Skip to content

Surya bonaly vie privée

Surya bonaly vie privée; Elle est une mère célibataire sans enfant. Bonaly est végétarien depuis qu’il est tout petit. Surya Bonaly (née le 15 décembre 1973 à Nice, France) est une patineuse professionnelle d’origine française et américaine née dans la ville de Nice le 15 décembre 1973. Après avoir été adoptée à l’âge de huit mois par ses parents adoptifs, Suzanne et Georges Bonaly, la petite fille a grandi dans un milieu non traditionnel et n’a pas fréquenté l’école. Ses parents sont chargés de lui enseigner le français et les mathématiques, le reste des matières étant enseigné par correspondance par le reste de l’école. Lorsqu’il a trois ans, sa mère lui offre sa première paire de patins. Après, c’est sur la glace que se joue la vie de la fillette.

Surya bonaly vie privée
Surya bonaly vie privée

L’ancien champion du monde de patinage artistique, installé aux Etats-Unis depuis de nombreuses années, fera un retour en France pour le tournage de l’émission de télévision M6 Ice Show, qui sera diffusée fin novembre.

Le 15 décembre 1973 marque la naissance de la petite Surya, originaire de la ville de Nice. Suzanne et Georges Bonaly l’adoptent après huit mois de fréquentation. Pendant les 12 premières années de sa vie, elle a grandi dans l’arrière-pays niçois, entourée d’une multitude d’animaux (même une mangouste !). Elle ne va pas à l’école puisqu’elle est accompagnée de sa mère qui est professeur d’éducation physique. Les matières de mathématiques et de français lui sont enseignées par ses parents, tandis que les autres matières sont enseignées via le programme de correspondance de l’école. C’est sa mère qui l’initie au patinage lorsqu’il a trois ans.

Au cours de l’été 1985, la famille Bonaly s’installe

Champigny-sur-Marne, en banlieue parisienne. De plus, Surya progresse à grands pas grâce aux conseils de son entraîneur Didier Gailhaguet. Cependant, c’est sa mère qui est en charge de sa carrière sportive. Cela la démoralise et la dissocie de tous les aspirants athlètes qui tentent de la saisir par le col. Lorsque Surya est reconnu pour ses capacités, il reçoit le titre de champion du monde junior pour la première fois en 1991. Aux Jeux olympiques d’été de 1992 à Albertville, cependant, elle ne pourra pas monter sur la plus haute marche du podium, car elle terminera en cinquième position.

Surya bonaly vie privée
Surya bonaly vie privée

Les JO, en revanche, continueront d’être son fléau puisqu’elle ne pourra jamais monter sur le podium (elle a terminé quatrième à Lillehammer en 1994 et dixième à Nagano en 1998).

Néanmoins, son palmarès est impressionnant : neuf championnats nationaux, cinq championnats d’Europe (de 1991 à 1995) et trois médailles d’or aux championnats du monde (1993, 1994, 1995). Lors des championnats du monde de 1994 à Chiba (Japon), elle suscite la polémique en refusant de monter sur la deuxième place du podium après avoir été jugée lésée au premier tour de la compétition.

C’est toujours ce caractère tremblant qui la pousse à faire demi-tour dans la foulée des JO de Nagano. Malgré le fait qu’elle ne concoure plus pour la première place, elle autorise l’utilisation d’une figurine interdite par le règlement.

L’année suivante, elle décide d’arrêter sa participation au concours et déménage à Las Vegas avec sa mère. Tous trois veulent implanter une école de patinage artistique dans la région.

Surya, qui a obtenu la citoyenneté américaine en 2004, a continué à se produire, notamment dans des tournois de lutte professionnelle et des galas de démonstration dans divers endroits du monde.

En France, il a été présenté dans l’émission télévisée 2010 La ferme célèbres , diffusée sur le réseau national.

Surya bonaly vie privée

Surya Bonaly est une gymnaste qui a d’abord attiré l’attention grâce à sa gymnastique artistique. Didier Gailhaguet, entraîneur personnel français, découvre et développe le potentiel de la jeune patineuse très immédiatement après l’avoir rencontrée. Surya Bonaly reliera ensuite les récompenses et les titres dans une séquence d’événements. De 1989 à 1997, elle a été sacrée cinq fois championne de France, remportant au total dix médailles d’or au niveau Grand Prix, ainsi que cinq titres de championne d’Europe.

Surya Bonaly coachera le chanteur Florent Torres et l’ancienne Miss France Chloé Mortaud dans l’Ice Show à partir du 27 septembre sur M6. Elle participera à une compétition de patinage sur glace qu’elle espère gagner avec l’aide de ses petits protégés. La patineuse professionnelle, qui réside désormais aux États-Unis, a ouvert les portes de sa vie privée au magazine Gala, et elle a une nouvelle excitante à partager : elle a retrouvé l’amour !

Surya Bonaly et ses élèves travaillent d’arrache-pied pour préparer leur prochaine compétition contre les équipes de Philippe Candeloro, qui comprend la chanteuse Kenza Farah et son amie, l’ancienne cycliste Richard Virenque, Sarah Abitbol, ​​qui comprend l’animateur Norbert Tarayre et la bombe Clara Morgane. , ainsi que Gwendal Peizerat, qui entraîne Tatiana Golovin et Merwan Rim, tous deux blessés.

Cependant, la plupart de l’année pour le patineuse

Est passée aux États-Unis, notamment à Las Vegas, où elle et sa mère, Suzanne, ont fondé une école de formation en patinage en 2005. Cette dernière occupe une position de premier plan dans la vie professionnelle et personnelle de Surya Bonaly. La mère de la patineuse travaille à ses côtés et n’hésite pas à s’impliquer dans la vie amoureuse de sa fille lorsque l’occasion se présente.

“Elle veut tellement l’homme idéal pour moi”, explique l’athlète de 39 ans avant d’expliquer que sa mère n’hésite pas à lui dire quand un homme ne lui plaît pas. “Elle veut tellement l’homme idéal pour moi”, explique l’athlète de 39 ans. Surya Bonaly, en revanche, ne s’y intéresse pas. Il est expliqué par elle que puisqu’elle est une fille “exceptionnelle” “elle ne doit rien vouloir de plus que son propre bonheur”.

Surya bonaly vie privée
Surya bonaly vie privée

Et, pour son plus grand plaisir, Surya Bonaly l’a découvert, et elle ne le cherche pas : “Je suis follement amoureuse. Je suis accompagnée d’un compagnon.” Surya Bonaly, pour sa part, ne se précipite pas pour fonder une famille car, comme elle l’explique, cela nécessiterait “un peu de réflexion”. Il n’y aura plus rien à dire sur ce charmant prince puisque la patineuse garde sa vie privée ultra-secrète.

La jeune femme est entraînée par Didier Gailhaguet, sa mère, ainsi que par André Brunet et Alain Giletti, et elle termine sur le podium des Jeux Olympiques. Elle a terminé quatrième à Lillehammer en 1994 et dixième à Nagano en 1998. Cependant, elle a pris un risque en créant une figure illégale : un salto arrière, qui restera dans l’histoire comme un repère du patinage artistique et apportera sa carrière professionnelle comme une patineuse à une fin pour de bon.

Vivant aux États-Unis, elle co-fonde avec sa mère une école d’art pour la décoration de gâteaux, qu’elle reçoit en 2004 en même temps que la nationalité américaine. Elle sera de retour en France en 2010 pour participer au festival Ferme Célébrités. Dans le cadre de l’étape française du Holiday on Ice Tour en 2014, elle est l’une des principales attractions du spectacle.