Skip to content

Rafael nadal maladie genetique

Rafael nadal maladie genetique; En conséquence, il a choisi de faire l’annonce concernant la conclusion de sa saison 2021 et son forfait à l’Open des États-Unis, qu’il avait précédemment remporté à quatre reprises (2010, 2013, 2017, 2019). Les fans de tennis ne pourront plus voir Rafael Nadal concourir sur les courts en 2018. Selon un message que l’Espagnol a publié sur son compte Twitter, “honnêtement”, j’ai beaucoup plus mal que je ne devrais avec mon pied, et j’ai besoin de prendre du temps.

Rafael nadal maladie genetique
Rafael nadal maladie genetique

Il avait précédemment décidé de ne pas participer à Wimbledon ou aux Jeux olympiques de Tokyo cette année. Il a fait un effort pour retourner à Washington (ATP 500), la capitale des États-Unis, mais l’agonie l’en a empêché. Cependant, il a tout de même réussi à remporter la victoire sur Jack Sock, bien que serrée, avant de s’incliner face à Lloyd Harris en 8e de finale (4-6, 6-1, 4-6). Le problème de pied qu’il a ignoré pendant les 16 dernières années a soudainement éclaté au pire moment possible. A Roland-Garros, en demi-finale, face à Novak Djokovic, qui évoluait à haut niveau.

Syndrome de Müller-Weiss

Après avoir offert un certain nombre de pronostics distincts, les professionnels de la santé en ont enfin choisi un. Rafa souffre d’une maladie dégénérative connue sous le nom de syndrome de Muller-Weiss. Cette maladie provoque une déformation de l’un des os qui se positionne au milieu du pied. Dans ce cas particulier, c’était son pied gauche. Cette variante tardive de l’arthrose est l’un des types les plus douloureux de la maladie. Cette affection s’est manifestée pour la première fois en 2005, au lendemain d’une victoire sur Ivan Lubjicic lors du match de championnat du tournoi de Madrid, qui se déroulait alors en salle (7-6 au cinquième set après avoir été mené deux sets à zéro ).

Vendredi, l’homme qui est actuellement classé quatrième mondial a annoncé sur Twitter qu’il se retirait de l’US Open, qu’il a remporté quatre fois. Les dommages au pied gauche de l’athlète de 35 ans ont été aggravés alors qu’ils participaient à un tournoi dans l’État de Washington. Sur Twitter, il a déclaré: “L’honnêteté exige que j’admette que je souffre beaucoup plus que je ne devrais avec mon pied, et j’ai besoin de prendre un peu de temps.”

Afin de protéger sa santé, “Rafa” a déjà été contraint de se retirer de Wimbledon et des Jeux olympiques de Tokyo cette année. Depuis 2005, l’Espagnol est gêné par un problème au pied.

Le diagnostic a finalement été établi après plusieurs années d’enquête. Le syndrome de Muller-Weis est une maladie dégénérative qui se traduit par une déformation d’un des os de la région centrale du pied. Cette condition est une sorte d’arthrose. Nadal souffre de cette condition. Même si « Rafa » ne présente que des symptômes au pied gauche, la condition est presque toujours bilatérale ; cela signifie qu’il se manifeste fréquemment dans les deux pieds du patient en même temps.

Une condition très rare avec des options thérapeutiques très limitées.
Le joueur de tennis a pris à cœur les recommandations des médecins et les a scrupuleusement suivies, mais la blessure n’a pas pu être totalement guérie. La maladie est extrêmement rare et les traitements ne sont pas aussi avancés qu’ils devraient l’être. Il est nécessaire de se reposer suffisamment, de prendre des anti-inflammatoires contre la douleur, de suivre un traitement orthopédique et de réserver l’intervention chirurgicale en dernier recours et uniquement si elle est absolument nécessaire. Cependant, tant qu’il continue à concourir à un niveau élevé, la chirurgie n’est pas une option.

