Skip to content

Sophia aram france inter

Sophia aram france inter;

Partenaire : Benoît Cambillard
Enfants : Chaïm Cambillard

Inter En réponse à sa décision de rebaptiser le Convoi des libertés, une dessinatrice française, Sophia Aram, a été vertement critiquée en ligne dimanche 13 février. Sophia Aram a encore frappé, cette fois mercredi 9 février. La journaliste de France Inter n’a pas eu peur de dire ce qu’elle pensait face au flot de camions qui se sont surnommés le “convoi de la liberté”.

Sophia aram france inter
Sophia aram france inter

Après avoir tweeté “Je vois la stupidité, mais je ne vois pas la liberté”, le comique a enchaîné avec “Devez-vous vraiment obtenir la version motorisée de l’antivax?” quelques heures plus tard. jpp.” Loin de s’arrêter là, la comédienne qui incarne l’avocate-militante Gisèle Halimi dans Flashback de Caroline Vigneaux a même surnommé la campagne, avec un hashtag explicite, le ” Convoi des Teubés “.

Sophia Aram a riposté contre les partisans politiques du « Freedom Convoy » trois jours plus tard, le samedi 12 février, selon des informations. Nicolas Dupont-Aignan, Florian Philippot ou encore Jean-Luc Mélenchon ont tous été dans son objectif. “#ConvoiDeLaLiberté : voilà des particuliers qui font bouger les choses et qui expriment des revendications identiques aux miennes : baisse du prix de l’essence, plus de pouvoir d’achat et fin du #PassVaccinal”, a déclaré sur Twitter la candidate de La France Insoumise.

Le convoy de la libertay – Le Billet de Sophia Aram

“Je ne peux qu’approuver ce que vous avez dit.” Jordan Bardella, un chroniqueur, a également épinglé l’image. Entre-temps, l’eurodéputé de 26 ans a déclaré que leurs “revendications” étaient “valides”. C’est le cri d’une France qui ne veut pas mourir, et qu’Emmanuel Macron aura détesté pendant les cinq prochaines années », écrit-il sur son blog. pot d’antivax moteur deux mois avant une élection…”, écrit sans plus tarder l’écrivain.

Rappelons que ce mouvement, qui a commencé sur les réseaux sociaux, rassemble des personnes qui s’opposent au laissez-passer vaccinal, à la hausse du prix de l’essence et à plus de pouvoir d’achat. Il est basé sur les manifestations de camionneurs qui ont paralysé Ottawa, au Canada, pendant des années. Pendant plusieurs jours, les résidents de la capitale du Canada ont été forcés de vivre leur vie au milieu de routes encombrées, accompagnés par le hurlement des klaxons.

À l’instar d’un groupe de camionneurs canadiens, ils s’opposent au laissez-passer de vaccination et à la perte de pouvoir d’achat qui en découle. Sophia Aram, une actrice de France Inter, a remis les libérateurs à leur place à Paris le week-end dernier, selon des informations.

Sophia aram france inter
Sophia aram france inter

En référence au cortège d’automobiles et de camions du week-end qui passait sur les Champs-Élysées, elle a déclaré sur Twitter : “Je vois la bêtise, mais pas la liberté”. Sa série de tweets, qui comprenait le hashtag #Convoidesteubés, posait la question : “Avez-vous vraiment besoin d’un antivax motorisé ?”

Lorsqu’elle ne travaillait pas comme humoriste à la radio du matin, elle faisait des petits boulots pour compléter ses revenus. L’étudiante de première année Sophia Aram a profité de l’occasion pour dénoncer des personnalités politiques telles que Jean-Luc Mélenchon, Jordan Bardella et Nicolas Dupont-Aignan pour leur soutien opportuniste aux organisations terroristes.

Lundi matin, à son retour à la Maison de la radio, elle a consacré son morceau de service public à l’occasion. Sophia Aram, qui a un accent québécois, a publié une vidéo sur son compte YouTube dans laquelle elle s’en prend aux efforts de mobilisation du Canada. “Pour autant que je sache, vos convois français de la liberté semblent similaires de loin”, a-t-elle déclaré. De plus, pour profiter de la “crise de crédibilité” que traverse le convoi français.

