Skip to content

Pierre Pirat Mort

Pierre Pirat Mort; C’était assez difficile pour lui. Selon Loractu, le gérant du restaurant “Au coin du feu” à Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) a été découvert mort dans son établissement mardi matin. Jean-Michel Rétif a été jugé mort de causes naturelles. Pour tenter de sauver son restaurant, il a participé au célèbre concours de cuisine “Nightmare in the Kitchen”, diffusé sur M6 en septembre. Le concours a eu lieu en février de l’année dernière. Une enquête sur les circonstances entourant le décès a été ouverte sous la forme d’une enquête judiciaire.

Pierre Pirat Mort
Pierre Pirat Mort

Les plaintes que le gérant d’un établissement

D’Aix-les-Bains a formulées contre la production de l’émission Cauchemar à l’hôtel ont incité les salariés de l’établissement de ce gérant à réagir. Viviane, qui travaille comme réceptionniste à l’hôtel, donne à L’Express son point de vue sur les événements qui se sont déroulés.

Le coaching dit Cauchemar à l’hôtel sur M6 continue de faire polémique. Pierre Pirat, le propriétaire du Manoir d’Aix-les-bains dans lequel l’émission a été tournée, a déclaré avoir été “piégé” par la production tout au long de la diffusion de l’émission le mercredi 30 octobre. chef étoilé et coach de l’émission, ont riposté. Une semaine plus tard, les membres du personnel du Manoir prennent la parole pour “faire réagir leur patron”, comme l’explique Viviane, réceptionniste de l’hôtel depuis 23 ans.

“Nous n’étions pas dans un espace confiné”
Viviane réfute les affirmations que M. Pirat a faites au Dauphiné Libéré, dans lesquelles il affirmait que l’émission avait été “fabriquée” et qu’il s’était senti “piégé” du fait de sa participation à celle-ci. Elle commence son explication en déclarant qu'”il savait très bien à quoi s’attendre”, avant de poursuivre en disant que le personnel ne voulait pas s’engager dans le programme. Elle révèle que lorsqu’ils ont décliné son offre, il les a accusés de ne pas avoir à l’esprit les meilleurs intérêts de l’entreprise.

L’agent de la réception indique que M. Pierat ne s’est pas senti responsable des problèmes survenus à l’hôtel. » Elle le déclare avant de réfuter les allégations de son supérieur en disant : « Nous n’étions pas piégés ; c’était le jeu.” “Il n’a pas reconnu que certaines choses avaient été faites contre lui”, affirme-t-elle. La production n’était responsable de rien ; au lieu de cela, ils ont utilisé des caractéristiques qui étaient déjà présentes et les ont mises au premier plan”.

Logo L’Express L’application L’Express
Téléchargez l’application pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez.
Installez l’application mobile.
“Nous n’étions pas prêts pour le spectacle quand il a commencé.”
La difficulté du tournage de l’émission a été reconnue par le chef lui-même, Philippe Etchebest. Viviane raconte : “On s’est retrouvé devant les caméras sans jamais y avoir été préparé”, et elle développe ce point. “La production a souligné plusieurs dysfonctionnements, et même si c’était justifié, nous avons été déçus”, poursuit-elle. “Nous nous excusons pour toute confusion que cela a pu causer.”

Pierre Pirat Mort
Pierre Pirat Mort

La réceptionniste précise que les autres employés de l’hôtel ne partageaient pas l’avis de M. Pirat sur le comportement de Philippe Etchebest, que M. Pirat avait qualifié d'”agressif” et de “grotesque”. “Nous n’avions pas l’intention de participer à l’émission. Après qu’il nous ait assuré que nous ferions toujours partie du concours, nous nous sommes connectés pour visionner les épisodes précédents de Cauchemar en cuisine. Nous savions qu’il y aurait des désaccords et que Philippe Etchebest ne serait pas présente à l’événement. Agréable et avec le sourire. C’était l’intention de l’émission », elle l’avouera.

“Il n’y a pas de mouvement dans la situation pour le moment

Viviane affirme que les paroles prononcées par M. Pierat lui ont causé une détresse émotionnelle. Elle déplore le fait qu’il les considérait comme incompétents malgré le fait qu’ils dirigeaient sa maison. “C’est un homme de décision. Quand il est là, notre capacité à nous exprimer est sévèrement limitée. Nous travaillons dur pour lui faire comprendre qu’il doit agir. C’est une belle maison et un merveilleux établissement, dans notre avis », poursuit la personne à l’accueil.

Viviane affirme que malgré le fait que Le Manoir connaissait des difficultés avant le tournage de l’émission, l’entreprise “n’était pas plus en difficulté que d’autres endroits d’un point de vue financier”. “Plusieurs de nos partenaires ont trahi notre confiance aujourd’hui. Il est très évident que le salon a porté atteinte au nom de l’hôtel”, déplore-t-elle, avant de poursuivre en expliquant que M. Pirat n’avait pas souhaité continuer ce qui avait été établi alors que le salon était être filmé. Elle arrive à la conclusion que la situation est actuellement insoluble et extrêmement difficile à vivre.

“Quoi qu’il en soit, nous avions décidé de fermer l’établissement à cette date pour des raisons économiques, raconte Pierre Pirat, l’emblématique patron du Manoir. Cette décision a été prise il y a plusieurs mois. Conséquence directe de cela, nous profitons de cette fermeture à notre avantage afin de réaliser tous les travaux de mise en conformité requis.

La rénovation de l’entreprise afin qu’elle réponde mieux aux exigences des clients est une autre composante du plan. De ce fait, nous allons créer l’idée d’une “résidence hôtelière”, et l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2015. Pendant ce temps, nous poursuivons également notre activité de fourniture de logements meublés. à d’autres endroits.

Une lettre a été découverte à côté du corps du quinquagénaire retrouvé allongé dans la réserve à l’arrière de l’établissement situé au “hameau” de Vandoeuvre-lès-Nancy. Les détectives penchent vers la possibilité que la personne se soit suicidée. Il n’y a pas eu de conclusions officielles suggérant un lien entre le travail que M. Rétif a fait et l’événement très probable qu’il s’est suicidé.

Philippe Etchebest a offert son soutien au restaurateur qui lui avait confié être dans une situation désespérée en février dernier. Si le tournage a été éprouvant, au moins Jean-Michel Rétif en était-il finalement venu à suivre la recommandation du chef doublement étoilé dont le but est de sauver des restaurants en difficulté. “C’est exact… “Dès le premier jour de tournage, tout a déraillé”, a-t-il reconnu.

La première rencontre entre Philippe Etchebest et l’équipe du restaurant qui se situe dans le “village” historique de la ville qui compte plus de 30 000 habitants a été assez musclée. Cependant, il avait trouvé du réconfort et avait fait le pari de cuisiner au feu de bois tout en écoutant les conseils de l’ouvrier le plus qualifié de France.

« Je suis fréquemment interrogé pour savoir pourquoi j’ai demandé la présence de Philippe Etchebest. S’il n’avait pas été là, il ne fait aucun doute que le restaurant aurait été contraint de fermer. Après la représentation, il a partagé ses réflexions », On s’est pris une claque, on s’est tous remis en question, et ça nous a donné un second souffle.”

“First M6 a payé l’ensemble des nouveaux équipements, ainsi que le coût de la décoration de l’espace. L’augmentation des ventes a commencé en mars et s’est poursuivie tout au long de l’année. Depuis cet été, notre localisation étant sensible au phénomène de saisonnalité, la l’activité a nettement diminué ; néanmoins, avec la rentrée, et avec la diffusion de l’émission ce mercredi, nous anticipons une très belle année au final ».