Skip to content

Poisson revenant

Poisson revenant; Le retour des poissons “Opisthoproctidae” (famille des osmériformes) est connu depuis 1939 grâce aux filets qui en ramènent occasionnellement certains, malheureusement déjà morts et en mauvais état, mais ils n’ont été vus, photographiés et filmés vivants que pendant la première fois en 2004 dans les eaux profondes au large de la baie de Monterey, en Californie. Quelle est sa particularité ? Son crâne sphérique et translucide lui donne une allure de fantôme, ce qui est tout à fait exact.

Poisson revenant
Poisson revenant

Le “pacific barreleye”, comme on l’appelle en anglais, est un petit poisson qui mesure en moyenne 15 centimètres de long et vit entre 600 et 800 mètres sous la surface de l’océan. Ses yeux, qui ont l’apparence de barils vert vif, l’aident à voir plus clair dans l’obscurité de l’abîme. Pas les petits trous sur le devant de la tête que possède l’autre poisson, mais plutôt deux énormes masses vertes visibles à travers son crâne transparent, qui le distinguent des autres poissons. La majorité d’entre eux sont dirigés vers le ciel, ce qui lui donne un aspect encore plus inquiétant, mais ils ont la capacité de les diriger dans n’importe quelle direction, faisant de lui un prédateur terrifiant.

Leurs plans seront déjoués par leurs propres yeux !


Les Opisthoproctidae sont une famille avec une multitude de caractéristiques uniques. Il a une tête translucide qui ressemble à un cockpit d’avion, avec deux énormes yeux de chaque côté.

Peut-être avez-vous déjà croisé cet étrange poisson au crâne translucide en lisant un journal ou en répondant à un tweet, et voudriez-vous partager votre expérience avec nous. Le poisson est souvent appelé “Barreleye fish” en anglais, mais il est également connu sous le nom de “Poisson Revenant” en français en raison de son air fantastiquement parfumé. Il fait partie de la famille des Opisthoproctidae et mesure en moyenne 15 cm de long.

Parce qu’il vit entre 600 et 800 mètres sous la surface, ce petit “poisson”* est abyssal, comme on pouvait s’y attendre. Tous partagent le bizarre – et unique en son genre! – caractéristique d’avoir leurs yeux situés à l’intérieur de leur crâne transparent. La réponse est oui, mais c’est à l’intérieur, pour des raisons qui ne sont pas encore claires.

Poisson revenant
Poisson revenant

À quel point pensez-vous réussir à placer correctement ses yeux sur la photo ci-dessous, petite devinette ? Si vous faites référence aux petites taches blanches sur son visage qui lui donnent un air déprimé… Perdu ! C’est un groupe d’organes olfactifs. Parce qu’il est plongé dans l’obscurité, il a besoin d’énormes globes oculaires pour capter la lumière ; en conséquence, il voit à travers deux masses vertes inclinées vers le haut vers la surface. Félicitations à ceux qui ont réussi.

Jusqu’à récemment, les scientifiques ignoraient l’extrême mobilité des yeux, que l’on croyait inclinés en permanence vers la surface, grâce à une rencontre fortuite à 800 mètres sous le niveau de la mer entre quelques M.microstoma et un Rov (un sous-marin télécommandé robot). En conséquence, leur vue est l’une des plus efficaces parmi les abîmes.

Intéressons-nous maintenant à son second trait distinctif, moins réjouissant. Malgré le fait qu’elle soit connue depuis 1939, grâce aux efforts des pêcheurs qui ont remonté les corps retrouvés dans leurs filets, ce n’est que lors d’une observation en 2004 dans son milieu naturel que l’on a découvert sa première caractéristique.

En fait, tous les spécimens précédemment connus étaient morts ou en mauvais état : comme beaucoup d’autres animaux abyssaux, le poisson ressuscité est très sensible aux changements de pression atmosphérique. En conséquence, son crâne explose lors de l’ascension, le faisant croire longtemps, lui et ses compagnons, que leurs crânes étaient fissurés et leurs yeux gelés. C’est ce qui a remis en cause ses techniques de chasse ! La figure de droite représente Opisthoproctus soleatus tel qu’il était connu à l’époque, qui est une espèce différente de Barreleye qui est apparentée à celle dont nous parlons maintenant.

Même si le pauvre homme est décédé quelques heures plus tard, une seule personne a pu remonter à la surface vivante et sans séquelles à ce jour. Les créateurs de l’exploit sont deux chercheurs du “Monterey Bay Aquarium Research Institute”, ou MBARI, qui ont travaillé sur le projet. Ils ont ainsi pu valider la mobilité des yeux.

Ses yeux, en forme de tubes, sont tournés vers le haut, permettant au poisson de détecter sa proie tout en donnant l’impression qu’il regarde ailleurs dans la pièce. En effet, comme les proies des Opisthoproctidae confondent leurs narines avec leurs yeux, il leur est facile de les confondre et de s’y emmêler.

Les Opisthoproctidae sont une famille de poissons unique, qui se distingue par la présence de deux énormes yeux au milieu de son crâne transparent. Il vit dans les abysses des régions tropicales, les eaux tempérées des océans Atlantique, Pacifique et Indien, et à 600 mètres de profondeur, où il est l’un des rares animaux que l’homme puisse encore voir. Il fait partie de la famille des poissons revenants.

Des scientifiques de l’Aquarium de Monterrey Bay Research In

Les stitutes surveillent ce poisson particulier depuis 2009. Ils ont remarqué que ses yeux ont aussi une autre utilité : ils fonctionnent aussi comme un bouclier contre les flèches ennemies. Parce que les Opsithoproctidae vivent dans les profondeurs de l’océan et sont parfois confrontés à d’énormes animaux marins comme les méduses, ils doivent prendre toutes les précautions pour ne pas être attaqués. Lorsque le poisson entre en contact avec un adversaire, les dômes verts de son visage se transforment en boucliers, protégeant ses yeux. Sophie Bernard est une jeune femme qui vit en France.

Les revenants (Opisthoproctidae) sont une famille de petits poissons étonnants qui vivent dans les profondeurs de l’océan et font partie de l’ordre des Osmeriformes. On les trouve dans les profondeurs de l’océan. Ils se distinguent par le fait qu’ils ont d’énormes yeux situés au milieu d’un crâne transparent.

Poisson revenant
Poisson revenant

Outre sa forme tonneau et ses yeux tubuleux, souvent dirigés vers le haut afin de détecter les silhouettes de leurs proies, ces poissons sont aussi appelés poissons tonneau. Cependant, selon Robison et Reisenbichler, ces poissons sont également capables de tourner la tête pour regarder vers l’avant. Cette famille compte trente-deux espèces réparties en six genres (dont quatre sont monotypiques).

Nous serions heureux de vous en dire plus sur ce “poisson” fascinant, comme ses méthodes odoratistiques et visuelles de chasse pour se nourrir (malgré le fait qu’il préfère se nourrir des carcasses d’autres créatures étranges), ou sur sa capacité à rester parfaitement immobile dans l’eau grâce à ses grandes nageoires, qui bougent en permanence pour l’empêcher de s’effondrer (un peu comme un Rov).

Oui, nous sommes capables de le faire, mais nous préférons piquer votre intérêt afin que vous alliez visiter certaines de nos sources par vous-même (attention, certaines sont en anglais). Il reste encore une pléthore d’informations à connaître sur cette espèce, ainsi que sur d’autres êtres abyssaux. Qu’est-ce que tu sais? Nous aurons peut-être une autre de ces créatures fantastiques à vous raconter plus tard…