Elle prouve que leurs affirmations sont inexactes en raison de leur grand nombre et du rythme élevé auquel ils effectuent des déplacements déjà limités à 30 kilomètres à l’heure depuis la ville. “Ce qui a déclenché la contestation canadienne”, dit Sophia Aram, “n’est pas glorieux, mais c’est surtout la prise du Capitole par les partisans de Trump qui a déclenché la contestation au Canada”. Les manifestants en France sont invités à sélectionner un candidat et à voter lors des prochaines élections, plutôt que de klaxonner.

La capitale de la Nouvelle-Zélande, Wellington, a également été prise d’assaut par ce « convoi de la liberté ». Samedi 12 février dernier, ces « passeurs de liberté » venus des quatre coins de la France se sont réunis à Paris pour un événement unique. Malgré l’interdiction des manifestations, 337 personnes ont été verbalisées et 44 autres interpellées en début de journée, selon le compte Twitter de la préfecture de police de Paris. Elle a commis l’erreur de qualifier ces derniers temps les personnes rassemblées à Paris pour les vaccins et les manifestations sur le coût de la vie de “convoi de teubes”.

Sur France Inter, avec l’accent québéquois, Sophia Aram

Bien que l’on puisse être en désaccord avec l’objectif (pollution, embouteillages, etc.), on peut se demander pourquoi un fonctionnaire de l’État (qui est payé par tous les Français, y compris ceux qui rejoignent le convoi de la liberté), a le pouvoir de tenir de tels propos. . L’application d’un peu de décence et de morale à quelqu’un qui ne serait rien sans sa contribution à l’ensemble du peuple français pourrait être bénéfique.

Les militants contre la vaccination et la mondialisation ont bété accusé d’être “teubés”, ou d’être incapable de penser ou de porter des jugements sensés. Est-ce vrai? En aucun cas, forme ou forme. Lorsque vous êtes dans un studio cosy financé par les contribuables, il est simple de se moquer et de critiquer les étrangers ; mais, quand tu es devant un public, c’est beaucoup plus difficile.

“Des athées et des bohèmes bien intentionnés qui sont terrifiés par l’environnement présumé.” Sa fascination pour la Maison de la Radio, où le père de Sophia Aram travaillait comme chef, a commencé lorsqu’elle était jeune. Avec un humour caustique et une réticence à faire des concessions, le journaliste s’exprime au micro de France Inter depuis 2008. Ses cibles privilégiées sont les membres de l’extrême droite.

Sophia aram france inter
Sophia aram france inter

Il a récemment été influencé par Karine Le Marchand, qui a incarné avec sympathie Marine Le Pen dans le film Une aspiration intime, qu’il a récemment vu. Lorsqu’elle s’est exprimée lors de la Marche pour la vie des femmes à Paris contre les violences faites aux femmes, elle a condamné la croyance du collectif Booty Therapy selon laquelle le twerk permet aux femmes de se réapproprier leur corps, malgré le fait que sa propre marque de féminisme n’est pas universelle. Quelques jours plus tard, à la Libération, il est confronté à un grand nombre de personnes opposées à ce texte.

Le comédien, en revanche, semblait insouciant. En plus des billets d’ambiance sur France Inter chaque lundi matin, le livre de Sophia Aram La Question qui tue sortira début 2021. Sophia Aram tourne désormais avec nos amours. (Dentaire est l’éditeur.) En tout cas, elle a parlé doucement en réponse à la question radio car c’était “vraiment adorable”.

Non, Mme Aram, il n’y a pas de Teubés dans cette caravane en ce moment. De la ferme à l’industrie, de la classe ouvrière à la haute société, ils représentent une diversité d’horizons et d’expériences. De plus, il y a quelques PDG et politiciens innovants qui font la différence.

La prochaine étape de l’itinéraire de Madame Aram devrait être une visite chez le peuple doux et sans prétention de France, qui a tant à nous apprendre. Les mères, les dirigeantes d’associations et les agricultrices sont autant d’exemples de personnes qui travaillent comme employées, conseillères ou techniciennes à divers titres. L’enrichissement culturel de Madame Aram n’est pas venu de l’intérieur, mais plutôt de l’extérieur.