Skip to content

Pierre cassignard mort

Pierre cassignard mort

Pierre cassignard mort; Michèle Bernier a partagé une annonce très triste sur son compte Instagram le 20 décembre : la mort de l’humoriste Pierre Cassignard, décédé à l’âge de 56 ans après une longue bataille contre le cancer du poumon. La communauté Internet et d’autres célébrités se sont réunies pour protester contre les actions du comédien.

L’acteur français est décédé au lendemain de son 56e anniversaire, quelques heures seulement après son anniversaire. Les circonstances de sa mort sont inconnues. Grand homme de théâtre, Pierre Cassignard était particulièrement connu pour ses interprétations dans des pièces comme Folle Amanda et Les Jumeaux vénitiens, pour lesquelles son double rôle a été nominé au Molière du meilleur comédien en 1997. Lors de la production de La Locandiera en 2005, il sera nominé pour une autre fois.

Pierre cassignard mort
Pierre cassignard mort

Cependant, malgré son penchant pour les planches, il a tourné dans de nombreux films, dont Les poupées russes de Cédric Klapisch et L’Étudiante et monsieur Henri d’Ivan Calbérac, ainsi que La conquête de Xavier Durringer. Par pur hasard du calendrier, Pierre Cassignard fait sa dernière apparition au cinéma dans Mince then 2 !, le film réalisé par Charlotte de Turckheim, qui sortira le 22 décembre dans les salles françaises. Il ne fait aucun doute que l’équipe de production du film sera choquée si le film est un succès sans l’un de ses membres.

« J’ai toujours voulu te rencontrer… Je suis une énorme amie.. » a écrit Michèle Bernier sur son compte Instagram. Plusieurs célébrités ont également rendu hommage à l’humoriste français, qui a, entre autres, été à l’origine de la création, en septembre 2018, de la série télévisée Un soir avec Motand, qui tournait autour de l’œuvre d’Yves Montand.

L’acteur français Pierre Cassignard, né dans la ville de Saint-François La Grande dans la province de Gironde, a été recruté par le gouvernement français en 1984 pour rejoindre une école de théâtre existante, l’École nationale de la Rue Blanche, qui est maintenant située à Lyon. Par la suite, il décroche son premier rôle sur la scène de la Renaissance, dans “Un jardin en désordre” d’Alan Ayckbourn, dans lequel il incarne le fils de la fille de Delphine Seyrig.

Pierre cassignard mort

C’est une triste annonce faite par Michèle Bernier sur son compte Instagram ce lundi 20 décembre : l’acteur Pierre Cassignard est décédé à l’âge de 56 ans, selon l’humoriste. « Cela fait longtemps que je te surveille… énormément d’amis » Le personnage de Laconique dans la pièce Un grand cri d’amour de Josiane Balasko, qui avait partagé la scène avec Pierre Cassignard dans la pièce Un grand cri d’amour, a écrit ce qui suit : La veille du mariage,

Le comédien fêtait son 56e anniversaire au moment de la rédaction. Shirley Bousquet a répondu dans la rubrique réservée aux commentaires sous la publication de Michèle Bernier, qui pourrait bientôt être exposée chez Demain nous : “Mais non, je ne suis pas prête à y croire”, a-t-elle écrit. “Mais non, je ne suis pas prête à le croire”, a-t-elle ajouté.

Le comédien Pierre Cassignard est mort

Selon François-Xavier Demaison, qui, comme un grand nombre d’autres internautes, a exprimé son mécontentement en utilisant l’émoticône d’un visage qui pleure. Pour le moment, il n’y a aucune information sur la cause du décès.

Pierre Cassignard est né le 19 décembre 1965, dans la commune de Sainte-Foy-la-Grande, en Gironde. Son bac en poche, il décide de s’installer à Paris pour poursuivre ses études à l’Ecole Nationale de l’avenue Blanche. Le talentueux apprenti acteur a fait ses débuts professionnels dans Un Jardin en désarroi d’Alan Ayckbourn au Renaissance Theatre en 1987, jouant le fils de la légendaire Delphine Seyrig, interprétée par la légendaire Delphine Seyrig.

