Skip to content

Annick cojean famille

Annick cojean famille; En plus de son rôle de dirigeant pendant 72 ans, Tyran souffrait d’une maladie sexuellement transmissible. Ses soldats et gardes, qui faisaient sourire les photographes, étaient en fait des bons de réduction ou des bons pour la chaise. Il a kidnappé ses victimes soit lorsqu’elles étaient chez elles, soit lorsqu’elles étaient dans leurs écoles. Certains d’entre eux se sont confiés à la journaliste Annick Cojean pour la toute première fois, et elle a mis leurs histoires dans un livre qui s’intitule “Les Proies”. « Dans le harem de Kadhafi » de Grasset est un livre écrit par Annick Cojean et édité par la société. On nous a présenté son auteur.

Annick cojean famille
Annick cojean famille

Une soirée romantique dans la ville

Cojean, Annick A l’origine, il était prévu que je fasse une interview pour “Le Monde” en Libye. Mon attention a été attirée sur le fait que, contrairement à la Tunisie ou l’Egypte, il n’y avait absolument aucune femme présente pendant toute la révolution. C’est assez intéressant. Par contre, j’ai appris qu’ils avaient joué un rôle clé dans l’événement. Ils avaient aidé les malades et les blessés tout en encourageant leurs jeunes à participer au conflit en distribuant des dépliants. Ces dames ont eu beaucoup d’ennuis parce qu’elles savaient que si elles étaient prises, elles seraient battues. La viole était utilisée comme instrument militaire. Cette étude a été réalisée malgré le fait d’avoir été soumis à des pressions importantes.

Vous avez réussi à obtenir le témoignage de Soraya, une jeune femme qui a été enlevée par Kadhafi et torturée pendant plusieurs années.

Il y avait beaucoup de questions, mais j’avais d’autres témoins et des points de référence, donc je n’étais pas complètement perplexe. Soraya est assez spécifique et, à ma connaissance, elle n’a jamais parlé de son expérience auparavant. Elle n’a que 23 ans à ce stade. Cette superbe jeune femme semblait être dans un état d’incrédulité en ce moment. Alors qu’elle n’avait que 14 ans, Kadhafi a confié ses soins à ses parents afin qu’il puisse la forcer à rendre tous les services possibles. Le renversement de Kadhafi a entraîné la liquidation de nombreuses amazones ; du coup, j’ai hésité à écrire ce livre. En Libye, une femme célibataire n’a pas le droit d’exister en tant qu’être humain. Il y a beaucoup de personnes qui n’ont d’autre choix que de devenir des prostituées car elles n’ont pas d’autres options.

Annick cojean famille
Annick cojean famille

Je suis en train d’écrire des articles pour un magazine en ce moment, et les résultats seront publiés après-demain. Comme tous les journalistes, petits ou grands, Annick Cojean, grand reporter du New York Times, est consciente que ses propos finiront par être étouffés. C’est vrai pour tous les journalistes. Néanmoins, l’une des caractéristiques qui font une personne merveilleuse est l’humilité. “Ce métier, dit-elle, n’est qu’un prétexte pour réaliser mes aspirations d’enfant… c’est, après tout, plus qu’une vocation : c’est un mode de vie…” “Ce métier”, dit-elle, “n’est qu’un prétexte pour réaliser mes rêves d’enfant.”

Les rencontres ont toujours occupé une place importante dans ma vie; pourtant, je ne me considère pas comme un “journaliste”. Ils me nourrissent et m’enrichissent; les gens s’intéressent à moi et souvent m’émeuvent ou me surprennent…» Annick Cojean, Grand Reporter aux Nations Unies, est le genre de personne qui aime le vent, qui voit les événements avec la légèreté d’un papillon, et qui se moque même quand ils ont la capacité de faire n’importe quoi. Leur flamme brûle fort longtemps et leur amour n’est pas comme un lustre délicat que le moindre vent brise facilement.

