Skip to content

Nicole croisille jeune

  • by

Nicole croisille jeune; Nicole Croisille (née le 9 octobre 1936 à Neuilly-sur-Seine, France) est une chanteuse, danseuse et actrice française qui est devenue célèbre dans les années 1960. Nicole CROISILLE est une chanteuse et actrice française née le 9 octobre 1936 à Neuilly-sur-Seine, où elle réside désormais. Nicole CROISILLE, une toute jeune femme, démontre sa capacité à danser et à chanter en public. Elle est admise au Collège des Jeunes Filles de Courbevoie, où elle apprend la dactylographie afin de rassurer ses parents. Elle s’inscrit ensuite aux cours de ballet de la Comédie-Française. C’est vers la fin des années 1950 qu’elle commence à collaborer avec le mime MARCEAU ou encore avec Joséphine BAKER.

Nicole croisille jeune
Nicole croisille jeune

Nicole CROISILLE travaille comme assistante chorégraphe dans la production “Jour de fête à l’Olympia”, mise en scène par Bruno COQUATRIX et Jacques TATI, mise en scène à l’occasion de la sortie du film “Jour de fête” dans sa première édition colorisée, en 1961. Nicole CROISILLE apparaît alors avec Jean MARAIS dans la comédie musicale “L’apprenti fakir”, dans laquelle elle campe un jeune fakir.

En attendant, Nicole CROISILLE poursuit

Parcours dans les clubs underground de Saint-Germain-des-Prés ou de New York. Enfin, amoureuse des musiques sombres, elle sort son premier album, « Halleluya, I Love Her So », une reprise de « Halleluya » (Hallelujah) de Ray CHARLES. Nicole CROISILLE endosse ensuite le rôle de Jacques BREL pendant les Jeux olympiques dans la première partie de l’émission.

En 1964, elle devient directrice de la revue Folies Bergères aux États-Unis. A son retour, elle rencontre le cinéaste Claude LELOUCH et le compositeur Francis LAI, qui lui offrent son premier grand succès commercial avec la chanson « Un homme et une femme », qu’elle interprète avec Pierre BAROUH dans le film « Un homme et une femme” en 1966.

En 1968, elle interprète la chanson « I’ll Never Leave You », tirée du film « Les jeunes loups » réalisé par Marcel CARNÉ, sous le pseudonyme britannique fictif Tuesday JACKSON.

Durant les années 1960, Nicole CROISILLE sera l’une des deux voix d’André HODEIR dans “Anna livia plurabelle, jazz cantata”, adaptation de “Finnegans Wake” de James JOYCE, et elle fera ses débuts sur scène dans les années 1970 dans une nouvelle comédie musicale. “La neige”, avec MOULOUDJI et RÉGINE.

Alors qu’elle entre dans les affres de ses nombreux succès, Nicole CROISILLE collabore avec quelques-uns des plus illustres écrivains et compositeurs de notre temps, dont « Une femme avec toi », « Téléphone-moi », « Emma », « I’ve got a chose pour toi, j’ai un faible pour lui”, “Parlez-moi de lui”, “Parlez-moi de toi, j’ai un faible pour lui”,

Puis, en 1981, Nicole CROISILLE découvre un autre tube avec la chanson « Les uns et les autres », sortie en bande originale du film de Claude LELOUCH du même nom, et quatre ans plus tard, avec la chanson « Le blues du Businessman”, qui est sorti comme bande originale de l’opéra-rock “Starmania”, dans lequel elle n’était jamais apparue auparavant. Nicole CROISILLE remporte son dernier grand succès en 1994 avec “Les curs brûlés”, l’adaptation télévisée du roman du même nom de Jean SAGOLS.

Nicole CROISILLE travaillera ensuite principalement comme actrice comique, apparaissant dans des films tels que “Deux mamans pour Nol” (1998) et des séries télévisées telles que “Dolmen” (2005, 2005).

Nicole CROISILLE fait un retour triomphal sur scène à Paris en 2006 avec le spectacle “Nougaro, le jazz et moi”, qui sera suivi d’un album.

Nicole croisille jeune

A 84 ans, cet indomptable interprète continue de brûler les parquets et de faire le bonheur de son public… En début d’année, Nicole Croisille a sali la scène avec Michel Sardou, au moment même où la pandémie de Coronavirus menaçait de stopper la représentation de N de Sacha Guitry. n’écoutez pas, Mesdames ! au Théâtre National. Quand La Croisille ne s’amuse pas, elle s’amuse avec sa voix de feu et ses couleurs jazzy et gospel. Quand La Croisille s’amuse, elle s’amuse.

