Skip to content

Nom du petit fils de poulidor

Nom du petit fils de poulidor; Aux premières heures du 13 novembre 2019, le monde du cyclisme a été secoué par le décès de Raymond Poulidor, une légende du cyclisme français décédé quelques jours seulement après avoir été admis à l’hôpital à l’âge de 83 ans. L’ancien cycliste a quitté son marqué l’histoire du Tour de France et touché le cœur des Français malgré le fait qu’il n’ait jamais remporté de course. Raymond Poulidor était connu du grand public comme « l’homme des batailles perdues et des déboires », ainsi que « le champion dit L’Éternel second », qui était son prénom.

Nom du petit fils de poulidor
Nom du petit fils de poulidor

Jacques Anquetil et Eddy Merckx n’ont jamais été vaincus sur le parcours du Tour de France tout au long de sa carrière de cycliste professionnel, mais Raymond Poulidor a été accueilli au cœur de toute la nation comme s’il était une flèche dans une tempête. Poupou était le favori du public, et c’était une victoire pour lui puisque, bien que remportant quelques étapes, Raymond Poulidor n’a jamais réussi à se hisser en tête du classement général et, de ce fait, n’a jamais pu porter le maillot jaune, à l’exception d’une brève période dans les années 1980. Mathieu Van der Poel, son jeune frère, effectuera le service le dimanche 27 juin. Un petit quelque chose pour son grand-père.

Comme l’avait dit Raymond Poulidor

“C’est plus puissant qu’avant.” Poupou n’a reçu aucun compliment sur son enfant comme en avril 2019, soit neuf mois avant son exécution. « Il y a même plus ! Il est bien plus fort que nous deux [son grand-père et son père, ndlr]. Il connaît très bien son domaine, et il y excelle. C’est, sans aucun doute, un exploit remarquable » , confiait-il à L’Equipe lorsqu’on l’interrogeait sur son gamin, un petit garçon. Enfin, dimanche 27 juin, Mathieu Van der Poel fera sentir sa présence dans la deuxième étape du Tour de France entre Perros-Guirrec et Mûr-de-Bretagne, qui sera sa première victoire en course. Une victoire qui lui permet d’enfiler enfin son gilet jaune ! – Un bonheur que son illustre grand-père n’avait jamais connu auparavant.

Du coup, il était compréhensible qu’au moment de démonter son vélo et de raconter son triomphe, les pensées de chacun se dirigeaient vers le haut. Selon le coureur dans une interview à L’Equipe, “j’ai évidemment pensé à mon grand-père, qui aurait été fou de joie, et c’est dommage qu’il ne soit plus là.” Annonçant sa victoire et portant le maillot de son grand-père sur les réseaux sociaux, Mathieu Van der Poel a utilisé le hashtag “Merci Poupou” pour remercier une nouvelle fois son grand-père pour son soutien.

Faites-vous un nom aux États-Unis d’Amérique.
Mathieu Van der Poel est un cycliste belge de 26 ans bien connu des passionnés de cyclisme. Du fait de ses performances sur route, survenues lors de cette deuxième étape, le jeune homme a de bonnes chances de devenir le quadruple vainqueur du championnat du monde de cyclo-cross. Mathieu Van der Poel est une célébrité dans son pays d’origine, les Pays-Bas, où il est né. De plus, il a été nommé athlète national de l’année en 2019. Mathieu Van der Poel a acquis un peu plus de reconnaissance en France après avoir franchi la première ligne d’arrivée le dimanche 27 juin et terminé à la première place. Et faire revivre, avec beaucoup d’émotion, le spectre d’un grand monsieur.

Nom du petit fils de poulidor
Nom du petit fils de poulidor

Le Tour des Flandres, souvent appelé “Le Ronde”, a été remporté par un jeune coureur néerlandais le dimanche 18 octobre 2020, 34 ans après la victoire de son père dans la même course.

Il était le seul de la famille à porter une veste jaune jusqu’à présent, selon sa mère. C’était l’année 1984. Adrie van der Poel, père de Mathieu et ancêtre de Raymond Poulidor, nous raconte pourquoi son papy adorait son petit frère, qui porte désormais le maillot jaune et a réussi à échapper à son grand-père sur la Grande Boucle pendant des années. .

Son grand-père aurait été assez fier de lui. Lors de la 104e édition du Tour de Flandres, qui s’est déroulée le dimanche 18 octobre 2020 en Belgique, Mathieu Van der Poel, cycliste belge de 25 ans et petit-fils de Raymond Poulidor, a remporté la course de 243 kilomètres.
Wout van Aert, le champion belge du Pays-Bas, a été battu au sprint par son compatriote, le champion du Pays-Bas. S’il est vrai que le quadruple champion du monde de cyclo-cross va s’imposer sur la route, c’est un signe prometteur.

En ce début d’année, quelques jours seulement

Après le premier anniversaire du décès de Raymond Poulidor, survenu le 13 novembre 2019, à l’âge de 83 ans, cette victoire lui rend un juste hommage.
Le petit-fils offre un joli cadeau à son grand-père qui, jusqu’à présent, n’avait jamais pu siffler sur la première marche du podium de la “Ronde”, n’ajoutant qu’une Flèche wallonne à sa collection de classiques belges.

Le père de Mathieu, Adrie Van der Poel, du genre “Poupou”, avait remporté le Tour des Flandres en 1986, alors qu’il avait 34 ans, et avait un solide pedigree.

Dans le cadre de sa première apparition sur le Tour de France en 2016, le Néerlandais Mathieu van der Poel a remporté la deuxième étape dimanche unt Mûr-de-Bretagne, battant les favoris slovènes de la Grande Boucle, Tadej Pogacar et son fils Primoz Roglic, de six secondes dans une arrivée côte à côte. Van der Poel s’est vu confier le poste de commandant des épaules, en remplacement du Français Julian Alaphilippe.

Mathematics van der Poel (26 ans) est une étoile montante dans le monde du cyclisme. Il est le fils d’Adrie van der Poel (victorieux de nombreuses grandes classiques et champion du monde de cyclo-cross), ainsi que le petit-fils de Raymond Poulidor et le petit-fils de Raymond Poulidor. Bien qu’il n’ait que deux jours pour terminer le Tour de France, il réussit là où son grand-père avait échoué lors de ses 14 tentatives précédentes. « Poupou » a terminé quatre fois deuxième et deux fois troisième du Tour de France. Il n’a jamais terminé une seule journée sous le maillot jaune.

Nom du petit fils de poulidor
Nom du petit fils de poulidor

Ses grandes réalisations grand-père

Lorsqu’il est décédé en novembre de cette année, il a reconnu que cette anomalie avait contribué à sa légende, restée ininterrompue au fil des ans. Au cours de ses dernières années, le Limousin a été très attentif à la carrière florissante de ses deux plus jeunes fils, David et Mathieu, nés de sa fille Corinne et de son mari Adrie van der Poel.

Bien que de nationalité néerlandaise, Mathieu van der Poel était très proche de son « Papy », à qui il rendit immédiatement hommage après la mort de son père. «Je n’avais aucun doute dans mon esprit que je franchissais la ligne devant mon grand-père», dit-il, le visage caché entre ses mains en pleurs.