Skip to content

Qui a gagne la guerre des restos

Qui a gagne la guerre des restos; C’est l’un des concours Top Chef les plus prestigieux. Les candidats prennent part à la fameuse Bataille des Restos dans le septième épisode du concours culinaire, qui sera diffusé le mercredi 30 mars. De plus, les brigades ont été réorganisées pour l’événement. C’est par un tirage au sort que Louise, Lucie et Pascal ont été réunis. Ils ont hérité de l’espace d’un ancien restaurant indien, qu’ils ont décoré aux couleurs de la Méditerranée pour proposer une déclinaison de la cuisine du sud, dont une brochette de gibier, comme plat signature. Ils établirent un établissement qu’ils nommèrent Méridio (qui signifie “partage” en grec).

Qui a gagne la guerre des restos
Qui a gagne la guerre des restos

La bataille Top Chef des restaurants s’est déroulée sur M6 le mercredi 30 mars et a obligé les concurrents à s’en tenir à leurs concepts jusqu’au bout et à passer le test de livraison en plus de déguster, d’offrir un excellent service et de créer de nouveaux plats. Arnaud, Mickael et Wilfried sont les acteurs de ce jeu, et leur restaurant, “Philo Saucisse”, sert de stratégie gagnante. Ils ont beaucoup donné, dont de bonnes farces, des boyaux et des tripes, ainsi que de la bonne humeur et une amitié qui durera toute une vie.

D’abord et avant tout, il y a la sélection des lieux

Qui est toujours un processus tendu puisque les lieux choisis, en eux-mêmes, contredisent les candidats. Toutes sortes de mots plus doux pour le karaoké… y compris “Oh mon Dieu, ces yeux”, “c’est moche de mourir”, “la meilleure chose à propos de trottoir” et “c’est peut-être la pire”. Le trio de karaoké gagnant a été annoncé au début du spectacle. Thibaut, Sébastien et Lilian étaient cantonnés seuls dans une brasserie traditionnelle de l’autre côté du bâtiment.

Louise, Lucie et Pascal ont entrepris d’ouvrir un restaurant indien avec un four tandoor traditionnel, ce qu’ils ont réussi à faire. Le trio de saucisses a également réussi son pari. Face à la détermination de Louise et Lucie — que Pascal décrit comme “mes douces tigresses” — Mickael et ses consorts décident de fuir l’Indien pour les endroits les plus dangereux. Malgré les difficultés rencontrées, ils ont réussi à réussir grâce à une bonne conceptualisation.

Ambiance Star Wars : La Menace Fantôme
Par la suite, François-Régis Gaudry est chargé de développer l’idée qui servira de pierre angulaire au premier tour de l’élection présidentielle. Les deux restaurants qui ouvriront et dont les menus seront proposés à la dégustation seront choisis sur la base d’une évaluation culinaire. En 48 heures, ils s’affronteront contre la montre avec leurs bûches — courir et courir et risquer la gamelle — ainsi que des chocs et des déceptions.

Qui a gagne la guerre des restos
Qui a gagne la guerre des restos

Avec L’Amarante, Thibaut, Sébastien et Lilian misent sur la verdure et joueront du côté obscur, avec le jeu de mots le plus difficile qu’on puisse imaginer — la marrante — en arrière-plan, ainsi qu’une statue Star Wars à l’entrée à l’établissement…… Pourquoi pas ? Il a été décalqué, après tout. La seule chose qui manque au menu est ce sens de la fantaisie et de la légèreté, malgré le fait qu’il propose trois services : bourgeon, fleurs et fruits (pour n’en nommer que quelques-uns). Et c’est ce qui pousse les critiques à choisir les autres options. Evidemment, pour Lilian, qui a déjà dû reporter l’ouverture de son restaurant à cause du Covid, c’est la douche froide qu’elle méprise. « Je suis un maudit », soupire-t-il, un sourire narquois sur le visage.

