Skip to content

Fusillade Rue Popincourt

Fusillade Rue Popincourt; Lundi soir dans le 11e arrondissement de Paris, une fusillade a eu lieu, qui a entraîné la mort d’une personne et fait quatre blessés légers. Les événements se sont déroulés dans un bar à chicha situé rue Popincourt vers 21h30. Selon la préfecture, “deux individus sont descendus d’un véhicule et ont tiré sur deux individus qui étaient assis à la terrasse d’un bar”. L’AFP a reçu cette information de la préfecture.

Fusillade Rue Popincourt
Fusillade Rue Popincourt

Les faits se sont déroulés dans le 11e arrondissement de Paris

Vers 21h30 du soir. La préfecture de Paris rapporte que dans la soirée du lundi 18 juillet, “deux individus sont sortis d’un véhicule et ont tiré sur deux individus qui étaient assis à la terrasse d’un pub”. La préfecture a eu la gentillesse de nous fournir ces informations. D’après les précisions dont nous disposons, il a été confirmé à la fois par Le Parisien et Actu17 que l’établissement en question est un bar à chicha.

Au cours de l’incident, un homme a été abattu à plusieurs reprises et a finalement perdu la vie. De plus, quatre autres clients ont subi des blessures moins graves mais ont néanmoins nécessité des soins médicaux avant d’être transférés dans un hôpital voisin. À l’heure actuelle, la théorie selon laquelle il y aura un règlement de comptes est celle vers laquelle penchent les policiers comme étant l’explication la plus probable.

Selon François Vauglin, qui est le maire de l’arrondissement, un suspect a été placé en garde à vue après avoir été “vaincu par des clients du bar”. Vauglin, qui a informé le public de la fusillade sur son compte Twitter et l’a qualifiée de “crime barbare”, a déclaré que le suspect avait été capturé après “avoir été vaincu par les clients du bar”. Vauglin a fait ces déclarations après avoir précédemment informé le public de la fusillade. Il a été confirmé par la préfecture que le deuxième suspect « a réussi à prendre la fuite », comme indiqué dans la phrase précédente. Il est armé et dangereux.

L’un des deux suspects a réussi à fuir le lieu du crime qu’ils ont commis. Le maire du 11e arrondissement, François Vauglin, a rapporté que des clients du pub tenaient l’un des agresseurs sous la menace d’une arme. L’élu a publié un communiqué dans lequel il critiquait le comportement de « barbarie » et déclarait qu’il s’agissait d’un comportement inacceptable. La personne en question est une habitante de l’arrondissement de Seine-Saint-Denis qui est actuellement âgée de 17 ans. Une fusillade s’est produite ce soir dans une taverne située rue Chicha Popincourt à Paris 11e. L’incident a fait un mort et quatre blessés.

L’élu a qualifié l’événement d'”acte barbare” dans un tweet, puis a ajouté que “l’un des deux agresseurs a été appréhendé par les clients du pub”. Une enquête a apparemment été ouverte sur des allégations “d’homicide volontaire et de tentative d’homicide volontaire”, comme l’a indiqué une personne connaissant bien le dossier. Ceci est en accord avec un rapport du correspondant de l’AFP. Elle a reçu le commandement de la deuxième circonscription de la police judiciaire de Paris après avoir été promue à ce poste.

Rien à notre connaissance pour le moment ne donne un aperçu des motivations qui ont conduit à ce comportement dégoûtant. C’est quelque chose que nous devons approfondir. Les marchands ont réussi à mettre fin à l’un des deux assaillants, mais l’autre a pu échapper à leurs griffes. Un membre du conseil local a déclaré que la police nationale recherchait activement le deuxième suspect et a déclaré qu’elle procédait à une recherche approfondie.

