Nouveau protocole sanitaire ecole

Nouveau protocole sanitaire ecole

Nouveau protocole sanitaire ecole; Les parents d’élèves ont un rôle important dans l’éducation de leurs enfants. Ils s’engagent à ne pas envoyer leurs enfants à l’école, au collège ou à l’université si la température est supérieure à 38 degrés Celsius ou si des symptômes de la COVID-19 apparaissent chez l’élève ou dans son foyer. En outre, les élèves qui ont été testés positifs pour le SRAS-Cov2 ou dont les membres de la famille ont été testés positifs pour le SRAS-Cov2 ou qui ont été identifiés comme des contacts à risque ne sont pas autorisés à entrer dans l’école ou l’établissement d’enseignement (à l’exception de ceux qui ont été identifiés comme contacts à risque tels que définis par les autorités sanitaires). Dans ce cas, ils avisent le directeur ou le directeur général de l’établissement.

La rentrée est surveillée de près. Après deux semaines de vacances de Noël, environ 12,5 millions d’élèves sont retournés en classe lundi. Avec eux vient un invité surprise : la variante Omicron et sa contagiosité extrêmement élevée : entre le 23 décembre et le 29 décembre, le taux de cas positifs pour 100 000 personnes chez les enfants de 0 à 9 ans a atteint 738 cas pour 100 000 personnes, et 1 469 cas pour chaque 100 000 personnes parmi les enfants de 10 à 19 ans. Par rapport à la tranche d’âge 20-29 ans, par exemple, c’est moins (2 663 sur 100 000), mais c’est quand même une augmentation significative.

Nouveau protocole sanitaire ecole
Nouveau protocole sanitaire ecole

Dans une interview exclusive, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, dévoile les détails du protocole qui entrera en vigueur le lundi 3 janvier, à la rentrée en France. Décision principale : l’extension des tests de contact pour les étudiants plutôt que la fermeture systématique des classes ; un fort appel à la vaccination chez les enfants âgés de 5 à 11 ans ; et un appel aux directeurs d’école pour qu’ils profitent d’un fonds de 20 millions d’euros financé par l’UE pour équiper leurs bâtiments de systèmes de capture du dioxyde de carbone (systèmes de capture du CO2).

La décision de garder les écoles ouvertes a toujours été une décision consciente pour nous. A la veille d’une année scolaire sous pression, et dans le sillage d’une augmentation du nombre de cas de contamination causée par le virus Omicron, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé dans un entretien au Journal du dimanche qu’un protocole adapté aux environnements de classe serait mis en œuvre immédiatement.

« Nous appliquerons aux enfants les mêmes règles que nous appliquons au reste de la population : une période d’isolement de sept jours en cas de résultat positif », explique le ministre. S’agissant des contacts cas étudiants, “le recours sera trois tests consécutifs qui permettront à l’élève de venir à l’école tant que ces derniers tests sont négatifs”, explique M. Véran, dans le but d’éviter “les fermetures massives de classes”. “

Nouveau protocole sanitaire ecole
Nouveau protocole sanitaire ecole

L’accès des chaperons aux établissements d’enseignement devrait être limité au strict minimum et ne devrait être autorisé qu’après un nettoyage et une désinfection complets des mains. Le port du masque est obligatoire selon les mêmes règles qui s’appliquent aux salariés (voir la rubrique « Barrières » pour plus d’informations).

Related Posts