Mon enfance s’est en partie passée dans

Cette Bretonne pur sucre vient du petit hameau de Commana, qui se situe dans les Monts d’Arrée dans le Finistère… Il est étrange de penser que son éducation serait assez similaire à celle d’Epinal. une gentille mère qui l’amusait tous les soirs en lui chantant des chansons en breton et en lui racontant des contes. Cette joie de vivre, ainsi que la saveur du récit, ont été préservées par Annick. “Être aimée, ça me donne de la force et ça me donne confiance”, dit-elle. Tout semblait possible en sa présence».

La prudence est un trait essentiel pour une journaliste, et elle l’a héritée de son père, qui était notaire. Pour recréer sa jeunesse, elle se rend désormais régulièrement en Bretagne, notamment dans la maison que sa famille possède à Carantec (Finistère). De plus, elle est membre du jury qui décide des lauréats du Prix Jean-Pierre Coudurier, dirigé par Hervé Hamon. La dernière étape de votre formation juridique classique, que vous poursuivez à Rennes et Sciences-Po à Paris, est ici sur le “Monde”.

C’était quelque chose qui venait avant. Chacune des excuses a bien fonctionné pour “chasser” les femelles. Quand ils avaient 13, 14 ans, et même parfois des garçons, il y avait des rabatteurs qui les amenaient dans les écoles. Pour faire valoir son point de vue, tout ce qu’il avait à faire était de poser sa paume sur le sommet de la tête d’un enfant. Cela faisait un certain temps qu’il n’avait pas étévu. Il a également montré des films de mariage pour symboliser les jeunes femmes qui n’étaient pas encore mariées, comme si elles étaient dans le public. Bon nombre de Libyens hésitaient à l’inviter car ils ne voulaient pas mettre leurs filles en danger en le faisant.

Alors, qu’est-ce que les gens savaient vraiment ? Et qu’en est-il des autres membres de la famille de Kadhafi ?
En effet, un grand nombre d’individus étaient conscients de ses fixations sexuelles. Ses propres parents étaient ceux qui étaient au courant. Sa famille personnelle, qui comprenait sa femme et ses enfants, était dans l’ignorance de la situation. On m’a dit qu’il fallait qu’il y ait quatre dames présentes chaque jour ! Il fallait donc lui fournir de la nourriture. Il présidait aux activités sexuelles. L’interaction lui a apporté beaucoup de honte. Lorsqu’il était élevé au rang de chef de tribun, il amenait avec lui sa femme ou sa fille. Personne n’a rien dit. De plus, il n’est pas rare qu’il apparaisse à la télévision avec des journalistes ainsi que des acteurs. Cela pourrait inclure les épouses ou les filles de ministres africains, ainsi que les épouses de chefs d’État africains.

Annick cojean famille
Annick cojean famille

“La situation de la santé de Kadhafi était vraiment critique. Il voulait réaliser tous ses rêves les plus fous. Il n’y avait ni limites ni restrictions.”

Le phénomène des radios libres s’amplifie une fois la gauche élue au pouvoir en 1981, ce qui se traduit par une saturation de la fréquence FM. «Drôle d’époque», se souvient-elle. Elle n’est qu’une stagiaire de base qui est influencée par la « culture de service » qui existe tout au long du processus d’établissement d’une nouvelle division des nouveaux médias. Jusqu’à présent, les journalistes n’ont pas montré beaucoup d’intérêt pour la presse. Le Monde et Libération se sont imposés comme des leaders dans ce domaine. “Je courais partout comme un chien enragé, essayant de comprendre les choses.” Un soir, elle est seule alors qu’elle travaille à son bureau.

C’est le moment où Radio France commence à émettre depuis ses antennes localement décentralisées. Le téléphone émet une sonnerie. Son chef de service est indisponible. À la toute fin de l’enregistrement se trouvait une femme nommée Jacqueline Baudrier, qui travaillait comme PDG pour Radio-France et n’avait jamais participé à une interview auparavant. Elle est une acrobate accomplie et participera à une entrevue détaillée. Elle reste éveillée toute la nuit à travailler sur son journal. Le lendemain, elle en confie la responsabilité à un chef de service exceptionnel. Les galons ont été remportés par Annick. Quelques mois plus tard, elle annonce ses fiançailles.