Rafael Nadal, qui a remporté son 14e tournoi de Roland-Garros, a de nouveau évoqué la perspective que ce sera l’un des derniers tournois auxquels il participera.
Le joueur de tennis souffre du syndrome de Müller-Weiss, qui provoque des douleurs au pied gauche du joueur de tennis.
Une condition dégénérative qui l’a déjà empêché de jouer à plusieurs reprises dans le passé.
Partager
Reviendra-t-il défendre son championnat l’année suivante ? Rien n’est moins sûr que cela. Rafael Nadal a reconnu qu’il était incapable de continuer à jouer au tennis en raison de la douleur qu’il ressent au pied gauche. Cet aveu intervient après que Nadal a une nouvelle fois repoussé les limites physiques et statistiques du sport en remportant dimanche son 14e titre sur la terre battue parisienne, son 22e trophée du Grand Chelem. et qu’il n’envisageait pas de le faire au cas où une solution durable ne serait pas trouvée.

Rafael nadal maladie genetique
Rafael nadal maladie genetique

“Des injections dans les nerfs pour engourdir le pied m’ont permis de continuer à jouer pendant ces deux semaines”, pourrait-on le citer. “J’ai joué sans douleur, mais aussi sans aucune sensation ni sensibilité”, a-t-il ajouté, soulignant que cette opération ne lui ferait pas mal au pied mais pourrait causer des blessures futures en raison d’un manque de sensation dans le pied. J’ai joué sans douleur, mais aussi sans sensation ni sensibilité.” “Prendre ce risque était quelque chose que je voulais faire pour jouer ici, mais ce n’est pas quelque chose que je veux faire à l’avenir. C’était une situation de “one shot”.

Une maladie identifiée en 2005

Le joueur a en fait Müller-Wle syndrome d’eiss, une forme très inhabituelle de maladie dégénérative qui se manifeste par la nécrose de l’un des os placés au milieu du pied. Ce syndrome fait dégénérer le pied du joueur. Selon Gilbert Versier, ancien chef du service de chirurgie orthopédique de l’hôpital militaire de Vincennes, qui s’est confié à L’Équipe sur la maladie, “elle touche principalement les personnes qui ont les pieds plats”.

Depuis 2005, Rafael Nadal souffre de l’agonie que provoque la maladie. Selon Gilbert Versier, il avait des semelles orthopédiques qu’il fallait changer “au moins deux ou trois fois par an”. Malgré tout ce qui s’était passé, il avait réussi à atteindre le sommet du classement international du tennis. En particulier, cela était dû au fait qu’il les portait.

La maladie, cependant, s’est réveillée avec vengeance en 2021 lorsqu’elle a été jouée contre Novak Djokovic en demi-finale de Roland-Garros. Malgré le fait qu’il avait déjà concédé sa défaite à l’événement de Wimbledon de cette année et aux Jeux olympiques de Tokyo, il a été contraint de se retirer de l’US Open et d’annoncer qu’il ne participerait à aucun concours futur. En août de l’année précédente, il a déclaré sur son compte Twitter : “Honnêtement, je souffre beaucoup plus que je ne devrais avec mon pied et j’ai besoin de prendre un peu de temps.”

Il est temps de chercher un traitement un peu différent de ce que nous avons fait. Je suis prêt à faire tout ce qui doit être fait pour maintenir mon avantage concurrentiel. Je suis convaincu que si je dors suffisamment et que je fais énormément d’efforts chaque jour, je réussirai. Il a posté sur ses réseaux sociaux : “Je travaillerai avec autant de diligence que possible pour atteindre cet objectif.”

Rafael nadal maladie genetique
Rafael nadal maladie genetique

La pathologie n’est pas fréquente, et même extrêmement inhabituelle. Elle touche principalement les femmes entre 40 et 60 ans, et le traitement le plus important est le repos ainsi que l’utilisation de semelles orthopédiques. Ce que Rafa a sans aucun doute fait, et ce qu’il a sans aucun doute fait sans aucun résultat. Selon le vainqueur de 20 titres du Grand Chelem, “J’en arrive à la conclusion que ce dont j’ai besoin, c’est de temps pour récupérer, pour changer une série de choses et pour essayer de comprendre quelle a été l’évolution de mes pieds ces derniers temps.” Finalement, il est arrivé à cette conclusion après avoir réalisé que “ce dont j’ai besoin, c’est de temps pour récupérer, pour changer une série de choses”.