Skip to content

Claire borotra jeune

Claire borotra jeune; Claire Borotra est la fille de l’homme politique Franck Borotra. Elle est née le 25 septembre 1973 à Boulogne-Billancourt, France. Ayant développé un intérêt pour la danse dès son plus jeune âge, elle l’a poursuivie professionnellement. A neuf ans, la jeune fille s’inscrit à l’école de danse de l’Opéra de Paris, où elle étudiera la danse classique pendant trois ans. Finalement, lorsqu’elle s’inscrit au Conservatoire de Versailles quelques années plus tard, la jeune femme se retrouve attirée par le monde du théâtre et de la performance.

Claire borotra jeune
Claire borotra jeune

Après avoir fait une brève apparition dans la série télévisée Premiers Baisers, elle obtient en 1993 un rôle mineur dans le téléfilm Honorin et l’enfant prodigue, dans lequel elle apparaît avec Franck Dubosc. Quelques rôles au petit écran apparaissent dans les années qui suivent, mais c’est surtout sur scène que l’actrice brille, apparaissant dans nombre de pièces de théâtre et de comédies musicales à travers le pays. Dialogue avec une petite fille morte, Le radeau de la méduse, Le triomphe de l’amour, La dévastation de l’amour…

Vers le début du XXIe siècle, la comédienne

Revient sur le petit écran dans des rôles plus significatifs (L’Institutrice, Le destin de Clarisse, Une fille dans l’azur, etc.). En 2003, elle endosse le rôle de Talia Vargas, l’héroïne du conte d’été de TF1, Le Bleu de l’océan, dans lequel elle se révèle au grand public. Par la suite, Claire Borotra multiplie les tournages de téléfilms et diversifie les noms des personnages : « Bel ami », « Huis clos », « Les enfants, j’adore ! et “Le canapé rouge”.

Elle a rejoint les distributions de nombreuses séries télévisées, dont Antigone 34, Jeu de dames, Le mystère du lac et Le vengeance aux yeux clairs. De plus, elle apparaît dans un certain nombre d’émissions de télévision sur le thème de la police, notamment Disparus, Meurtres à, Crimes parfaits et The Death of a Beachcomber. En 2020, elle apparaîtra dans un épisode de la série télévisée Cassandre, qui sera diffusé sur France 3.

Dans le même ordre d’idées, elle ajoute un accord à son arc puis démarre le processus de fabrication à partir de là. En 2006, elle produit le long métrage télévisé Les Enfants j’adore et en 2008, elle produit la série télévisée Vive les vacances. En 2009, elle a été présidente du jury du Prix du producteur français de télévision. Claire Borotra sera à l’affiche du téléfilm La mort d’une plage, dont la première sera diffusée sur France 3 le mardi 15 juin. Closer aura l’occasion de renouer avec sa vie idyllique auprès de Jérôme Anger, le père de ses deux enfants.

Clare Borotra jouera le rôle du lieutenant Eloise Gentil dans la série télévisée française La Mort de la plage, qui sera diffusée en première sur France 3 ce lundi 15 juin prochain. C’était lors du tournage de la série télévisée Julie Lescaut, vers la fin des années 1990, que Claire Borotra a renoué avec Jérôme Anger, avec qui elle avait précédemment travaillé sur un projet pour le petit écran. Malgré le fait qu’ils soient désormais divorcés, les deux acteurs ont vécu une belle histoire d’amour qui s’est étalée sur de nombreuses années. Ils sont également devenus parents à deux reprises, d’une fille nommée Alas née en 2001 et d’un garçon nommé Arthur né en 2008, respectivement. L’ancien couple, réuni par un amour commun du cinéma, a eu l’occasion de collaborer sur de nombreux projets.

