Skip to content

Qui est isabelle balkany

Qui est isabelle balkany; Femme politique française d’origine tunisienne, Isabelle Balkany (de son vrai nom Isabelle Smadja) est née le 20 septembre 1947 dans la ville française de Boulogne-Billancourt dans une famille de commerçants juifs qui ont démarré leur activité en Tunisie. Elle débute sa carrière professionnelle comme rédactrice au magazine Combat, où elle démontre ses convictions et son engagement pour la cause. Fort de cette première expérience, il est aujourd’hui éligible pour postuler à un poste à Europe 1 en tant que responsable de la communication.

En plus de ses responsabilités à la radio, Isabelle Balkany s’implique dans le développement d’autres centres d’intérêt, dont la politique. C’est sous la houlette de son mari, Patrick Balkany, qu’elle a construit sa carrière politique au fil des années. Suite à l’élection de son mari à la mairie de la ville de Levallois-Perret en 1983, elle assume le rôle de directrice de la communication de la commune.

Qui est isabelle balkany
Qui est isabelle balkany

Cinq ans plus tard, elle remporte sa candidature au poste de conseillère générale des Hauts-de-Seine et est nommée au poste de vice-présidente du conseil général de ce département, où elle est en charge de l’enseignement secondaire et administration scolaire. Depuis 2001, elle est première adjointe au maire de Levallois, assurant la sécurité de son mari, qui a été condamné par le tribunal pour outrage au pénal pour des faits relatifs au patrimoine immobilier du couple.

Le 1er mai 2019, après avoir publié une déclaration sur Facebook, elle tente de s’engager. Le 13 septembre 2019, elle a été reconnue coupable de fraude fiscale et condamnée à trois ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle et à dix ans supplémentaires d’inéligibilité. Dans une interview réalisée le 14 septembre 2021, elle avoue avoir tenté de se suicider pour la deuxième fois depuis la sortie de prison de son mari l’année précédente.

Kev Adams neveu d’Isabelle Balkany

Selon ce qu’on a appris du parquet et des avocats, la cour d’appel de Rouen a confirmé jeudi la révocation du bracelet électronique posé sur les aigles Balkany, ouvrant ainsi la porte à l’incarcération pour l’ancien maire de Levallois-Perret et son épouse, qui ont tous deux été reconnus coupables de fraude dans le système fiscal.

Me Romain Dieudonné du cabinet d’avocats Patrick Balkany a annoncé dans un communiqué que son client a fait l’objet d’une “décision de droit et de fait inquiétante” en raison de la détérioration de son état de santé. Fin décembre, le tribunal d’application des peines d’Evreux a décidé que le placement du bracelet électronique du couple avait été révoqué en raison d’une multitude de signalements de disparition depuis leur domicile de Giverny, où ils étaient assignés à vivre depuis mars dernier.

Selon l’arrêt de la cour d’appel de Rouen, jeudi 3 février, le bracelet électronique placé aux poignets de l’ancien maire de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, et de son épouse va être révoqué après de nombreuses violations, ouvrant ainsi la porte à leur emprisonnement.

Qui est isabelle balkany
Qui est isabelle balkany

Isabelle Balkany, qui, contrairement à son mari, n’a jamais été emprisonnée, aurait tenté de se suicider à l’annonce de la décision. Patrick Balcany, son mari et ancien maire de Levallois-Peret, est celui qui a fait l’annonce.

Isabelle et Patrick Balcany pourraient être arrêtés et condamnés à de la prison prochainement. Jeudi 3 février, la Cour de justice a jugé que l’ancien maire de Levallois-Perret et son épouse avaient été condamnés à tort à des peines de prison après avoir été reconnus coupables de fraude fiscale et condamnés à des peines de prison.

Placés sous bracelets électroniques, les époux Balcany ont multiplié les manquements à leurs responsabilités ces derniers mois, poussant le tribunal d’Evreux et la cour d’appel de Rouen à ordonner l’abrogation de cette mesure.

Isabelle Balkany, qui, contrairement à son mari, n’a jamais été emprisonnée, aurait tenté de se suicider à l’annonce de la décision. Patrick Balcany, son mari et ancien maire de Levallois-Peret, est celui qui a fait l’annonce à RTL du mariage.

