Skip to content

vaccin coqueluche femme enceinte

vaccin coqueluche femme enceinte. La meilleure façon de prévenir les cas graves de coqueluche est par la vaccination. La vaccination des nourrissons est recommandée à partir de l’âge de deux mois; Cependant, la protection offerte n’est que partielle jusqu’à l’âge de trois mois, ce qui laisse une fenêtre de vulnérabilité à l’infection pendant les premières semaines de vie.

vaccin coqueluche femme enceinte
vaccin coqueluche femme enceinte

HAS recommande que les femmes enceintes se fassent vacciner contre la coqueluche à partir du deuxième trimestre, de préférence entre 20 et 36 semaines d’aménorrhée (absence de menstruations) pour protéger leurs nouveau-nés dans les premiers mois de la vie. Les anticorps anticoquelucheux portés par la mère pendant la grossesse protégeront son nouveau-né. Des vaccins tétravalents qui ne sont pas fabriqués à partir d’organismes vivants sont actuellement disponibles en France et peuvent être utilisés à cette fin.

Selon la HAS, la femme doit être vaccinée tout au long de chacune de ses grossesses. La concentration d’anticorps maternels est insuffisante pour assurer une protection passive des nourrissons même si la mère a été vaccinée avant la grossesse.

La HAS conseille de maintenir la stratégie de cocooning en place si la mère n’a pas été vaccinée à un moment quelconque de sa grossesse et pendant au moins un mois avant l’accouchement. Par conséquent, même si elle envisage d’allaiter, la mère doit être vaccinée avant de sortir de l’hôpital. Il est également fortement conseillé de faire vacciner le système de soutien du nouveau-né. Cela inclut les parents, les frères et sœurs, les grands-parents et toute autre personne qui passera beaucoup de temps avec le nouveau-né au cours des six premiers mois de sa vie.

La vaccination des femmes enceintes s’est avérée efficace pour protéger les nourrissons de moins de trois mois, selon les données recueillies pendant plus d’une décennie dans d’autres pays. Cette vaccination réduit le nombre de nourrissons de moins de deux mois qui doivent être hospitalisés (de 56,3 et 84,3%, respectivement) et le nombre de nourrissons de moins de trois mois qui meurent de la coqueluche (d’environ 95% en Angleterre et au Pays de Galles).

De plus, les études ont montré que la vaccination est sûre et n’est pas liée à un risque accru d’événements indésirables chez les femmes enceintes, le fœtus ou le nouveau-né.

vaccin coqueluche femme enceinte
vaccin coqueluche femme enceinte

error: Content is protected !!