Claire borotra jeune
Claire borotra jeune

Clare Borotra revient sur scène avec les planches en 2015, après une interruption de dix ans, pour se produire en ouverture de la pièce Un cadeau hors de temps de Luciano Nattino. En 2016, elle interprète au Festival Off d’Avignon le texte Marilyn, dont elle est l’auteur, qu’elle a écrit dans sa jeunesse. Dur, réalisé par Nicolas Briançon, a été créé en 2018 et l’a comme vedette de la production.

En mars 2022, elle apparaîtra comme l’un des personnages principaux de la série télévisée française Face à face, qui sera diffusée sur France 3.

Claire, passionnée de danse depuis l’âge de huit ans, intègre l’ensemble des Petits Rats à l’Opéra de Versailles à l’âge de dix-huit ans. Elle reçoit une formation de ballet classique à la prestigieuse Ecole de l’Opéra de Paris de l’âge de six ans jusqu’à l’âge de douze ans. L’année suivante, après avoir terminé ses études au Conservatoire de Versailles, elle joue avec Franck Dubosc dans son premier téléfilm, Honorin et l’enfant prodigue (1993). Claire prend la décision de poursuivre une carrière dans la comédie à la suite de cette expérience.

C’est avant tout le théâtre qui accueille la jolie blonde

Entre 1995 et 2004, elle est apparue sur les scènes de nombreux théâtres différents. Le Radeau de la Méduse (1995) a été joué à de nombreuses reprises en province ainsi qu’au Théâtre National de la Colline à Paris.

Malgré ses efforts dans l’industrie cinématographique, Claire Borotra a rencontré le plus de succès sur les écrans de télévision. Après une série d’apparitions à la télévision, sa carrière prend une tournure vertigineuse pour le pire. En 2003, elle est choisie comme personnage principal dans la série télévisée d’été Le bleu de l’océan, wqui est diffusé sur TF1. Il est révélé au monde général via son interprétation de Talia Vargas, une jeune femme déterminée à retrouver sa mère biologique. Neuf millions de téléspectateurs regardent chaque épisode pour voir ce qu’elle prépare ensuite.

En conséquence, ses apparitions à la télévision sont de plus en plus fréquentes et ses rôles plus significatifs. Afin d’avoir plus de liberté créative, elle et son mari, Jérôme Anger, ont monté leur propre entreprise de fabrication à leur domicile. Elle est productrice et scénariste du téléfilm Les Enfants j’adore ainsi que de la télésérie Vive les vacances (2008). En 2009, elle a présidé le jury du 16e Prix du producteur français de télévision.

Elle est mariée à l’acteur Jérôme Anger, avec qui elle a deux enfants, Alas (né en 2001) et Arthur (né en 2008). Elle est divorcée de lui.

Claire borotra jeune
Claire borotra jeune

Quel genre de réaction une jeune actrice a-t-elle lorsqu’elle reçoit un projet comme celui-ci ?

On ne m’a pas envoyé tout le script ; à la place, ils m’ont envoyé des scènes de test. Je n’ai pas pu m’empêcher de m’exclamer “Bingo !” après avoir lu ces sections. Il y avait un énorme potentiel. La première rencontre de Claire avec moi m’a donné une certaine assurance à cet égard.

Votre complicité se lit à l’écran, c’est sûr…

Il est important de noter que les deux n’ont travaillé que sur un petit nombre de scènes ensemble. Chacun était avant tout focalisé sur son environnement : elle était au cabinet du juge, j’étais au commissariat ou sur le terrain. Nos personnages communiquent aussi beaucoup au téléphone. Dans ce cas particulier, j’entendais juste sa voix dans l’interphone.

Du coup, j’étais ravie de la revoir pour les scènes à la maison familiale. Ce sont les mots qui ont résumé ma semaine. Cela nous a permis d’aller au cœur de ce à quoi chacun de nous avait pensé de nos points de vue respectifs, et cela nous a permis de nous reconnecter. Je ne considérais pas ces journées comme des journées de tournage, mais plutôt comme une longue période de repos et de récupération !