Skip to content

De quoi est mort moliere

De quoi est mort moliere; Ceux qui assistèrent à la mort de Molière, survenue le soir du 17 février 1673, à son domicile de la rue de Richelieu à Paris, alors qu’il s’apprêtait à interpréter pour la quatrième fois le rôle-titre de Malade, furent frappés par le fait que c’était à la fois tragique et inattendu. La mort prématurée du chef de la Troupe du Roi, largement considéré comme le plus grand acteur et auteur comique de sa génération, les difficultés rencontrées par sa femme pour lui assurer une sépulture chrétienne et les circonstances incommodes dans lesquelles ses funérailles et son inhumation se sont déroulées place dans le cimetière de l’église paroissiale Saint-Eustache ont suscité de nombreux débats et alimenté de nombreuses hagiographies au cours des siècles qui ont suivi.

De quoi est mort moliere
De quoi est mort moliere

Croyez-vous qu’il est vraiment mort sur le plateau ?

Nous croyons qu’il a commencé à y mourir. Il souffre en effet ce soir d’un trac ; il joue le rôle d’Argan dans Le malade imaginaire (Ironie du sort). Ce mal se manifeste lors de la conclusion de la représentation, lors du ballet burlesque. Molière est, bien sûr, retiré de la scène, mais il est néanmoins bel et bien vivant à l’heure actuelle. Même après avoir été ramené chez lui, qui n’est pas très loin, il est encore capable de marcher, bien qu’avec difficulté.

Tout cela est connu grâce à la relation qu’il a établie avec son ami La Grange, qui est en charge du célèbre registre de l’entreprise. Selon cela, Molière était “très mal à l’aise avec un niveau élevé d’humidité et de flux sur la poitrine, ce qui lui a fait subir un grave empoisonnement toxique, au point que, dans les grands efforts qu’il a déployés pour cracher, il a réussi à rompre une veine de son corps.” Rappelons-nous la conclusion du film d’Ariane Mnouchkine, dans laquelle Philippe Caubère est montré en train de s’étouffer avec son propre sang pour ne pas pouvoir finir.

Molière revient à Paris en 1658, après avoir passé de nombreuses années en province avec sa compagnie, et fait son entrée à la Cour de la Grande Inquisition. Molière a pu consacrer toute sa vie à son métier après avoir reçu la protection de Philippe d’Orléans, frère du roi, puis de Louis XIV lui-même. Innerhalb d’une décennie, il a donné naissance à certaines de ses œuvres les plus célèbres, dont L’Ecole des femmes (1662), Tartuffe (1664), Dom Juan (1665), Le médecin malgré lui (1666), L’avare (1668), Le bourgeois gentilhomme (1670) et Le Patient imaginaire (1670). (1673).

Selon la croyance populaire, Molière n’a jamais connu de véritable disgrâce, malgré les scandales et les controverses qui ont éclaté à la suite de ses pièces[2] et d’autres œuvres. De ce fait, Louis XIV a pu apporter un soutien indéfectible à ses sujets. Molière était un homme riche au moment de sa mort, témoignage de ses réalisations et de son pouvoir à la Cour de chancellerie. De ce fait, on estime que son salaire annuel équivalait à celui d’un gouverneur de province, ce qui représente une somme d’argent non négligeable pour un comédien.

Molière est plus épuisé que d’habitude le 17 février 1673, lors de la quatrième représentation de la pièce imaginaire Malade, mais il refuse d’annuler la représentation. L’acteur, qui souffrait de douleur, a réussi à terminer la représentation malgré ses difficultés et a ensuite été transporté à son domicile.

De quoi est mort moliere
De quoi est mort moliere

Molière, qui souffrait de ce qui semblait être une maladie pulmonaire depuis 1666, fut terrassé par une terrible quinte de toux à son arrivée chez lui, et il mourut des suites d’une hémorragie. Au cours de la soirée, il a été étouffé par une quantité excessive de sang qui s’était accumulée dans ses poumons en raison d’un anévrisme pulmonaire (qui a sans doute été causé par un anévrisme pulmonaire).