Mickael, Arnaud et Wilfried ont décidé de créer un menu à base de saucisses après avoir remporté un concours de karaoké auquel ils ont participé. Philo’saucisses est le nom du restaurant qu’ils ont ouvert. Thibaut, Lilian et Sébastien se sont installés dans une ancienne brasserie, où ils ont créé un restaurant végétal appelé L’amarante (jeu de mots entre les mots marrante et amarante, qui est le nom d’une plante). Malheureusement, leur approche n’a pas réussi à convaincre le critique gastronomique François Régis-Gaudry, qui est revenu à la bataille contre les établissements de restauration rapide pour la troisième fois en autant d’années.

Mickael, Arnaud et Wilfried remportent la Bataille des Restos.

Seuls les établissements de Mickael, Arnaud et Wilfried, ainsi que ceux de Louise, Lucie et Pascal, ont été mis à disposition. François Regis-Gaudry et Hélène Darroze, ainsi que Paul Pairet, Glenn Viel et Philippe Etchebest, ainsi que de nombreux autres clients du restaurant, sont partis après la dégustation. Et cela n’a pas été une route facile. “C’est sans aucun doute la plus belle bataille de restaurants que j’ai jamais vue”, a déclaré Philippe Etchebest après avoir été impressionné par la qualité des deux menus.

Malgré cela, le trio n’est pas totalement engagé puisque Arnaud, Wilfried et Mickal sont prêts à se sacrifier pour récupérer le lieu le moins incitatif pour les candidats : la salle de karaoké. Les trois jeunes cuisiniers, quant à eux, ont réussi à transformer l’espace en un lieu de rencontre accueillant et convivial, agrémenté de grandes tables en bois, des chaises en fer forgé, et une vache désormais célèbre plus authentique que nature. “J’aimerais vraiment qu’ils envoient la sauc…isse”, a déclaré François-Régis Gaudry, qui était le seul à devoir décider quels restaurants seraient les meilleurs et les plus rentables à ouvrir parmi les trois options. glousser.

Wilfried, Arnaud et Mickael ont su convaincre non seulement les convives du restaurant, mais aussi les journalistes qui ont reçu un exemplaire du menu à emporter. En entrée, le trio a servi une saucisse de poulet/agneau, suivie d’une saucisse végétale au chou servie avec un aligot dans lequel une farce de saucisse était cachaied. Ces deux premiers services ont trompé le jury et les médias grâce à l’utilisation de jus pointus et de saucisses crémeuses et bien assaisonnées, servies chaudes et froides. Côté dessert, les concurrents avaient imaginé un boudin blanc à la pomme, tonka et caramel, qui a rencontré un accueil mitigé dans l’ensemble.

Qui a gagne la guerre des restos
Qui a gagne la guerre des restos

Une seconde près était l’équipe formée par Louise, Pascal et Lucie, qui sont passés à un cheveu de gagner. Après avoir conquis le critique culinaire François-Régis Gaudry, les révolutionnaires culinaires ont pu ouvrir Meridio, un restaurant qui met la cuisine levantine à l’avant-plan, avec son signature kebab au gibier en pièce maîtresse. “C’est sans aucun doute la plus belle Guerre des Restos que j’ai jamais faite”, a déclaré Philippe Etchebest après le match. Thibaut, Sébastien et Lilian sont les seuls à avoir eu l’opportunité d’ouvrir La Marrante, leur pépinière.

Au final, c’est l’idée de Mickael, Arnaud et Wilfried qui a tout déclenché. Ils pourront ouvrir leur restaurant et même proposer leur menu aux clients qui commandent en ligne. Voici un résultat qui n’a pas tout à fait convaincu la majorité des internautes : “Leur idée est complètement illogique”, “Donc, la victoire du restau saucisse, vous ne comprenez pas.” “Je ne pouvais pas croire ce que je voyais,” dis-je. “Whaaaaat ?! Par exemple, “J’ai eu envie de manger un kebab une fois et je n’en ai pas trouvé”, que l’on peut retrouver, entre autres, sur Twitter. Un parti politique irréprochable qui n’a pas réussi à faire l’unanimité dans la fin.