Skip to content

quelle sont les métier des parent de la fontaine

quelle sont les métier des parent de la fontaine Les Fables écrites par Jean de la Fontaine sont considérées comme des monuments historiques. Il existe un fort consensus sur le fait que ses écrits et ses idées devraient être considérés comme faisant partie du canon de la culture française. Un pauvre pourvoyeur pour sa famille et son épouse, cependant…


Voici un bref aperçu de la vie de Jean de La Fontaine. Une histoire d’origine de Chteau-Jean de La Fontaine est née le 8 juillet 1621, dans la petite ville de Thierry dans la région rurale de Picardie. Il fréquenta l’Oratoire pendant 18 mois après avoir obtenu son diplôme universitaire en 1641. Au lieu de poursuivre des études en théologie, il est allé à la faculté de droit de Paris et a obtenu son diplôme en 1649. En plus de ses activités académiques, il a également fréquenté un salon de jeunes passionnés de littérature connu sous le nom de « chevaliers de la table ronde », où il a rencontré d’autres poètes et a écrit certains de ses premiers poèmes. Après avoir épousé Marie Hricart en 1647, il devient l’heureux père de Charles en 1653. Comme son mari, le lettré, Madame de La Fontaine aime passer du temps dans un salon littéraire.
Le canon des écrits de Jean de la Fontaine :
La première comédie de La Fontaine, l’Eunuque, a été publiée en 1654 et était basée sur l’œuvre du poète latin Trence. Après le décès de son père en 1658, il se retrouva dans une situation financière difficile et avait besoin d’un protecteur pour l’aider. Enfin, en 1658, il rencontre son mécène, Nicolas Fouquet, surintendant des finances, pour qui il écrit un certain nombre d’œuvres, dont des ballades, des sonnets et le poème héroïque Adonis. Le poète rejoint plus tard les cercles d’élite, où il est présenté à des sommités comme Charles Perrault et Molière. Connu pour son poste de maître privé des eaux et forêts dans sa ville natale de Chteau-Thierry, il partage son temps entre Paris et sa ville natale.
En 1662, La Fontaine écrit une élégie aux nymphes de Vaux pour défendre Fouquet après sa disgrâce, et l’année suivante, en 1663, il écrit une ode au roi pour défendre son monarque. Après la publication de ces œuvres, le poète préfère se retirer quelque temps à Limoges. Sa correspondance avec sa femme pendant le voyage a été publiée en 1663 sous le titre La Relation d’un Voyage de Paris en Limousin et est un compte rendu détaillé des paysages et des villes qu’ils ont visités. Après quelques mois, La Fontaine retourna voir Chteau-Thierry et essaya de convaincre la duchesse de Bouillon d’être sa nouvelle tutrice. En 1664, elle lui ouvre la voie pour rejoindre le service de la duchesse d’Orlans à Paris, où il peut profiter de sa générosité. Il est devenu populaire dans les salons et a continué à publier de nombreux ouvrages, y compris Tales and Stories in Verse (1665), Tales and Stories in Verse (1666) et Tales and Stories in Verse (1671). Avec Les amours de Psych et de Cupidon (1669), il expérimente également la forme romanesque.
Légendes de la pièce d’eau:
Le premier recueil des Fables de La Fontaine a été publié en 1668, et ce fut un succès instantané. Il s’agit d’une compilation de 124 contes sur le fils de Louis XIV, le Dauphin. Le poète utilise les animaux comme un moyen de commenter la nature humaine et les grands enjeux de son temps. Deux autres recueils de fables, contenant un total de quatre-vingt-sept autres contes, ont été publiés en 1678 et 1679. Ses Fables sont intemporelles parce qu’elles utilisent un langage simple et un format visuel qui plaît aux lecteurs de tous âges. En effet, même si la censure a été abolie à l’époque moderne, la stratégie narrative de La Fontaine consistant à faire en sorte que les animaux représentent les traits moraux centraux des humains est plus intelligente et drôle que jamais. Le fabuliste s’est souvent inspiré des œuvres d’Ésope, d’Horace et même de Pilpay, et il a revitalisé la fable en lui donnant une toute nouvelle structure dans laquelle la nouvelle joue un rôle central aux côtés de la morale didactique orientale qui lui sert de conclusion. Certaines des œuvres les plus connues de La Fontaine sont Le Corbeau et le Renard, La Cigale et la fourmi, Le Lion et le Rat et Le Loup et l’Agneau.
Jean de la Fontaine a écrit combien de fables ?
En tout, 243 des 248 fables communément attribuées à Jean de la Fontaine remontent aux trois recueils qu’il a publiés entre 1668 et 1694. Les trois volumes ont été divisés en 12 livres pour faciliter la lecture (numérotés en chiffres romains de I à XII). Jean de la Fontaine, poète par excellence, préfère écrire ses fables en vers plutôt qu’en prose. Certains de ces contes, comme « La cigale et la fourmi » et « Le corbeau et le renard », remontent à l’antiquité et ont été racontés à l’origine par le fabuliste grec Ésope. Moins d’un an après le décès de l’auteur, en 1695, le dernier recueil des Fables de La Fontaine est publié.

En tant que père et conjoint désordonné, Jean de la Fontaine dit :
Le 10 novembre 1647, à l’âge de 26 ans, Jean de la Fontaine épouse Marie Hricart. Elle était très jeune, seulement 14 ans et demi. Ils eurent un fils nommé Charles en 1652. La Fontaine se lasse rapidement de sa femme et la quitte. Tallemant des Raux écrit dans ses Historiettes : « Sa femme prétend qu’il a des rêves si vifs qu’il oublie que son mariage existe jusqu’à trois semaines à la fois. Elle agit mal depuis un moment et est une coquette, mais il s’en fiche. Mais persuadez vos femmes — Ma foi, lui disent-elles. Qu’il fasse tout ce qu’il peut, dit-il; Je m’en fous. Tout comme moi, il finira par s’en lasser. ay l’a fait. Cette femme était tellement bouleversée qu’elle tremblait de colère face à cette indifférence. »


error: Content is protected !!