Skip to content

Ophélia kolb taille

  • by

Ophélia kolb taille; “Les informations sur Ophélia kolb taille ne sont pas disponibles car la “Ophélia kolb” aime garder sa vie personnelle privée, pour en savoir plus, visitez la page officielle instagram/facebook/twitter de la personne”. Au box-office pour “Amanda”, à la télévision dans la série phare de France 2, et dans les rues de Paris jusqu’en mars pour “La Ménagerie de verre”… Ophélie Kolb, comédienne et boulimique autoproclamée du travail, est en chargé de dynamiser les projets.

Ophélia kolb taille
Ophélia kolb taille

Elle est déjà installée avec son thé, au deuxième étage d’un café tranquille du Marais, par une torride journée de novembre. Les cheveux coupés en carré étaient beaucoup plus petits et effrayants que nous ne l’avions prévu. La veille au soir, il est apparu à la télévision dans la série Dix pour Cent, où il incarnait Colette, la compagne de l’incomparable Andréa.

Amanda, un film de Mikhail Hers dans lequel

Elle incarne une mère célibataire sur le point d’être victime de barbarie, est sorti en salles une semaine seulement avant son apparition dans Amanda. Le lendemain, on la découvre au Théâtre de Poche-Montparnasse, où elle se produira dans La Ménagerie de verre de Tennessee Williams. Elle était également l’héroïne d’un téléfilm récent, diffusé sur France 3 et intitulé “Jusqu’à ce que la mort nous rassemble”.

Ophélie Kolb, 36 ans, voyage discrètement et savoure ses repas avec gourmandise partout où elle passe. Aucun objectif de carrière précis n’a été établi pour moi. Je joue, ça éclate, et je continue tant qu’on me le permet, tant que c’est faisable ! Le fait qu’elle ne travaille pas est “terrifiant” car elle est “assez boulimique à propos de mon travail”. “Je suis vraiment boulimique à propos de mon travail”, dit-elle, les yeux écarquillés.

Elle arrive au jeu sans trop y penser, peut-être par hasard, mais fortement influencée par ses parents, tous deux comédiens qui travaillaient au Théâtre national de Chaillot lorsqu’elle était enfant. C’est sa mère, une Autrichienne, qui travaille comme marionnettiste.

Son père, de nationalité turque, travaille comme scénographe et metteur en scène dans un théâtre privé de son propre pays. De plus, il monte chaque année de nombreuses pièces au Théâtre National, dont un grand nombre de productions francophones. Molière, Koltès… », explique Ophélie Kolb, visiblement heureuse et reconnaissante de l’honneur qu’elle a reçu pour son dévouement à l’œuvre.

Il devient clair à ce stade que l’individu en question, Isil Kasapoglu, est un véritable personnage du théâtre turc. Est-il l’équivalent d’un Patrice Chéreau, tel qu’on lui pose la question ? Elle hésite, mais décide finalement d’aller de l’avant. Il est possible d’identifier Patrice Chéreau même si la “fille qui se la pète” est là !, s’exclame-t-elle, son rire jaillissant de ses lèvres. Un éclat de rire enfantin, joyeux et spontané. Ophélie comprend et parle la langue turque, qu’elle décrit comme “comme un patate”, et la langue allemande comme “comme une frite”, selon elle.

Son enfance passée dans les couloirs du Théâtre national de Chaillot ne pouvait que l’avoir poussé sur le côté de la scène. « C’est l’environnement dans lequel j’ai grandi. Après les cours, j’avais prévu d’aller au théâtre avec mes parents.

Ophélia kolb taille

Dans ce cas, les acteurs, réalisateurs, costumiers et autres membres de l’équipe ont servi de baby-sitters. Ophélie Kolb, une jeune femme qui admirait Jacques Cousteau et espérait faire de l’exploration marine son métier, a encore renoncé à son rêve de devenir biologiste marine. Cependant, un dysfonctionnement mécanique a mis un terme à ses fantasmes sous-marins.