Dans une déclaration troublante sur son compte Twitter, Isabelle Balkany avait posté quelques minutes auparavant. “Je veux juste dormir, DORMIR”, avait-elle écrit le jeudi 3 février, et “Il est plus que temps que ça se termine”, avait-elle ajouté. Selon BFMTV, Isabelle Balkany, 74 ans, a été placée en garde à vue par le Samu et est escortée par deux fourgonnettes de la gendarmerie jusqu’à son domicile du Moulin de Giverny en Normandie.

L’avocat de Patrick Balkany, Romain Dieudonné, a déclaré dans un communiqué que son client avait reçu une décision “inquiétante en droit comme en fait” en raison de l’état de santé de son client. M. Balkany, interrogé sur BMF-TV, a déclaré que la décision était “complètement arbitraire”. En outre, il a déclaré que sa femme avait de nouveau tenté de se suicider jeudi après l’administration d’un nombre excessif de médicaments. Isabelle B. Alkany, 74 ans, a été admise à l’hôpital d’Evreux, selon son mari.

“Je veux simplement aller dormir, DORMIR

« Nous savions qu’Isabelle Balkany était en état de choc. Ses actions ne me dérangent pas. Ce n’est pas la même chose qu’une séance de chants suicidaires. C’est la manifestation d’un appel aux autorités qui, sur le plan juridique, soulève des inquiétudes quant à l’opportunité, la proportionnalité, voire l’humanité de l’incarcération à ce stade », selon Pierre-Olivier Sur, l’avocat de Mme Balkany. Mme Balkany a exprimé son besoin de dormir en écrivant sur Twitter : “Je veux juste dormir, DORMIR.”

Selon Patrick Balkany, qui s’est entretenu avec BFMTV, Isabelle Balkany a été placée en garde à vue par la police à la suite de la décision de la cour d’appel de Rouen, en prévision de son transfert à l’hôpital. Selon la chaîne d’information, il affirme avoir appelé la police après que sa femme “ait avalé une boîte de barbituriques”. Isabelle Balkany a déclaré qu’elle ne soutiendrait pas la décision de son mari d’aller en prison, selon la chaîne d’information. L’ancien maire de Levallois entend porter plainte contre le juge et le procureur “pour mise en danger de la vie d’innocents”.

Qui est isabelle balkany
Qui est isabelle balkany

Isabelle Balkany a envoyé la déclaration suivante sur son compte Twitter quelques minutes après l’annonce de la décision de la Cour d’appel de la Ville de Rouen : ← Je veux simplement dormir, dormir, dormir… Je suis enragée par le passage du temps, par mes propres insécurités, par la haine des autres, par mes propres sentiments pour l’homme que j’aime, par la douleur insupportable du “gommage” pour tout ce que j’ai pu faire… Merci à tous ceux qui m’a donné le plaisir d’être aimé… et à mes bien-aimés à quatre pattas ! »

« Il y avait d’autres options pour un justiciable de 73 ans qui avait déjà tout perdu », raconte l’auteur.
La décision de la cour d’appel doit désormais être communiquée au Parquet d’Évreux, qui sera chargé de l’exécuter. Selon une source judiciaire, le parquet général devait publier un communiqué plus tard dans l’après-midi de ce jour. Fin décembre, le tribunal pénal appliqué d’Evreux a décidé que le bracelet de surveillance électronique du couple devait être retiré en raison de leur non-présentation à leur domicile de Giverny (Eure), où ils étaient assignés à résidence depuis mars.

Selon leurs avocats, les chevaux Balkany ont été retrouvés à Giverny jeudi après-midi. « Il y avait d’autres options pour un justiciable de 73 ans qui a déjà tout perdu ces dernières années et qui est physiquement incapable de faire face à ce que la justice exige aujourd’hui », s’indigne son avocat. « Je souhaite déposer au plus vite une nouvelle demande de réduction de peine, et je surveillerai son état de santé au jour le jour. » Une nouvelle image d’un signe symbolique de la justice, selon l’avocat d’Isabelle Balkany, a été montrée.