Skip to content

William zemmour fils

William zemmour fils; Éric Zemmour

Eric Zemmour était destiné à être entraîné sous les projecteurs des médias à un moment donné dans le futur, pour le meilleur ou pour le pire. Enfiévré, passionné, tranchant, cassant, parfois violent, défendant le « politiquement correct » aux dépens du « politiquement incorrect » dans une France déchue, déchoitante et trompeuse, le polémiste a fait l’objet des polémiques actuelles autour de l’expression : “Le politiquement correct” Parce que la grande majorité des trafiquants de drogue sont noirs et arabes, les Français issus de l’immigration sont plus surveillés que leurs homologues… C’est une réalité. » Est-ce une sorte de casse crypto-lepéniste ? C’est interdit. Cependant, il donne les raisons suivantes à la Licra : Malgré le fait que je n’ai jamais eu l’intention de qualifier les Afro-Américains ou les Arabes-Américains de criminels, je m’excuse si cette déclaration a été sortie de son contexte et a offensé.

William zemmour fils
William zemmour fils

Etienne Mougeotte, patron du Figaro, est le premier à mordre à l’hameçon : Zemmour est convoqué à un entretien préparatoire à une licence, et le lendemain, il reçoit son premier refus : « Zemmour a été convoqué, mais il a pas été licencié », comme l’informe le patron du Figaro. Suite à cela, Mougeotte envoie une lettre à Zemmour demandant une copie de la lettre d’excuses à la Licra. Enfin, il conclut qu’il n’est plus nécessaire d’invoquer la mascotte du Figaro Magazine…

Les deux messieurs ne s’étaient pas parlé de toute la semaine. N’est-ce pas étrange ? « Ce qui a convaincu Mougeotte, c’est le nombre de courriers et de mails de lecteurs du Figaro indiquant qu’ils résilieraient leurs abonnements s’il démissionnait », explique Zemmour, bien conscient d’avoir établi une “marque” indispensable pour une publication préservationniste. Une marque qui, pour continuer à exister, nécessite aussi une certaine polémique…

Qui est ce personnage mystérieux ?

Êtes-vous un chercheur d’opportunités dans le domaine de la pensée qui a découvert un moyen d’exister médiatiquement ? Qu’obtenez-vous lorsque vous combinez les turbulences de l’industrie audiovisuelle avec la commercialisation de sa virulence, du haut de l’iTele au bas de la RTL et du haut du Fig Mag sur France 2 ? Et s’il était le justificateur de ceux qui croient que tout ce qu’ils disent est faux, malgré le fait qu’il a la capacité de crier haut et fort ?

En tout cas, ce pamphlétaire de la bande basé à Ruquier a de quoi se réjouir lorsque les mauvais jours arrivent : ses prestations aux côtés d’Eric Naulleau lui rapportent environ 2 000 euros à chaque épisode. Ses gains chez Ruquier dépassent de loin son salaire au Figaro. « Je ne veux rien dire parce que j’ai peur que les gens ne comprennent pas ce que je dis », dit-il quand on lui demande pourquoi il ne veut pas parler.

Stratégie d’humanisation à l’heure où les sondages montrent une tendance négative pour le candidat de la Reconquête ? A en croire Eric Zemmour, ce n’est tout simplement pas vrai. Qui a toujours mis un point d’honneur à éviter d’impliquer les médias dans sa vie privée. Pourtant, ce sera son propre fils qui mènera la charge : Thibaut Zemmour, le vingt et unième, qui a fait ses débuts publics hier avec son père, candidat à la présidence des États-Unis en 2022.

Dans le cadre de la campagne de son père, le fils d’Eric Zemmour a accepté pour la première fois de témoigner en faveur de son père dans une émission de télévision numérique sur YouTube appelée QG, qui a été rebaptisée “QG de campagne”. Le tout sous la direction du vidéaste Guillaume Pley, qui a travaillé sur des émissions comme NRJ et Fun Radio Belgium. Ce sera un format d’une heure, avec un ton plus décontracté et “brillant” que les débats houleux qui voient les candidats pulluler sur les réseaux de télévision traditionnels.