Ophélie Kolb est une comédienne de caractère qui apparaît dans la série télévisée “Dix pour cent”, dans laquelle elle campe Colette Brancillon. Malgré le fait que son nom ne dit rien, vous êtes presque certain de la reconnaître. Une comédienne de talent, bientôt à l’affiche sur grand écran dans « On va s’aimer, un peu, beaucoup », la nouvelle série de France 2 qui ne manquera pas de plaire. C’est une excellente occasion d’en savoir plus sur un comédien qui devient de plus en plus connu.

Elle a des capacités exceptionnelles.

En plus d’être bien connue du grand public, la jeune femme a reçu cette année le prix du meilleur personnage féminin au festival Séries Mania pour ses qualités d’humoriste. Pour la jeune actrice, c’est sans aucun doute le début d’une longue et fructueuse carrière. Elle est également nominée aux Molières pour sa prestation dans La Mouette d’Anton Tchekov.

La jeune actrice Ophélia Kolb alterne entre la télévision, le cinéma et le théâtre, même si elle revient toujours à ce dernier. Dans une interview accordée à VL médias en mai 2017, elle exprime sa confiance en disant : “Je viens du théâtre, j’ai grandi dans le théâtre, et je le fais depuis longtemps.” La jeune comédienne est apparue sur scène au Théâtre des Célestins entre 2012 et 2013, d’abord dans “La Mouette” d’Anton Tchekov, puis dans “La médiation” de Chloé Lambert et “La Mort de Tintagiles” de Maurice Maeterlinck. Elle a également joué dans “La Mouette” et “La Mort de Tintagiles” au Théâtre des Célestins.

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, sa mère l’a encouragée à participer au concours d’entrée à l’École de Chaillot, ce qu’elle a fait et a obtenu son diplôme en 2006. Entre-temps, elle a été inscrite dans un se séries de cours scéniques dans les arts de la scène. Je n’avais jamais pensé à devenir comédien jusqu’à maintenant. » Je n’aurais pas pu être plus heureux d’être de retour à Chaillot, dans ma propre maison. Cette école était une progression logique de la précédente. Et, depuis que j’ai commencé à étudier ici, j’ai eu un fort désir de poursuivre une carrière dans la comédie. » J’étais complètement à l’aise. »

Elle commence à travailler pour le théâtre

Assez rapidement après l’obtention de son diplôme. En 2016, elle fait ses débuts d’actrice dans la pièce La Médiation, écrite par Chloé Lambert et mise en scène par Julien Boisselier, pour laquelle elle est nominée aux Molières de la révélation féminine. Auparavant, elle avait joué le rôle de Nina dans La Mouette de Tchekhov au Théâtre des Amandiers de Nanterre, dans une mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia.

« Au niveau de ma relation avec les auteurs, ce rôle était vraiment similaire à ce que je vivais à l’époque. Comme c’est le cas pour tous les rôles qu’on me demande de jouer, j’emporte avec moi des éléments de moi-même, et j’aime quand ça me rapproche de ma vraie vie. Je suis comme Nina en ce sens que je suis capable de ressentir une adoration débridée pour quelqu’un. Je suis un grand fan des auteurs ! » s’exclame-t-elle avec extase. En l’occurrence, elle cite Toussaint, Echenoz, Ernaux, NDiaye, Carrère, qu’elle lit tous en ce moment, dont Limonov.

En plus de ses rôles sur scène, ses apparitions dans plusieurs courts métrages lui ont permis de s’exercer à jouer devant la caméra. Elle se souvient avec force détails de sa première expérience au cinéma : « J’ai eu un tout petit rôle dans le film d’Anne Le Ny, Ceux qui restent » (2007). Elle avait demandé que je joue avec une plus petite somme d’argent pour une prise. « Nous ne sommes pas au théâtre ! s’exclama-t-elle, et j’acquiesçai. En conséquence, j’ai appris à jouer au jeu avec la caméra sur le tas.

Ophélia kolb taille
Ophélia kolb taille

Le regard de la jeune femme est attiré vers la télévision par la douce lumière de l’écran. Depuis sa première apparition dans la série télévisée “Profilage” en 2009, la jeune femme n’a cessé depuis d’apparaître sur les projets du petit écran. Son implication dans la série télévisée “Dix pour cent” depuis 2015 lui a, entre autres, permis de se faire connaître davantage du grand public.