Le début de la vie professionnelle de Pierre Cassignard. Pendant plus de trois décennies, on le verra interpréter pratiquement le meilleur du grand répertoire comique et tragique, dont Corneille (L’illusion comique), Tchekhov (Oncle Vania), Georges Feydeau (On purge Bébé), et, bien sûr, Les Deux Jumeaux Vénitiens de Carlo Goldoni, qui lui a valu le Molière du meilleur acteur en 1997, la plus haute distinction du théâtre français.

Avant sa première incarcération, Pierre Cassignard est apparu sur scène aux côtés de Michèle Bernier dans la pièce Un grand cri d’amour de Josiane Balasko, jouée en 2019. La comédienne, émue par la mort de ce compagnon hors du commun, lui a rendu hommage sur Instagram. , avec les derniers mots de son message exprimant la profondeur de leur relation : « Je t’adorerai toujours… énorme copain… »

Il était merveilleux, un vrai. Il était grand, sombre et séduisant, avec des yeux noirs vifs et une voix agréable et ensoleillée, ainsi qu’une grâce naturelle. Son visage est bien connu des téléspectateurs qui l’ont vu dans une variété de fictions, mais son nom peut leur être inconnu. Le voir se produire sur scène, cependant, a fourni la confiance que ce nom de famille, Pierre Cassignard, ne serait jamais oublié. L’acteur, qui était une figure bien connue du théâtre, est décédé lundi, au lendemain de son 56e anniversaire.

“Salut mon cher Pierrot…”, a déclaré Michèle Bernier sur Facebook le 20 décembre en réponse à une photo et quelques mots. Sur Twitter, elle a exprimé son désir pour lui : “Tu me manques déjà tellement.” Les deux ont déjà partagé l’affiche à plusieurs reprises, la dernière fois avec “Un grand cri d’amour” de Josiane Balasko, joué au théâtre des Bouffes Parisiens. C’est arrivé en 2019.

Décès du comédien Pierre Cassignard

Confier cet interprète à la tuerie poignante, à cette personnalité colorée et généreuse, pleine d’émotion, signifiait que la partition se déroulerait de manière démesurée et atteindrait des sommets jusque-là inimaginables… C’était le genre de second rôle de grande valeur au cinéma qui pouvait aussi être une tête d’affiche flamboyante pour les conseils d’administration. Il possédait de l’énergie et de la compassion, était une turbine de générosité et était un comédien exceptionnel.

Ses amis se souviennent de lui comme étant la même personne sur scène qu’il était en ville. De la gentillesse, de la compassion et un véritable enthousiasme pour la vie… C’est ce qui ressort du témoignage survenu sur les réseaux sociaux à la suite de sa disparition et de la déclaration subséquente de sa localisation.

Selon Arnaud Denis, comédien et cinéaste, “Les gens qui ont eu la chance de connaître le gars savent que sa générosité et son cœur énorme sont présentés à ceux qui passent à côté de lui à chaque occasion.” C’était même de la générosité, selon Denis, qui a posté sur Facebook lundi soir.

Pierre Cassignard, brillant dramaturge, s’était illustré dans des pièces telles que Folle Amanda et Les Jumeaux vénitiens, dans lesquelles il avait obtenu le Molière du meilleur acteur en 1997 pour sa double interprétation dans Folle Amanda. En 2005, il sera nominé pour un autre Tony Award, cette fois pour la pièce La Locandiera.

Cependant, malgré sa préférence pour la scène, il a joué dans quelques films, dont le film de Cédric Klapisch Les Poupées russes, le film d’Ivan Calbérac L’étudiant et M. Henri, et le film de Xavier Durringer La Conquête, qui se déroulent tous en Russie. Par un étrange hasard du calendrier, Pierre Cassignard a fait sa dernière prestation dans un film, Mince puis 2 !, réalisé par Charlotte de Turckheim, qui sera présenté dans les salles françaises le mercredi 22 décembre. Il ne fait guère de doute que l’équipe du film sera attristé si le projet aboutit sans l’un de ses membres.