Contrairement à ce que l’on croit souvent

Molière ne meurt pas sur scène, mais plutôt chez lui, après sa quatrième représentation de “Malade imaginaire” le 17 février 1673. Sa femme est certaine qu’il devrait annuler le mariage puisqu’il a été atteint de tuberculose depuis quelques années maintenant. Cependant, il refuse, invoquant le fait qu’il est membre d’une compagnie de comédie qui doit lui sauver la vie.

Le rideau sera relâché à 16 heures. Molière parvient à tenir son rôle jusqu’à la fin de la pièce. À la fin, il est reconduit chez lui sur une chaise avec des porteurs. En conséquence, il est soumis à de sévères quintes de toux. Il crache tellement de sang qu’il a du mal à respirer. Il succombe à ses blessures au bout de 22 heures.

Molière est retrouvé mort rue de Richelieu le 17 février 1673. 346 ans se sont écoulés depuis. Tout au long de la journée, son état physique s’est encore dégradé (tuberculose pulmonaire). Il a demandé que la maladie fictive soit maintenue afin d’éviter de causer de la détresse aux 50 employés qui étaient payés à la journée et qui comptaient sur les revenus de la journée de travail pour survivre.

Lors de la représentation de JB Poquelin, alias Molière, JB Poquelin souffre de convulsions. Sur le chemin de sa maison, il crie et pleure pour du sang ré. Il veut recevoir les sacrements et abjurer pour mourir dans la foi chrétienne. Les prêtres sont catégoriques sur le fait de ne pas se déplacer pour accueillir un comédien. Il passe vers 22 heures. un vendredi soir à l’âge de 51 ans. Suite à l’intervention du roi, l’archevêque autorise le curé de Saint-Eustache à inter Molière dans le cimetière de la paroisse, mais sans l’usage d’une pompe ni d’une liturgie solennelle, et à l’extérieur des heures normales d’ouverture.

La couleur verte est de mauvais augure : on a dit que Molière était mort sur scène alors qu’il était vêtu d’un costume vert. C’est un faux double effet. Molière est décédé après la représentation et il est vêtu d’un costume rouge ce jour-là. Pour la plupart, cependant, les vêtements en vert ont été peints à l’oxyde de cuivre tout au long du Moyen Âge. Ce composé chimique, très toxique et ayant tendance à se développer de manière instable lorsqu’il est exposé à l’humidité, est soupçonné d’être à l’origine de plusieurs intoxications chez les comédiens. Un grand nombre de comédiens sont catégoriques sur le fait de ne pas porter de chapeau.

Il y a aussi un mot de malheur dans le monde du théâtre : corde. C’est le mot du pendule. Prononcer le mot corde peut envoyer le théâtre dans un état de calamité, le feu étant la pire de toutes les calamités possibles pour un théâtre. Rappelons qu’avant le XIXe siècle, la durée de vie moyenne d’une troupe de théâtre n’était que de 13 ans. L’Opéra Garnier est le 13e opéra de Paris, tandis que l’Opéra Bastille est le 14e. Le premier a été créé en 1669 sous le règne de Louis XIV, qui était donc un descendant de Molière. Cela fait exactement 350 ans depuis la nuit des temps.

De quoi est mort moliere
De quoi est mort moliere

Y a-t-il autre chose qui se passe dans le monde autour de lui en ce moment ?

Sans aucun doute! Parmi eux, notons sa femme, Armande Béhjart. Elle lui propose un bouillon, mais il le trouve trop salé et préfère une pincée de parmesan à la place. Au milieu de tout, l’humoriste et chef de troupe a une autre crise, et cette fois rien n’en sort : il succombera quelques heures plus tard. Il avait 51 ans à l’époque.

Voici quelques détails très précis !

Et ils contrastent fortement avec le reste d’une biographie qui est truffée de trous et d’incertitudes. Vous savez peut-être que la vie de Molière n’a été relatée que 32 ans après sa mort par son premier biographe, Grimarest, dans sa première biographie. De plus, malgré le fait que son parcours comporte de plus en plus de zones d’ombre, il n’y a aucune trace écrite de sa main autre que quelques autographes au bas de documents notariés. Cela a été la source de plusieurs controverses historiques.