William zemmour fils
William zemmour fils

Cela remonte à 1981 et 1988, n’est-ce pas ? Et puis, depuis l’histoire de la religion islamique au collège de Creil, je suis du côté de la gauche. En septembre 1989, deux puis quatre collégiennes refusent de céder leur place de valet à la grand-mère du principal, Ernest Chénière. Une partie de la gauche plaide pour l’existence d’un « droit à la différence ». Zemmour est stigmatisé comme un paria : tout son être, son histoire et celle de sa famille s’opposent à ce « droit de la différence ».

Zemmour prône l’intégration complète des immigrés, ce qui inclut l’abandon de leur propre culture. Cet effort de la part de sa famille sert de modèle à tous ceux qui sont impliqués dans la revente du passeport tricolore. A l’instar de ce qu’il disait aux « jeunes du ghetto » : si vous voulez être français comme moi, alors mouillez-vous les pieds en entrant dans l’immeuble…

Du coup, il demande aux descendants d’immigrés

De renoncer à leurs prénoms ou de les réserver à des situations privées ou confessionnelles : « C’est comme moi, je m’appelle Eric, Justin, Léon, etc. Cependant, dans la synagogue, je porte le nom de Mose. »

À la fin de te livre, Zemmour ne parle que de lui, comme si sa récente réintroduction au français avait forgé son idylle d’outils idéologiques. Chaque portion d’un acte public : le décret d’Isaac-Jacob, surnommé Adolphe Crémieux, du 24 octobre.

L’année 1870 marque l’octroi de la nationalité française à tous les juifs d’Algérie. Par conséquent, après la défaite de Sedan, le gouvernement français est complètement désorganisé. Ce décret fut signé à Tours, la ville où le gouvernement s’était réfugié après l’avancée des Prussiens. Ce détail particulier de l’histoire a laissé une impression durable sur la psychologie d’Eric Zemmour, qui a été traumatisé par une trahison et est maintenant rongé par la nostalgie d’un Empire français disparu depuis longtemps. C’est l’un des thèmes centraux de son dernier livre, « Mélancolie française » (Fayard/Denol), qui s’est hissé en tête des best-sellers suite à la polémique qui l’a entouré. Selon ses détracteurs, le livre est « l’œuvre d’un Trissotin qui n’a pas réussi à assimiler ses leçons d’histoire ».

William zemmour fils
William zemmour fils

Chez les Zemmour, la mère s’occupe de l’administration, tandis que le père, pharmacien qui travaille à Montreuil, termine sa journée en dirigeant une escouade d’ambulanciers à travers la ville. La famille est modeste, mais ils ont fait l’effort d’élever deux fils (l’un d’eux est maintenant directeur de bibliothèque). Eric, le jeune, se donne beaucoup de mal pour plaire à sa mère. À l’école, il a hâte de découvrir les meilleures notes. Bon en français, bon en histoire… mais moins bon en langue étrangère.

Cela vaut la peine pour lui de participer au concours d’entrée de l’Ena. « Mon expérience de prise de parole en public n’a pas été trop mauvaise puisque le sujet de l’histoire n’est apparu qu’à la toute fin, raconte l’orateur. Je n’ai pas pu me moucher. L’année suivante, les choses sont allées de mal en pis : j’ai été viré dès que la lettre a été écrite. Après tout, personne ne me reconnaissait plus comme le meilleur de ma classe et j’étais désemparé. Cependant, il est faux de prétendre que je fais payer mon échec aux élites ! » Zemmour a fait des recherches « pour faire des recherches ». Son échec le laisse se sentir vaincu et vaincu, comme s’il devait renoncer à son rêve d’être un auteur pour toujours.