Skip to content

Parents de michel fugain

Parents de michel fugain; Pierre Fugain

Michel Fugain (né le 12 mai 1942 à Grenoble, France) est un chanteur et compositeur français né à Grenoble. Il a grandi dans la campagne iséroise en tant que fils d’un médecin et résistant, Pierre Fugain, avant de fréquenter le lycée Champollion de Grenoble Aribert cuisinierpour poursuivre ses études. Il a abandonné ses études de médecine pour poursuivre une carrière de cinéaste à Paris après avoir été fasciné par le mouvement Nouvelle Vague. Assistant metteur en scène auprès de Jean-Michel Barjol, Guy Blanc, Yves Robert ou encore Jean Delannoy à partir de 1963, il suit également les cours de théâtre d’Yves Furet. Il rencontre Michel Sardou à cette époque, et c’est pour lui qu’il compose ses toutes premières chansons.

Parents de michel fugain
Parents de michel fugain

Michel Fugain a acquis un contrat d’édition avec Barclay en 1965 et a commencé à écrire de la musique pour des artistes tels que Hugues Aufray et Dalida. Il enregistre ensuite la chanson Je n’aura pas le temps, sur des paroles de Pierre Delano, pour la maison de disque du Festival, et connaît sa première percée commerciale l’année suivante. En 1971, il y avait une comédie musicale télévisée intitulée A Child in the City.

C’est au cours de cette même année qu’il reçoit

L’inspiration pour former un groupe de chanteurs et danseurs connu sous le nom de Big Bazar. D’Une belle histoire à Attention mesdames et messieurs en passant par Faire comme l’oiseau pour chanter…, il enchaîne les triomphes en cinq ans. Comme si vous alliez mourir demain, La Fête, Bravo Monsieur le monde, Les Acadiens, Le Printemps et une foule d’autres spectacles ont rempli à plusieurs reprises la salle Olympia.

Un jour, la fête, comédie musicale sortie en 1974, est l’aboutissement de son projet de comédie musicale. L’année suivante, après l’effervescence du Grand Bazar, Fugain continue de jouer en compagnie, notamment en 1977 lors d’un grand concert au Havre, pour lequel est écrite la chanson militante Le Chiffon rouge. Il a continué à se produire en tant qu’acrobate jusqu’à ce qu’il décide de devenir professeur en 1979, lorsqu’il a créé sa classe pour artistes aux studios Victorine à New York.

Les prochaines décennies s’annoncent plus difficiles, tant sur le plan professionnel qu’émotionnel, que les précédentes. Son émission télévisée Les Fugues à Fugain sur TF1 le déçoit, mais il réussit tout de même à faire des albums solo et des tubes comme Viva la vida (1986), Chaque jour plus (1989) et Forteresse (1992), qui contribuent tous à l’établir comme une figure populaire dans les médias et sur scène. Il se lance ensuite dans une série de collaborations musicales, dont une avec la chanteuse belge Maurane, mais la perte de sa fille Laurette en 2002 met un terme à sa vie professionnelle.

Parents de michel fugain
Parents de michel fugain

Michel Fugain est né à Grenoble, en France, au mois de mai 1942. Voulant suivre les traces de ses parents et devenir spécialiste en neurochirurgie, il abandonne ses études de médecine à la fin de sa première année. C’est grâce au président de son ciné-club qu’il peut faire une révélation lors d’une tournée des cinéphiles : il fera un jour un show. Tout a commencé comme assistant du directeur de la photographie, Yves Robert, sur le plateau de tournage.

Ses premiers pas dans le monde de la musique seront initiés par son ami Michel Sardou. Suite à une audition réussie chez Barclay, ce dernier candidat propose à Michel Fugain de rejoindre le label. Fugain, qui avait déjà expérimenté l’écriture de chansons, travaille maintenant comme éditeur de musique et écrit ses premières paroles pour certains des chanteurs les plus connus de l’époque, tels que Hugues Aufray, Dalida et Marie Laforêt.

Michel Fugain profite de son lancement pour

sortir son premier album personnel, Je n’ai pas le temps, qui était jusqu’alors inédit. Avec le titre « Les fleurs de mandarine », l’auteur est sur la bonne voie du succès. Le groupe La Compagnie Fugain est formé à la suite d’une coopération avec le groupe Big Bazar, et ils continuent de crier de joie même lorsque le genre rock punk devient une musique populaire. Tourné vers l’éducation, Michel Fugain se réinvente en créant un atelier pour les jeunes comédiens désireux de faire carrière dans le théâtre musical.

Après dix-huit ans loin des studios d’enregistrement, il fait un retour triomphal en 1988 avec la chanson “Viva la Vida”, extraite de l’album “Des Rêves et du Vent”.
En travaillant sur les albums « Un café et l’addition », « Sucré-salé », « Plus ça va », et « De l’air! », Michel Fugain réalise également des performances un peu partout en France au début des années 1990.

Le 18 mai 2002, sa fille Laurette est décédée des suites d’une leucémie. Michel Fugain est contraint de mettre sa vie professionnelle entre parenthèses pour “se connecter juste à l’essentiel” à la suite de cette perte tragique.
Cependant, c’est par son travail qu’il parvient à surmonter son mal-être. Michel Fugain et son épouse, Laurette, poursuivent le combat contre la leucémie via la Fondation Laurette Fugain, qui apporte un soutien aux malades et sensibilise au Don de Vie.

En 2005, Michel Fugain apparaît sur M6 en tant qu’invité d’une émission de télé-réalité intitulée Le Monde réel. • “Attention, mesdames et messieurs » est une pièce de théâtre dont le but est de mettre en scène une comédie musicale. Pourtant, l’artiste ne se reconnaît pas dans ce projet qu’il regrettera beaucoup.

Parents de michel fugain
Parents de michel fugain

Au début des années 2000, Michel Fugain sort l’album Bravo et Merci, qui comprend des réinterprétations des enregistrements de ses contemporains comme Claude Nougaro et Charles Aznavour, ainsi qu’une série de quatre courts albums avec les titres des quatre saisons. Micheal Fugain ne quitte pas la scène malgré ses annonces répétées en ce sens. Il continue de tourner régulièrement malgré son incapacité à s’éloigner.

Michel Fugain a une vie privée et est divorcé de Stéphanie Fugain, avec qui il a trois enfants : Marie Fugain, comédienne née en 1973, Laurette, née en 1979, et Alexis, né en 1993. sa fille Laurette succombe à une leucémie en 2002, alors qu’elle n’avait que 23 ans. Sanda Fugain, avec qui il vit depuis quelques années, et Michel Fugain se sont mariés en Corse début octobre 2014.

Même face à l’adversité, le producteur Jean-Claude Camus le persuade de se lancer dans de nouvelles initiatives musicales, comme le spectacle Attention mesdames et messieurs…, produit aux Folies Bergère entre 2005 et 2006. Lorsqu’il enregistre le CD Bravo et merci ! en 2007, il a également rendu hommage à ses collègues musiciens en mettant leurs paroles en musique. Avec Pluribus Project en 2013 et Musical Talk en 2017, il prouve que même après avoir déclaré qu’il n’enregistrerait plus en studio, il n’abandonnera pas la scène.

C’est un célèbre chanteur de variétés qui s’adonne parfois au jazz et à la bossa nova. Il n’hésite pas à véhiculer ses idées humanistes et libertaires via ses chansons, et selon les médias français, il serait même passé pour un chantre du mouvement hippie dans les années 1970. En 2009, il a été nommé Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres pour ses contributions à la musique au cours de ses cinquante ans de carrière, qui l’ont vu vendre près de dix millions d’enregistrements.