Fusillade Rue Popincourt
Fusillade Rue Popincourt

Cela a été confirmé par François Vauglin, qui est le maire du 11e arrondissement de Paris et a tweeté l’information sur Twitter. “Il n’y a rien qui puisse être fait à ce stade pour acquérir une compréhension plus profonde de ce qui a provoqué ce comportement horrible ; la situation est sans espoir. Il évoque le fait que les invités du pub ont pu préserver la vie de l’un des assaillants, tandis que l’autre criminel a réussi à fuir les lieux après avoir été vaincu par les clients de l’établissement.

En conséquence directe de l’incident

Une personne a tragiquement perdu la vie, tandis que quatre autres personnes ont été blessées. Ils ont une attitude négative vis-à-vis des opportunités et des défis qui s’offrent à eux. Conséquence directe des blessures à la tête subies par l’autre suspect, l’un des deux individus mis en examen a été placé en garde à vue. Le deuxième individu représente un risque pour la société et est maintenant en fuite. À ce stade, il est nécessaire de rechercher une conclusion au récit.

Il y a eu un mort et quatre autres blessés, bien que leur état ne soit pas jugé critique pour le moment. Le concept de “faire amende honorable” est actuellement considéré comme une option viable pour l’institutionnalisation. Lorsqu’ils ont brusquement émergé, l’individu agitait un revolver. Quelqu’un s’était caché dans le camion.

J’aurais deviné qu’ils utilisaient une Kalachnikov ou une mitraillette en raison du fait qu’ils ont tiré puis se sont enfuis après avoir tiré. Selon un rapport de l’AFP, il est largement admis qu’Antoine est le gérant d’un café voisin. Après seulement quelques secondes, la toute dernière personne à partir l’a fait immédiatement après. Il a poursuivi en expliquant que la seule chose qu’il pouvait faire était d’appeler les travailleurs et de leur dire de rentrer.” Il a poursuivi en fournissant des explications supplémentaires.

Une longue arme automatique, assez semblable à une kalachnikov, a été retrouvée à proximité du lieu où le crime a été commis. Une salle de garde médicale et psychologique sera rendue accessible aux résidents et aux témoins dès que possible, selon le communiqué du maire.

Il ne semble pas qu’aucune des personnes blessées ait été blessée par balles, selon les preuves préliminaires acquises au siège du département de police, qui se trouvait sur les lieux de l’incident. Un journaliste de l’AFP présent sur les lieux a observé qu’il y avait un certain nombre de chaises visibles sur le trottoir devant le bar, en plus d’un périmètre de sécurité qui avait été mis en place par la police. Le journaliste a noté que les chaises étaient visibles parce que la police avait mis en place le périmètre.

Une enquête a été ouverte pour “homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire”, selon une source proche du dossier et qui s’est entretenue avec l’AFP. Elle a été placée en garde à vue par la deuxième circonscription de la police judiciaire à Paris afin qu’elle puisse être interrogée sur l’incident.

Dans une fusillade qui a eu lieu ce soir dans un bar de la Chicha rue Popincourt, une personne a été assassinée et quatre autres ont été blessées. L’emplacement de l’établissement était prévu comme Chicha rue Popincourt. À ce stade, rien ne peut éclairer les intentions odieuses qui se cachent derrière cet acte qui a été perpétré, et rien ne peut le faire. Selon le maire du 11e arrondissement, François Vauglin, qui a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, l’un des deux agresseurs a été abattu par des clients du pub, tandis que le second serait en fuite. Le maire du 11e arrondissement est connu sous le nom de « François Vauglin ».

Selon les premières preuves recueillies au siège du département de police, il ne semble pas que l’une des personnes blessées ait été blessée par balle.

Fusillade Rue Popincourt
Fusillade Rue Popincourt

“Les clients du bar ont maîtrisé l’un des deux agresseurs, et l’autre est en fuite”, écrit le maire de cet arrondissement de la capitale, François Vauglin, qui précise que la police recherche activement la personne en fuite. . “Les clients du bar ont maîtrisé l’un des deux agresseurs”, écrit-il. “L’autre est en fuite.”