratrice, sa secrétaire, sa bonne amie. J’ai été tout pour lui.”

L’actrice est également certaine qu’elle n’aurait pas pu être mère à temps plein compte tenu de son emploi du temps. “Parce que je n’aime pas les enfants qui ont été négligés ou maltraités, il m’aurait fallu beaucoup de temps pour les éduquer correctement, ou il m’aurait fallu beaucoup de temps pour leur consacrer beaucoup de temps”, a-t-elle déclaré.

Mylene demongeot enfants
Mylene demongeot enfants

Du coup, Mylène Demongeot est la seule chargée de s’occuper des problèmes du quotidien, y compris ses revenus financiers. En dehors de cela, elle se bat pour la justice contre la banque Neuflize OBC, qui, selon elle, lui doit deux millions d’euros de dommages et intérêts après qu’un de ses employés a été accusé du crime. “Je suis désolé, mais je n’ai plus d’options.” J’ai atteint le bout de ma corde. (…) J’ai le sentiment que cette banque attend ma mort pour s’engager dans cette transaction avec moi”, a-t-elle exprimé sa tristesse.

Mylène Demongeot a publié un livre intitulé « Des canailles très chères… ne nous dérangez plus » ! L’histoire a été publiée dans le numéro du 4 septembre de L’Archipel, dans lequel elle raconte son voyage dans les profondeurs de l’océan après sa mésaventure.

L’incomparable Hélène de la “trilogie Fantômas” a été victime d’une farce odieuse qui lui a coûté une importante somme d’argent. L’actrice et comédienne de 85 ans, qui avait intenté une action en justice contre la nouvelle formulation du Levothyrox, avait l’intention d’utiliser le produit de la poursuite pour dépenser deux millions d’euros dans la vente de sa maison à Porquerolles, en France.

En 2012, elle sollicite l’avis d’un conseiller patrimonial, qui a su gagner sa confiance et l’aider à augmenter significativement son patrimoine. Malheureusement, elle ne pourra plus jamais profiter de la somme.

De plus, dit-elle, “je suis incapable de revivre avec quelqu’un, malgré le fait que, oui, j’ai eu des histoires au fil des ans.” Parmi les choses que je méprise, il y a le ménage, la préparation des repas, l’hygiène personnelle… “Je veux pouvoir me lever au milieu de la nuit et regarder un film sans avoir peur de me réveiller le lendemain matin. “

Dans la même interview accordée à Ici Paris, elle explique pourquoi elle n’a jamais été mère et pourquoi elle n’a jamais eu d’enfants. “Je n’ai jamais eu d’âme maternelle”, confesse-t-elle, l’air assez confiante. J’ai joué une variété d’autres rôles à la suite de mon mariage. “J’ai été tout pour lui : sa femme, sa maîtresse, sa mère, sa collaboratrice, sa secrétaire, sa bonne amie. J’ai été tout pour lui.” L’adversaire de BB ne semble pas avoir eu le temps ni l’énergie de fonder une famille, semble-t-il.

L’amour fou est le titre du livre que Mylène Demongeot a écrit en hommage à Marc Simenon et qui a été publié en 2012. Dans ce livre, la célèbre actrice se livre sur sa relation avec le cinéaste de manière ouverte et honnête. Une histoire d’amour qui a commencé lorsqu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux malgré le fait qu’ils étaient tous les deux mariés. Lorsque Marc Simenon a décidé de quitter sa femme et ses deux enfants pour vivre avec Mylène Demongeot, son père, Georges Simenon, a exprimé sa désapprobation de la relation.

Mylène Demongeot vie privée

“Je ruinais une famille, dont deux enfants, et j’étais russe !” dit l’auteur. On croit souvent que les Russes ont une horrible image de redoutables séductrices. “Et il craignait que je profite de sa bonne réputation, puisqu’il était bien connu”, a-t-elle déclaré à Ici Paris dans sa lettre. Lorsque l’alcoolisme de son mari a en partie mis à mal leur merveilleux récit, Mylène Demongeot n’est jamais partie, malgré le fait qu’elle conmodélisé en faisant autant de fois que de temps.

Pourtant, entre l’actrice de 83 ans et ses beaux-enfants, rien ne semble aller pour personne. “Ils pensent que j’ai volé tout ce que leur père m’a laissé”, a-t-elle déclaré après avoir été interrogée. Cependant, je suis extrêmement proche de ma petite-fille de 17 ans, qui se trouve être la fille de son fils. “Je garde aussi des contacts avec mon beau-frère, Pierre Simenon, qui vient de publier un livre”, raconte l’auteur. Il faut dire que Mylène Demongeot se perçoit comme peu maternelle. “Je n’ai jamais désiré d’enfant, ndlr”, confie l’auteur.

Mylene demongeot enfants
Mylene demongeot enfants

Mon premier mariage s’est terminé par un divorce après deux avortements. Je ne suis pas du tout une mère et je trouve les enfants ennuyeux. Quand les animaux vous dérangent, vous verrouillez la porte et vous les mettez dans une cage ; quand les enfants vous ennuient, vous devez vous occuper d’eux. Et elle ne semblait pas vouloir le faire, même face à la présence de son ex…

S’il y a une chose qu’elle ne regrette pas dans sa vie, c’est qu’elle n’a jamais eu d’enfants. “Je ne le voulais pas”, dit-elle avant de poursuivre en disant qu’elle a eu deux avortements lors de son premier mariage. “Je ne suis pas du tout une mère, les enfants, je trouve ça ennuyeux.” L’actrice du film Hello, Sadness n’hésite pas à comparer les enfants à des animaux, une comparaison qui lui tient toujours à cœur depuis l’enfance. “

Quand les animaux vous dérangent, vous verrouillez la porte et vous les mettez dans une cage ; quand les enfants vous dérangent, vous devez vous en occuper”, explique-t-elle. Des mots qui, à tout le moins, ont l’avantage d’être compréhensibles.

Malgré le décès de son compagnon, Mylène Demongeot n’a pas eu de belles relations avec ses beaux-enfants après cet événement. “Ils croient que j’ai volé tout ce que leur père m’a laissé”, ajoute-t-elle avant de modérer ses propos. Heureusement, l’ex-petite amie de Marc Simenon n’est pas exaspérée par tous ses beaux-parents : “J’aime beaucoup ma petite-fille de 17 ans, qui est la fille de son fils. A part ça, j’ai des liens étroits avec ma beau-frère Pierre Simenon.”