Hélas, le temps des réjouissances et des rencontres avec les admirateurs est révolu pour la star d’Une femme avec toi, qui fait ses adieux à un alter ego qui l’accompagne depuis plus de cinq décennies et qui lui a offert quelques-unes de ses plus belles chansons. ! Il s’appelait Aldo Frank et est décédé le 22 septembre, à l’âge de 80 ans, deux jours seulement après avoir célébré son 80e anniversaire avec sa famille.

Au début des années 1960, ces deux grands mélomanes se croisent dans les cavernes de Saint-Germain-des-Prés, où ce pianiste féru de jazz, également intéressé par la musique pop, se produit dans des clubs comme le Bilboquet, dans la rue Saint-Benoît dans le VIe arrondissement de Paris, et autres lieux. « C’était un lieu de rencontre populaire pour les musiciens, un club sur le continent américain avec des tables où les gens pouvaient boire et manger tard dans la nuit », a déclaré le pianiste dans une interview avec Je chante Magazine en 2007.

Alors qu’Aldo prend la relève en tant qu’hôte du cabaret pendant quelques années, Nicole se déplace d’un endroit à l’autre, un peu comme une flopée de musiciens de jazz américains. et de futures stars françaises, comme Claude Nougaro, au cours de nombreuses années. Pourtant, malgré leurs parcours parallèles, la jeune femme et l’ancien pianiste d’Hugues Aufray, qu’il accompagne depuis plus de trois ans, ne commenceront à collaborer qu’en 1969.

Qu’est-ce qui me passe par la tête en ce moment ?

Aldo Frank avait précédemment décrit sa chanson pour Nicole comme “une chanson agréable, légèrement bossa dans la veine de It’s Not Unusual de Tom Jones” dans les pages de notre confrère : “Une chanson qui est assez agréable, un peu bossa, dans la veine de It’s Not Unusual de Tom Jones.”

Ce morceau, où l’on retrouve l’incroyable voix de Nicole Croisille, sera un énorme succès à la radio, donnant à Norbert Saada, alors directeur général du label La Compagnie, qui avait proposé au compositeur de collaborer avec la chanteuse, un bon raison de répéter : « Je vais présenter Nicole au concours La Rose d’Antibes, alors écrivez-moi une très belle chanson… », demande l’ancien directeur de la direction artistique de Barclay.

Fort de cette opportunité, le musicien saute sur l’occasion pour s’asseoir au clavier et créer la musique du court métrage Quand on n’a que la tendresse, qui sortira à l’été 1969 et mettra le candidat sur le devant de la scène. première étape de la plateforme. Aldo collaborera avec Yves Dessca, un tout jeune lauréat du concours d’écriture, sur plusieurs autres chansons de l’actrice qui se produira dans Parlez-moi de lui, Toi sans moi et Un jour comme les autres. Il apparaîtra également fréquemment sur scène avec elle, derrière son piano, mais aussi dans les coulisses, pour lui apporter son soutien.

Nicole croisille jeune
Nicole croisille jeune

A l’annonce du décès de ce grand créateur, témoin silencieux de sa vie et de sa carrière, il ne fait aucun doute qu’une grande tristesse a envahi le cœur de la chanteuse… C’est avec une profonde tristesse que nous exprimons nos plus sincères condoléances à lui ainsi qu’à la famille du musicien.

Frédéric MITTERAND confère le titre de Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur à la chanteuse en l’an 2010. L’année suivante, elle reprendra ses représentations, notamment à l’Alhambra à Paris, où elle interprétera un Best of “Croisille “, qui comprendra la chanson inédite” Infiniment d’amour “.

Ancienne membre du Ballet National de France, Nicole Croisille a travaillé comme mime avec Marcel Marceau, joué dans des revues et des films, et joué dans des comédies musicales. Mais c’est par son travail musical qu’elle a acquis une large reconnaissance auprès du grand public, notamment en France.

Nicole Croisille commence à chanter dans les caves de Saint-Germain-des-Prés et dans les clubs de Chicago avant de connaître le succès grand public en 1966 avec le single Un homme et une femme (chanson du film de Claude Lelouch du même nom), puis encore dans les années 1970 avec des tubes comme Parlez-moi de lui, Une femme avec toi et Téléphone-moi.


error: Content is protected !!