Skip to content

Qui est sorti de top chef hier soir

Qui est sorti de top chef hier soir; Renaud Ramamourty a été éliminé de la compétition à l’issue de la deuxième semaine de compétition, alors qu’il avait bluffé Paul Pairet et Glenn Viel la semaine précédente. Un problème qui, malheureusement, rappelle des souvenirs de sa première participation à un concours culinaire, qui a eu lieu il y a plus d’une décennie et dans lequel il a été éliminé après le premier tour.

Dans ma vie quotidienne, je prends des décisions sous l’impulsion du moment. Il est possible que j’aurais dû jouer plus stratégiquement… Cependant, au fond de moi, j’étais certain que je n’avais pas bien performé au test du labyrinthe. Le concept était solide, mais il n’a pas marché.

Qui est sorti de top chef hier soir
Qui est sorti de top chef hier soir

C’est vrai qu’il y a un manque de cohésion ici, mais ça m’est égal pour les filles (ses co-équipières Lucie Berthier Gembara et Tania Cadeddu, ndlr). Glenn Viel a semblé un peu décontenancé par sa décision. L’ayant fait tant dans ma vie professionnelle que personnelle, j’ai choisi l’endosser comme moyen de communication privilégié.

Quelle était l’ambiance dans votre brigade pendant que vous y étiez ?

Il semble que tout soit en ordre et qu’il n’y ait aucun problème. J’avais deux collègues qui consommaient beaucoup d’énergie et je sentais que je devais canaliser cette énergie dans quelque chose de constructif pour les aider à mieux travailler. Il n’a pas été facile de faire les ajustements nécessaires.

Avez-vous déjà réfléchi à votre décision ?

Non, pas de façon sérieuse. Je réfléchis très rarement à mes décisions et j’accepte l’entière responsabilité des conséquences de mes décisions. De plus, je voulais démontrer à mon patron que j’étais capable de relever ce défi.

“Glenn Viel m’a offert l’opportunité de jouer dans son restaurant.”

Malgré les critiques de Glenn Viel, vous avez persisté dans votre conviction que l’association du foie gras et de la banane serait réussie au défi Francis Mallmann…

Qui est sorti de top chef hier soir
Qui est sorti de top chef hier soir

C’était une décision plus ou moins stratégique. J’étais au courant de ce que les copains prévoyaient, mais je voulais suggérer quelque chose de différent. Ma réflexion a été de traiter la légumineuse comme si c’était une protéine, et la protéine comme si c’était une légumineuse. Glenn Viel proposait toujours de nouvelles idées et me les présentait toutes les deux secondes, ainsi le concept a évolué au fil du temps. Parce que ça a bien fonctionné pour moi, j’ai décidé de renoncer à ce que j’avais prévu et d’avoir à la place du foie gras aux bananes et au nectar de noix de coco. Cependant, ce n’est pas le cas. Glenn Viel avait fait la remarque, que j’ai appréciée. Il faut maintenant faire attention à ce qui se dit.

Comprenez-vous la décision du jury ?

J’ai passé beaucoup de temps à parcourir les évaluations des chefs. Lors du défi du feu, je voulais commencer par quelque chose qui n’était pas trop compliqué. Je cherchais la simplicité par hasard, et je l’ai trouvée. Je ne voulais pas m’embarrasser en mettant un million de dollars sur la table. Lorsque les cuisiniers ont réalisé qu’il fallait plus d’assaisonnement, ils m’ont dit que cela me coûterait mon travail. J’ai été d’accord.

Avez-vous changé d’avis avec les chefs depuis votre élimination ?

Oui. Glenn Viel a été invité à participer à un débriefing hors champ. Il m’a confié qu’il était déçu. J’ai vraiment apprécié notre conversation, et cela a été une leçon de vie précieuse pour moi. L’un a été libéré en bons termes. Aux Baux-de-Provence, il m’a proposé de rester quelques jours chez lui. J’ai également besoin de l’avis de professionnels afin de déterminer où j’en suis dans ma cuisine. Ce concours m’a servi de baromètre, et il continue d’être un condensé très constructif.

“Au contraire, je n’ai absolument aucune envie de sortir ce soir. L’idée de revenir me trottait dans la tête depuis pas mal de temps, et à ce stade, il m’est impensable d’envisager à nouveau de quitter le pays. La compétition est ça ne fait que commencer”, lâchait-il peu de temps avant que le couperet ne tombe au sol. En conséquence, il va sans dire que sa déception a été énorme. « Je n’avais pas prévu de recevoir cette nouvelle. J’attendais la conclusion avec impatience. J’avais encore une tonne de choses à prouver à moi-même et aux autres membres de l’équipe.

Je suis un archibalde misérable », exprime son regret Renaud Ramamourty. Glenn Viel et Paul Pairet étaient aussi interloqués que tout le monde. « Je me sens un peu désorienté et déprimé. Ça fait un peu battre mon cœur. Je crois qu’il y avait du travail à faire. Renaud à un univers merveilleux. Je suis vraiment mécontent “Son chef debrigade a confiance en ses capacités. Et puis il y a le deuxième point à surenchérir :”

Quel est le rôle de Glenn Viel en tant qu’entraîneur pour lui ?

Il a atteint 300 %. On avait le sentiment que c’était lui qui avait triomphé au concours. Tout le monde dans le groupe a passé une journée fantastique et a vécu une expérience authentique. Il m’a beaucoup appris sur la compétition, sur la cuisine en général et sur ses engagements. Il est très impulsif, il a des idées toutes les trois secondes, et c’est vrai dans tous les sens du terme. Je ne regrette pas ma décision car je me reconnais un peu dans sa manière de faire, que j’aime bien.

Cela vient comme une surprise totale. Renaud a un énorme potentiel, à mon avis. Malgré le fait que tu n’étais pas membre de ma brigade, j’avais pour toi un désir qui était de t’accompagner jusqu’au bout “….. Quelques mots qui ont touché profondément la personne qui était la plus intéressée. Comme Lot de consolation pour cette élimination, Glenn Viel a réintégré Arnaud Delvenne dans son équipe, mais Elis Bond reste pour l’instant candidat solo.

Qui est sorti de top chef hier soir
Qui est sorti de top chef hier soir

Quel genre de commentaires avez-vous reçu de vos comptes de médias sociaux ?

Cela a été tout simplement incroyable ! Dans mon processus d’élimination, l’une des choses qui me frustre le plus est de tromper les autres. Cela me donne une crise cardiaque. J’ai l’aide d’un dingue. Malgré le fait que ma section soit brève, j’ai l’impression d’avoir transmis la leçon que j’avais l’intention de transmettre : l’importance de ne rien lâcher et d’être toujours attentif. Il faut casser le gue*le puis y revenir à l’occasion. Ce n’est que de cette manière que l’on peut progresser. Ce serait l’équivalent de mon Top Chef gagnant si le grand public réalisait ce qui se passait !

Quels sont vos projets actuels et que souhaitez-vous accomplir ?

Je monte une résidence avec la Maison Petrossian (dont il est le chef exécutif, ndlr) qui se déroulera du 9 au 12 mars. Un projet qui me trottait dans la tête depuis quelques années se concrétise. Je voudrais attirer l’attention sur mes racines culinaires, qui sont dans la cuisine indienne. En introduisant des méthodes issues de la cuisine française, je souhaite désamorcer les stéréotypes du “trop ​​sucré et lourd” et débarrasser le monde du “trop ​​sucré et lourd”. Cela servira d’excellent test pour la nourriture que je veux introduire dans les années à venir.